Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Troisième concours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 17 Déc - 18:38

Je ne lirai aucun texte, j'ai prévenu. Les récompenses se feront au hasard.


Je me réserve la médaille au chocolat, y'a pas moyen.



*repart en traînant des pieds et en mangeant des Dragibus*
Revenir en haut Aller en bas
Eli Wallace
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 17 Déc - 22:31

Moi je veux celle aux macarons
Revenir en haut Aller en bas
Deedlit
Correctrice
Correctrice
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Lun 20 Déc - 20:26

... En tant que "collaboratrice", est-ce que j'aurai droit à un petit bout de la médaille au chocolat quand même ? D'une vraie de vraie ?
Juste un tout petit bout...


_________________
"La résignation est un suicide quotidien." Honoré de Balzac.
Revenir en haut Aller en bas
Eli Wallace
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 24 Déc - 15:00

Je pense que tu pourras avoir les miettes... Si Mario n'est pas trop gourmand (hi hi)
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Dim 26 Déc - 19:54

Si je demande de repousser au 15 janvier la date limite c'est abusé ? Embarassed

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Deedlit
Correctrice
Correctrice
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Dim 26 Déc - 21:20

Euh... Pour moi cela ne poserait pas de problèmes. Mais (histoire de justifier le conditionnel) Mario n'est pas là - or c'est lui qui prend ce genre de décisions en tant qu'organisateur. [C'est bon, j'ai fini de répéter les évidences, vous pouvez arrêter de maugréer.]

...

Il n'oserait quand même pas refuser de toute manière... non ?

Pour l'instant j'accorde que la date du concours soit repoussée (genre j'ai quelque autorité sur le sujet...) au 15 janvier. Et clos à 22h22 précisément. J'dis ça j'dis rien... Juste parce qu'on ne sait pas quand est-ce qu'il revient.

_________________
"La résignation est un suicide quotidien." Honoré de Balzac.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Lun 27 Déc - 0:12




Mouais, pourquoi pas.
Deedlit a déjà été suffisamment claire sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Lun 27 Déc - 9:11

Sleep Encore un peu plus de temps à flemmarder. lol!

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Eli Wallace
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Lun 27 Déc - 13:03

et de poster du flood sur ce sujet
Revenir en haut Aller en bas
Zalarzane
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Mar 28 Déc - 21:15

Puisque c'est mon chou ( I love you ) qui organise ce concours, je vais essayer de participer. Mais je ne promets rien.
Revenir en haut Aller en bas
rastagogo
Correcteur
Correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Sam 1 Jan - 17:06

Bah dis donc, beaucoup de messages, pour (presque) pas grand-chose Razz
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Sam 1 Jan - 17:14

Oui, et au final je crois que je vais abandonner l'idée de participer à ce concours, en plus rien ne m'inspire là^^

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Antévana
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Sam 1 Jan - 19:28

Bon ben qui participe au final ?


Korn-Riel, The shadow, moi et qui d'autre ?







Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Sam 1 Jan - 21:31

Moi, si je trouve le temps. Mais je suis trop studieux, vous savez...

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Dim 2 Jan - 12:08

Intéressant, , très intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
Pan!
Admin remplaçant
Admin remplaçant
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Dim 2 Jan - 14:16

Liam Daläa a écrit:
je suis trop studieux

mais qu'est-ce que tu veux... c'est ça d'être en L

_________________
https://www.youtube.com/watch?v=Lrle0x_DHBM
Ionesco
Revenir en haut Aller en bas
rastagogo
Correcteur
Correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Dim 2 Jan - 14:55

Alcide Jolivet a écrit:
Liam Daläa a écrit:
je suis trop studieux

mais qu'est-ce que tu veux... c'est ça d'être en L

Absolument ! Je confirme ! 'Suis dans la même classe que ces deux asticots et devinez ce que je suis en train de faire ! Je recopie au propre ma réponse à un devoir de question sur corpus xD


J'adore la deuxième phrase de ma signature Smile Merci Mme. la prof de français Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Dim 2 Jan - 17:28

asticot? affraid

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
rastagogo
Correcteur
Correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Dim 2 Jan - 17:50


Je rigolais t'inquiètes Smile



[edit, pour éviter de reposter:] Non, je ne t'ai pas oublié liam, tu es le deuxième Smile


Dernière édition par Korn-Riel le Sam 8 Jan - 12:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pan!
Admin remplaçant
Admin remplaçant
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Dim 2 Jan - 19:58

Tu devrais être content Liam, puisque tu comptes comme deux asticots... Mais tu m'as oublié korni, je suis aussi en L.

_________________
https://www.youtube.com/watch?v=Lrle0x_DHBM
Ionesco
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Lun 3 Jan - 16:14

Non, toi tu ne vaux rien. Pas même un asticot ^^

Je prie tout le monde d'arrêter ce flood sur cette partie. (Trois pages de flood presque...)
Jolivet si tu veux continuer la discussion on le fera face à face ^^

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*


Dernière édition par Liam Daläa le Lun 3 Jan - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Pan!
Admin remplaçant
Admin remplaçant
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Lun 3 Jan - 18:56

comme dirait quelqu'un de ma connaissance: CA VA C.... bref, j'arrête

_________________
https://www.youtube.com/watch?v=Lrle0x_DHBM
Ionesco
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 7 Jan - 15:56

Je confirme que je suis toujours de la partie.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Dim 9 Jan - 12:53

Y'a d'la concurrence, quand même.... Aïe aïe aïe!
Ca vas être chaud ^^ (Vive la corruption^^)

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Dim 9 Jan - 21:18

Bon voilà une nouvelle qui ressemblerait plus à un début de roman qu'à une nouvelle véritablement construite, mais bon, j'en suis conscient c'est déjà ça.





Le soir tombait. Depuis quelques heures à présent elle déambulait dans ce port lugubre qui empestait la moisissure. Repère des assassins et des ivrognes le port comptait plus de tavernes que de bateaux. Accompagné de deux hommes d'armes dont elle avait loué les services pour assurer sa protection et de son guide, un ancien capitaine de navire, elle était à la recherche d'un navire et de son équipage qui accepterait de la conduire là où elle voulait, sans poser de question sur la destination. Mais malgré une somme d'argent plus que correcte elle ne parvenait pas à trouver ce qu'elle voulait. Elle allait renoncer et rentrer lorsqu'elle aperçut un vieil homme au regard fou apostrophant des passants imaginaires. Pour quelques pièces il proposait à qui voulait bien l'écouter de venir faire un tour au large, il promettait un voyage extatique, il promettait l'infini et la beauté. Amaryllis interrogea son guide:
_ Qui est cet homme ?
_ Ici tout le monde le surnomme le vieux fou. Ceux qui sont montés sur son navire en sont revenus à moitié fous, depuis tout le monde se méfie de lui comme du diable.
_ C'est intéressant, c'est peut être l'homme qu'il nous faut, je vais aller lui parler.
_ Je ne crois pas que ce soit une bonne idée madame.
_ Ne vous en faites pas.
Elle s'arrêta au niveau du vieil homme qui ne semblait même pas avoir remarqué sa présence.
_ Bonsoir.
Le capitaine au yeux fous dévisagea l'inconnue et la salua:
_ Bonsoir belle dame, qu'est ce qui vous amène ici ?
_ La curiosité... peut être aussi un peu de hasard.
_ Voulez vous faire un tour en mer sur mon navire ? L'invitation au voyage est le seul navire qui permette de voir l'invisible, de percevoir l'inexistant, de ressentir ce que même les plus grands poètes ne parviennent qu'à approcher par leurs descriptions, d'entrevoir l'essence même de la perfection, effleurer le sublime... et ce, pour à peine quelques pièces.
_ Non je ne suis pas là pour ça...
_ Ah c'est dommage, l'occasion est unique. Et pourquoi êtes vous là alors ?
_ Je cherche à louer un navire et son équipage, personne n'a encore accepté mon offre.
_ Et où désirez vous aller ?
_ Derrière l'horizon.
A ces mots une grimace apparut sur le visage du vieux. Et puis d'une voix tremblante il a répété en s'éloignant « n'y allez pas, n'y allez pas ».
_ Et bien je crois qu'il ne nous reste plus qu'à rentrer, mieux vaut ne pas trop tarder il commence à faire sombre.
Dans ce port on ne s'attardait jamais trop la nuit, même pour des hommes bien armés le risque de se faire tuer restait élevé. Le groupe rebroussa chemin en direction de l'établissement dans lequel ils avaient loué une chambre. Pour entrer ils remirent leurs armes aux gardes postés devant la porte. Ici la nuit était chère mais au moins on était en sécurité.
Quelques minutes plus tard Amaryllis et son guide descendaient pour aller prendre un verre. La taverne était enfumée et l'on parlait fort, souvent pour ne rien dire. Amaryllis repéra tout de suite un homme assis seul au fond de la pièce, une choppe à moitié vide posée devant lui il observait la pièce avec détachement, comme perdu dans ses pensées. Elle se dirigea vers lui pendant que son guide se dirigeait de son côté vers de vieilles connaissances:
_ Bonsoir, je peux m'assoir avec vous ?
_ Je vous en prie. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas eu le plaisir d'avoir une conversation avec une aussi jolie femme. A qui ais-je l'honneur ?
_ Amaryllis.
_ Le printemps pâlit auprès d'Amaryllis ! ... Mais que sont les lys, auprès d'Amaryllis ? Mais que sont les lys... ces vers prennent tout leur sens quand je vous vois madame.
_ Vous allez me faire rougir. Dites moi, que faites vous dans ce port ?
_ Je parcours les océans sur mon rafiot grinçant à la recherche de saveurs inconnues, de nouveaux parfums, je cherche aussi des couleurs que personne n'a encore découvert. Je voyage pour le plaisir, le plaisir des sens. Je n'ai aucunes contraintes à part celle du vent, je me laisse guider par les étoiles. Porté par les vagues je m'enivre de cette liberté, je soigne mon âme au grand large. Quoi de plus beau qu'un coucher de soleil en pleine mer ? Que demander de plus que le reflet argenté de la lune ? Et ce vent qui vous caresse le visage, et ces effluves sauvages venues de si loin, elles rappellent toutes des souvenirs, elles ont toutes une histoire différente à raconter.
_ J'imagine que ce doit être plaisant. Et depuis combien de temps voyagez vous ?
_ Un peu plus de deux ans.
_ Deux ans. Et cela ne vous manque pas, l'amour d'une femme ? Le contact d'un corps féminin ?
_ Vous savez en ce qui concerne la deuxième partie de votre question on trouve facilement de quoi satisfaire nos désirs dans ce genre d'endroits.
_ Je suppose oui... mais en ce qui concerne la première question ?
_ L'amour, en tant que sentiment ? Je n'y crois plus depuis longtemps, du moins je n'y compte plus dessus, je le laisse aux autres. L'amour est une maladie, une maladie de l'âme. Moi je me contente de l'amour de la mer, l'amour des sirènes...
_ Voilà qui est peu commun. Qu'entendez vous par maladie de l'âme ? si ce n'est pas indiscret.
_ ça ne l'est pas... L'amour ça rend fou, une folie douce mais tellement violente. Quand on l'a trouvé on croit avoir enfin trouvé un sens à sa vie, on à le sentiment d'enfin exister, on existe pour l'autre et à travers l'autre, mais ce n'est qu'une illusion, qu'une tentative désespérée d'échapper à l'absurdité de son existence. Et puis quand un jour l'amour s'en va alors on retombe plus bas qu'on ne l'était avant, on s'enfonce encore plus dans l'absurdité de sa vie. Et puis, on a le cœur brisé... non, l'amour ça fait plus de mal que de bien...
_ Vous semblez en avoir fait l'expérience.
_ Si vous saviez ce que j'ai été amené à faire pour cette fille... pour ces yeux noirs... vous ne me regarderiez pas comme vous le faites, certainement que vous ne me parleriez même pas. Mais c'était pas ma faute, je vous l'ai dis l'amour ça rend fou... et si vous m'aviez vu quand je l'ai perdu... un abime sans fond.
_ Désolé.
_ Ne vous en faites pas. Mais parlez moi un peu de vous, que fait une jolie femme comme vous dans un lieu aussi mal fréquenté ?
_ Je suis à la recherche d'un équipage pour prendre la mer.
_ C'est pas ce qui manque ici.
_ C'est que, ma destination est assez imprécise et hasardeuse, pour l'instant je sais juste que je dois dépasser l'horizon, la suite je m'en souviendrai sur le moment.
_ Ah... effectivement vous n'allez pas trouver facilement des hommes prêts à risquer leur vie, même pour un très bon prix. Vous savez l'inconnu l'homme en a peur. Partir vers l'inconnu c'est prendre le risque de découvrir des choses sur soi que l'on aurait préféré ne pas connaître. Un voyage dans l'inconnu c'est un voyage au fond de soi, une réflexion sur soi même. S'aventurer là bas c'est oser s'affronter soi même, car l'inconnu ne pardonne pas, dans l'immensité vous êtes obligé de penser, de vous poser toutes sortes de questions. L'inconnu vous ouvre le cœur à vif et vous le met sous les yeux pour vous faire lire dedans. L'inconnu vous met à nu sous vos propres yeux, ces yeux qui vous observent avec un mélange de crainte et curiosité perverse. Certains en perdent la raison lorsqu'ils découvrent ce qu'ils sont vraiment. Rares sont ceux qui en reviennent indemnes. C'est pourquoi inconsciemment les hommes évitent l'inconnu, et préfèrent rester dans l'illusion à protéger leur amour, leur bonheur, leur quotidien bien rempli, persuadés que leur vie a un sens, persuadés qu'ils sont heureux convaincus qu'ils sont celui qu'ils croient.
_ Et vous ? Vous pensez avoir trouvé un sens à cette vie ?
_ Je n'ai pas cette prétention, mais je continue de chercher avec l'espoir de trouver un jour. En tout cas si vous voulez toujours partir là bas j'ai l'homme qu'il vous faut, il pratique un tarif raisonnable et a déjà affronté l'inconnu pour la première fois il y a quelques années. Vous le trouverez près de de l'étoile du soir, et son bateau c'est l'Albatros.
_ Merci pour ce précieux renseignement.
_ Ravi de vous avoir rendu service, Amaryllis.












...
édit: je viens de m'apercevoir que mon copier/coller avait enlevé les italiques (pour les noms propres et les vers cités)

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Lun 10 Jan - 16:39

Merci au DesdiShadow pour ce texte.



Je rappelle que le concours fini dans cinq jours, à 22H22, précisément.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Lun 10 Jan - 16:43

J'y participerais, je réussirais à poster ma participation à temps^^

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*


Dernière édition par Liam Daläa le Mer 19 Jan - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Antévana
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 14 Jan - 15:21

Un Haiku, un Poeme, une Nouvelle ....


C'est comme de juger la meilleure courgette, avec en lice, une patate, une carotte et une aubergine

Comment on peut faire ? C'est pas vraiment comparable ...

Je me rends compte que les concours c'est très compliqué, et que ce n'est pas pour rien qu'il y a beaucoup de conditions d'écriture ...
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 14 Jan - 19:08

C'est justement parce que c'est compliqué qu'il y a deux juges, pour que le jugement ne soit pas trop arbitraires.

C'est sur qu'on ne peut pas avoir forcément le même barême mais on peut garder les bases...

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 14 Jan - 19:25

Antévana a écrit:
Un Haiku, un Poeme, une Nouvelle ....


C'est comme de juger la meilleure courgette, avec en lice, une patate, une carotte et une aubergine

Comment on peut faire ? C'est pas vraiment comparable ...

Je me rends compte que les concours c'est très compliqué, et que ce n'est pas pour rien qu'il y a beaucoup de conditions d'écriture ...



Sympa la comparaison aux légumes.

Ahem...comment peut-on faire ? Hum...je ne sais pas, mais il me semble avoir dit que je ferai la plouf pour décider des places. Pourquoi s'en faire sur la qualité des textes, dès lors ? Un concours, ce n'est pas compliqué, faut juste savoir comment s'y prendre Wink

Une remarque, cependant. Je peux tout lire et tout comparer. Donne-moi de la prose, du vers, une jardinière en pierre blanche cassée sur le coin droit, je peux comparer. Pas convaincu ? Je peux aussi comparer ta participation au concours et ce message, et en souligner l'incohérence.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 14 Jan - 19:34

IL arrive, tout doucement, mais il arrive...pour demain.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Pan!
Admin remplaçant
Admin remplaçant
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 14 Jan - 20:12

Mario a écrit:
il me semble avoir dit que je ferai la plouf pour décider des places.
ma seule chance de gagner pirat

_________________
https://www.youtube.com/watch?v=Lrle0x_DHBM
Ionesco
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 14 Jan - 21:33

D'abord il faudrait que tu participes ^^

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Zalarzane
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 14 Jan - 21:35

Il se tenait là, derrière la rambarde, laissant la bise s'engouffrer dans ses cheveux sombres et gonfler son long manteau de cuir. Pâle, ce visage jeune était déjà marqué, des cernes violettes cerclant un regard d'ébène, puits sans fond ouverts sur les tourments de la houle, de la foule, qui venait inlassablement se perdre et s'éclater sur les flancs de ce gigantesque navire de béton. La croisière touchait à sa fin, et elle avait assez duré. Il lui tardait d'accoster, de goûter à la terre et de laisser derrière lui le chahut de cet océan sans fin qui l'exténuait.

Il enjamba la rambarde, et du haut de ce perchoir, il observa l'agitation, là-bas, tout en bas, tout autour. Le bâtiment ne faiblissait pas, il rompait les flots, ignorant les vagues et leurs suppliques insensées. Cinq étages, rien de moins. Ce n'était pas Titanic, ni titanesque, mais ce bateau le mènerait tout droit au rivage promis. Et il n'en pouvait plus d'attendre. Il se laissa tomber du pont de gravier, porté par le vent, malgré le grincement protestataire du commandant de fer. Expédition mystique sur les Sept Mers, sur les Cinq Continents aux Mille Peuples.

Premier hublot, vue sur l'Afrique. Le père, tenue traditionnelle, présidait au repas, que la mère présentait, que les enfants dévoraient. Les petits sauvages se disputaient l'antilope, l'attrapaient à mains nues, la déchiraient, l'écartelaient, la croquaient, sous le regard bienveillant du patriarche qui surveillait l'affrontement d'un air fier, satisfait, supervisant les opérations, tandis que la porteuse, elle, rouspétait. La scène tenait sa touche exotique de la musique de tam-tam qui sembla lui venir aux oreilles, et qui rendait aux protagonistes un aspect tribal. Ils le virent passer, et entrèrent dans une soudaine transe ensorcelante, se mirent à danser pour les dieux autour du feu, au rythme des percutions ancestrales.

Deuxième hublot, passage aux Amériques. Tacos, bisons, guacamole, sombreros et castagnettes; couleurs, plumes, musiques, saveurs et grande fête. Chaque guérillero se tenait prêt, torse nu au teint de bronze, comme en attente des Conquistadors du Nouvel Age, comme savants de la fin, connaisseurs de l'Avenir clos qui l'attendait, lui qui se libérait de la Traversée pour enfin poser pied à terre. Et ils rirent, prièrent Quetzalcóatl, brandirent les lances, les couteaux et les épées, criant au grand sacrifice et riant de de son choix irrémédiable.

Troisième hublot, aperçu de l'Asie. Mongols et Chinois enfin réunis abattaient ensemble la Grande Muraille, tandis que les Indiens des épices et du cuivre leur présentaient des offrandes de bienvenue, leur parlaient de leur commerce, de leurs navires, de leurs richesses... Et tandis qu'il passait derrière la lucarne, il les vit, se donner l'accolade, se complaire de colocation.

Quatrième hublot, aventure au Grand Nord. Une Esquimaude et un Scandinave, dans une Alliance atypique, s'enlaçaient, s'étreignaient, s'étouffaient, s'entretuaient. Le Normand, le Viking, prenait la bouche de l'Indigène, de la belle indienne. Le Blond la touchait partout sans qu'elle ne proteste, et elle se laissait aller dans la danse de ses avances sans plus chercher à résister. Bientôt ils se couchèrent, mais il ne put en voir plus, car la chute, elle, l'entrainait sans qu'il ne puisse dire son mot.

Cinquième hublot, exploration de la vieille Europe. Le Français, politicien bonapartiste, discourait devant sa femme et son cochon de laie, figure de proue d'une tradition de prétention. Il n'eut pas le temps de comprendre de ce dont il s'agissait, car déjà il arrivait à destination. Déjà, il l'entreprenait, celui qui était tant attendu, tant rêvé, tant espéré, celui qu'il s'était promis, qu'il désirait ardemment plus que tout... L'Ultime Voyage.

Béat d'admiration, souriant et extasié, il plongea sur le sol. Et tandis qu'au bas de l'immeuble, son corps se répandait sur le bitume, que son sang s'étalait comme une étoile sous son torse, que ses os craquaient et devenaient confettis, il célébra son Suicide par une fête débauchée, riant de sa propre mort et remerciant le Monde pour sa dernière minute d'explorateur.

[Je ne suis pas particulièrement satisfait du texte, j'aurais aimé le rendre autrement, mais bon...]
Revenir en haut Aller en bas
Antévana
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 14 Jan - 21:49

Je ne donnerais pas mon avis sur le texte


Par contre Esquimaude, c'est un mot qui signifie mangeuse de phoque, ou bien de baleine, c'est assez insultant pour le peuple Inuit ce surnom XD




Revenir en haut Aller en bas
Zalarzane
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 14 Jan - 22:00

C'est juste le féminin d'Esquimau.
Revenir en haut Aller en bas
Antévana
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 14 Jan - 22:09

Oui, d'Esquimau, mot Inuit, signifiant mangeur de phoque ou bien de baleine, j'ai oublié, qui est un terme désignant le peuple Inuit, qui préfère être appelé Inuit, car l'autre terme est quelque peu limité et limitant, par rapport avec leur mode de vie, beaucoup plus riche et varié. Je ne pense pas que les français prendraient plaisir à ce que le reste du monde les appelle les " Bouffgrenouilles" ^^ ( ce qui est d'ailleurs le cas pour les pays anglophones)
Revenir en haut Aller en bas
Zalarzane
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 14 Jan - 22:21

Pourtant le fait de ne voir en ce terme que le féminin d'un autre devrait changer ta perspective de lecture. Je n'ai pas à me justifier mais ce texte est, entre autre, rapporté à la vision du monde qu'aurait un explorateur de l'ère renaissante. Personne à l'heure actuelle au Mexique n'agit comme un Inca. Les Africains ne sont pas des sauvages qui bouffent de l'Antilope crue. On n'appelle plus les Suédois ou les Finlandais des Vikings. Si tu as relevé le terme " esquimaude " tu aurais dû relever le reste. Mais tu ne l'as pas fait parce que tu as compris le style qui était recherché et voulu. Ce n'est ni plus ni moins qu'une mise en abîme des gens qui vivent à chaque étage de l'immeuble: des familles, des couples, des colocataires... Considère qu'il en va de même pour mon esquimaude, et je pense que tu ne chercheras plus la petite bête.

EDIT: et c'est mangeur de viande crue, la définition exacte.
Revenir en haut Aller en bas
Antévana
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 14 Jan - 22:27

c'est juste le terme qui m'a sauté aux yeux, car j'ai lu en diagonale. Je me rends bien compte que la lecture complète m'aurait fourni la réponse à la question implicite que ma remarque posait


" A-t-il utilisé ce terme exprès ? "



Je suis un peu fatigué, je voulais le lire comme il se doit à tête reposée ce week end, ou bien dans quelques jours quand il sera possible de commenter



Toutes mes excuses


Revenir en haut Aller en bas
Zalarzane
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 14 Jan - 22:38

Y'a pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Ven 14 Jan - 23:02

affraid STOP aux commentaires sur les textes de concours avant la remise des notes par les juges^^faudrait pas les influencer non plus

Bon mario pas de soucis ila va faire du ams tram gram pic et pic et colé gram, mais pour Deedlit c'est pas dis, quoique celui qui a du chocolat à lui offrir...

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
minimii
Lectrice
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Sam 15 Jan - 9:40

sa veut dire que même si moi j'ai rien écrit et que je lui offre une ou deux boites de chocolat (et un gratin de pâtes) je gagne ??
ouaaaaaaaaaa !! je vais le faire !!
Revenir en haut Aller en bas
Deedlit
Correctrice
Correctrice
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Sam 15 Jan - 11:20

Spoiler:
 
Voilà, le terme de ce concours approche à grands pas. Petit rappel en l'air vu que ceux ayant voulu participer l'ont fait ce me semble.
(Il y a une bonne participation au final je trouve.)

Avec ça, il ne reste plus qu'à attendre 22h22.

_________________
"La résignation est un suicide quotidien." Honoré de Balzac.
Revenir en haut Aller en bas
Pan!
Admin remplaçant
Admin remplaçant
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Sam 15 Jan - 12:09

je vais essayer de participer, ça devrait aller si il me reste jusqu'au 22 à 22h Very Happy

_________________
https://www.youtube.com/watch?v=Lrle0x_DHBM
Ionesco
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Voyage au cœur des pensées d'un condamné   Sam 15 Jan - 12:31

Voici ma participation, je n'ai pas pu vraiment la peaufiner, c'est mon plus long poème, en cinquante-cinq vers libres, et son unique rime monotone, représente pour moi comme un cris répercutant au milieux des montagnes. J'ai pris le thème du Voyage dans un sens plutôt large, où les pensées prennent le pas sur le fait, et où règne, en pensées, la philosophie bouddhiste et la condition tibétaine.


Voyage au cœur des pensées d'un condamné



L'homme avait les cheveux ébouriffés,
Ses yeux bridés, étaient cernés et fatigués,
Il était balloté sans cesse de tout côtés.
On l'avait négligemment jeté,
Dans un fourgon poussiéreux et délabré
Qui s'enfonçait dans le méandre des vallées.
Cet homme s'appuyait contre la vitre glacée,
Froide comme l'acier, et de ses yeux délavés,
Contemplait son pays, ses montagnes, sa contrée,
Qu'il ne reverrait jamais. Plus jamais.
Il voyait défiler tout son passé à travers le verre rayé.
Il lui fallait tout quitter, sa femme, sa fille, son foyer
Il voyait autour de lui tout son monde s'écrouler,
Dans ses yeux mouillés une lueur d'espoir s'éteignait.
Tout lui semblait s'être brusquement effacé
Derrière le lourd rideau d'un brouillard épais.
Tout lui semblait irréel, effondré, volatilisé,
Sa vie atteignant le summum de l'absurdité.
Il ne savait plus à quelle logique se raccrocher.
Tout était à la fois troublant et troublé,
Ainsi que la vitre sale et la buée,
Et la lueur éteinte de ses yeux inondés.
Alors que de ses yeux gris, les larmes coulaient,
Il se remémorait pourquoi il avait été arrêté,
Emmené, puis jeté dans cette vielle carcasse rouillée,
Fonçant tout droit et méprisant la beauté.
La beauté des hauteurs immaculées,
Celle des flocons dansant dans l'air frais de janvier,
La beauté des grand pics et des hauts sommets,
Celle des neiges éternelles et des plateaux enneigés,
La beauté des nuages aux dessous des glaciers,
Celle de la route tortueuse, parsemée de galets.
Les soldats étaient aveuglés, leurs sens délaissés.
Imperturbable, ils obéissaient, ils fonçaient,
A travers les vallées et le Monde entier, s'il le fallait.
Ils obéissaient aux ordres, il ne fallait pas discuter.
On pouvait tout leur demander, tout leur ordonner,
On pouvait leur demander de brûler, de détruire, de tuer.
Cet homme devait être arrêté, aucune question à se poser.
L'homme, lui savait que jamais il ne comprendrait,
En quoi est-il un crime d'exister, de penser,
De vivre et de croire en un mot si beau, la liberté.
Jamais il ne comprendrait ce qui a de mal à chanter,
Dans un temple de bois peint, des prière de paix.
Mais où est donc le mal, pour ces barbares civilisés?
Cet homme est roué de coups et son cœur est vidé
De son propre bonheur, de sa vie achevée.
Son esprit est perdu et son âme déchirée,
Démunis de tout, même de ses larmes séchées,
Les mains liées dans son dos, la bouche bâillonnée,
Il sourit victorieux, plus fort qu'un empire tout entier.
L'Autorité est instable, elle peut se défaire, basculer,
Mais lui, l'homme innocent, peut encore pardonner,
C'est son seul pouvoir, on ne peut lui retirer,
Même si, demain à l'aube, il choierait sur le sol, exécuté.



Liam Daläa.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Sam 15 Jan - 22:59

Le concours est terminé, aucun texte ne sera plus accepté désormais.

Bientôt les résultats, si l'on y pense.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Mer 19 Jan - 14:34

Alors, les juges?

Ca donne quoi?
bounce

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Mer 19 Jan - 17:06

Les Résultats





La foule se presse autour du grand bâtiment éclairé par d’immenses projecteurs. Sur le seuil, un tapis rouge flamboyant va chercher les invités qui descendent de leurs voitures de luxe. Ils passent devant les bras et les stylos tendus et les flashs de photographes. Parmi eux, un journaliste présente la soirée aux téléspectateurs, et lance la pub.



Gros plan sur une salle garnie de fauteuils rouges confortables. Toute l’assemblée est en costar cravate et robes de haute couture. Le journaliste présente les différents nominés de la soirée et s’éclipse quand le brouhaha diminue d’un coup. Un homme débraillé, coiffé d’un chapeau noir arrive en charentaises sur la scène, prend un micro et s’assied à son bord. Le journaliste annonce en voix-off que ce monsieur à l’air endormi est Mario.




- Bonjour ma colère ! Salut ma hargne ! Et mon courroux…coucou.
Chers amis, nous sommes tous rassemblés ici pour conclure en beauté le concours que j’ai moi-même lancé, voici quelques mois. J’espère que le thème vous a plu et que vous avez pris du plaisir à écrire dessus – même ceux qui furent à la traîne.
Vous avez tous réfléchis sur le sens du voyage, vous nous avez livré vos visions, vos convictions, ou simplement des histoires qui ont, peut-être, emmenées vos lecteurs dans des voyages, sur des lettres survolant le ciel blanc, dans des idées en fuite et des rêves d’évasion. Nous pouvons vous féliciter pour cela !


Applaudissements nourris.


- Revenons à un petit peu de réalisme, voici venus les résultats. J’ai, pour m’accompagner, le second membre d’un jury, qui, cette fois, respecte la règle de la parité.



S’avance Deedlit dans une belle robe noire étoilée traînant sur un mètre, tenant dans la main des enveloppes au nombre des candidats. Elle s’arrête près d’un pupitre tandis que sa robe forme comme une flaque étoilée et ondulée tout autour d’elle. Elle regarde la foule et prend un micro.



- Bonsoir à tous. J’apporte avec moi les délibérations de notre jury. Nous avons jugé les œuvres selon notre ressenti à la sortie de chaque lecture. Nous nous sommes également basés sur la forme, les thèmes abordés autour du voyage, les images et les figures. Tout ce qui fait un texte a été vu à la loupe et partagé, débattu et enfin, noté. Nous n’avons pas jugé des hommes, des âmes et des pensées, mais simplement l’émotion globale que faisaient passer les textes. Prenez vos récompenses, comme il se doit, c’est-à-dire en pleine tête car nous n’avons pas de petits escaliers pour vous faire monter, il faudra qu’on vous les lance ! Sur ce, je commence par le dernier.





- Liam Dalaa, avec son texte : Voyage au cœur des pensées d'un condamné, qui totalise un score de 8 !

Deedlit : Texte où le rythme et les rime sont monotones. C’est sans nul doute fait exprès. Certes, on aborde une notion du voyage, mais le poème est plus libertaire que voyageur. C’est une erreur de parcours qui s’explique sans doute par le retard. Rien de bien grave, l’auteur nous récompensera de quelques beaux textes dont il a le secret plus tard.

Mario : Décevant. Excusable mais décevant car il peut (très) largement mieux faire.


- Il gagne donc une pièce de 2 euros pour s’acheter une médaille au supermarché du coin ! Il est prié de ramener la monnaie !











- Le second maintenant, avec ses Frivoles Zéphyrs, Korn-Riel ! Un très joli 9.5 !

Deedlit : Texte intéressant, mais un peu trop décalé par rapport à l’image traditionnelle du haïku. J’entends par là le fait de prendre des « photos ». Certes, cela se rapporte au thème du voyage, mais le haïku a un côté plus sauvage, plus naturel et plus simple – en un mot, il est bien plus contemplatif, plus reposant.


Mario : Un problème de forme se pose pour moi, avant toute chose. C’est éventuellement une suite d’haïkus – éventuellement…- mais un haïku seul, non, sûrement pas. Adorant les haïkus et étant un grand admirateur du poète Basho, je ne peux pas laisser passer ça, au-delà des images que le texte suggère, et qui sont parfois trop « modernes » pour un haïku.




- Il a en récompense le recueil de Bashô Cent Onze Haïkus ! Bravo !













- Troisième, maintenant, qui entre sur le podium, Larzizouille, qui obtient une note tout à fait honorable de 14.5 !



Deedlit : Bon texte, le coup des hublots et les vues de différentes sociétés sont bien trouvés. La fin est traitée de manière particulière ; la mort a été traitée comme un voyage au cours du temps, cela se tient donc tout à fait.


Mario : Texte rapide, concis et efficace. Une métaphore très bien choisie qui rentre tout à fait dans le thème du voyage. Le fait de prendre tous les peuples par un hublot est très pertinent, et nous fait voyager par des stéréotypes qui n’en sont pas tout à fait. Pertinent dans la rapidité, c’est à fait louable. Cependant, le texte ressemble à peu à une énumération, ce qui m’a un peu gêné ; ça manque de fluidité, de liaisons, et de transitions, mais la vitesse de rédaction excuse cela.
La mort comme ultime voyage, pourquoi pas, c’est ton avis, je le sais, et même si je ne suis pas du tout d’accord avec cette idée, il y a quelque chose de baudelairien au fond d’elle.
Te connaissant, je sais que tu peux faire mieux.




- Il obtient donc une capsule de bière Heineken 1664, bue au préalable par Mario !










- Quatrième, et second du concours, avec un poème au clair de lune tout en graisse…ahem…Antévana qui a une note de 15,5, avec un supplément d’un demi-point pour avoir traité de la mythologie grecque !

Deedlit : Des images efficaces, des formes interrogatives assez fluides qui passent très bien pour un tel poème. Attention tout de même à ne pas en abuser, cela peut en rebuter quelques uns. Il y a quelques vers qui freinent un peu la lecture, mais l’ensemble est tout de même bien réussi.


Mario : Un poème que j’ai beaucoup apprécié. Grèce antique, voyage d’Ulysse très bien choisi pour coller avec le thème, des images excellentes…tout pour me plaire. Cependant, les formes interrogatives m’ont parfois semblé un peu trop présentes. On peut justifier ça pour le fait qu’Ulysse s’interroge sur sa destinée, mais j’ai toujours eu du mal avec les interrogations en poésie. Attention aussi à la rupture de rythme, comme celle du dernier vers.
Je ne résiste pas à l’envie de mettre mon passage préféré :



Sois mon guide
Sois mon étoile
Illiade ou Enéide
Souffle sous ma voile


- Antévana remporte donc la médaille d’or ! Comme on n’avait pas de budget, on n’a pris qu’une médaille…pardon aux familles, tout ça.













- Ah, il reste donc un gagnant…mais de qui ça s’agit, là dis donc ? Le premier, le vainqueur du concours sur le Voyage est le Desdi Shadow, qui obtient une note trop indécente pour qu’on la divulgue ! 17 !

Deedlit : Un texte qui passe très très bien à la lecture. Simplement deux-trois formulations qui me gênent. Mais les dialogues sont très bien menés, très réussis et les personnages répondent de belle manière. Il y a de l’inconnu et de la découverte, ce qui rentre absolument dans notre sujet, et la façon de traiter ce dernier est magnifique. Félicitations !


Mario : Un texte joliment bien tourné, aux nombreuses références (le poème de Louis XIII *-*). Réponse parfaite au sujet, avec des petits plus qui semblent avoir été écrits pour me ravir et me faire chialer…je ne sais pas si tu as écrits avec notre « passé commun, littéraire et universel », mais j’ai l’impression que ce texte me parle plus qu’aucun autre. Ce qui ne veut pas dire que j’ai été plus partial, mais qu’il m’a touché plus fortement, en profondeur, et que la note s’en ressent forcément. Il est bien foutu, le thème du port fait son effet, la protagoniste et son interlocuteur sont excellents bien choisis. Que du bon, bravo et continue comme ça sur la route de l’inconnu !


- Il gagne donc une médaille toute rose, représentant une forêt et une nymphe blonde assise nonchalamment au travers d’un trône pourpre. Cette médaille représente à la fois la fantaisie, l’inconnu, et l’esprit vague de notre rêveur !











Mario jette les récompenses aux candidats et s’en va en prenant Deedlit par le bras, laissant place à la fête qui suit les résultats. Le journaliste ré-apparait devant la caméra et est subjugué par le pas de danse réputé d’Alcide Jolivet, qui impressionne une nouvelle fois tout le monde.







ps. Pour toute réclamation, passez par le MP.


Dernière édition par Mario le Mer 19 Jan - 22:50, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Mer 19 Jan - 17:22

LOL Mario toi tu sais ce que c'est que le suspense^^

Et bien un grand bravo à Shadow, c'est donc à toi que revient l'honneur de choisir le prochain texte de concours où tu seras, si tu le désires, juge.

Bon ça peut attendre pour le moment, on va essayer de digérer celui là^^

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Troisième concours   Mer 19 Jan - 17:24

J'ai 2 euros ! Je suis riche !
Je peux offrir à boire, à notre grand vainqueur, The Shadow, avec ?
(Parce que trouver une médaille à ce prix, à moins de trouver une médaille barbie-princesse, ça risque d'être compliqué!)
Je remercie les juges d'avoir aussi bien argumenté leur votes.

(ps: Joli robe, Deedlit!)

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Troisième concours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Troisième concours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Casse tome 2, Le Troisième Jour, Meunier - Guérineau
» BD le troisième testament gratuite
» Troisième main
» [DreamWorks] Shrek le Troisième (2007)
» Votre troisième lecture ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Espace de liberté et de communication
 :: Concours
-
Sauter vers: