Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le fantasme de la Démocratie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Le fantasme de la Démocratie    Sam 2 Oct - 17:17



Je vais ici chercher à remettre en cause les fondements et les vertus de la Démocratie pour beaucoup fantasme du régime politique parfait.
Les réactions des "défenseurs de la liberté" sont les bienvenues.


On peut comprendre que la Démocratie se soit imposée en Europe et plus largement dans les pays dits « modernes » en effet la Démocratie repose sur un principe qui peut paraître au premier abord inattaquable: celui du gouvernement « du peuple, par le peuple, pour le peuple ». Ce principe peut passer et passe pour beaucoup pour une évolution nécessaire et inévitable pour toute société qui voudrait atteindre l'ordre public et la cohésion sociale. En effet toute répression forte entraine une résistance proportionnelle: si le peuple est poussé à bout arrivera un moment où n'ayant plus rien à perdre il finira par se révolter, les exemples qui illustrent ce phénomène sont nombreux dans l'histoire. Ainsi on a considéré que l'intérêt de la Nation passait par l'établissement de la Démocratie, garantie du respect des droits du citoyen.
Mais la Démocratie ne serait elle pas qu'une forme de dictature indirecte, déguisée et plus hypocrite que la dictature comme elle est définie de façon classique ?
En effet même si je pense qu'à l'époque où elle s'est instaurée, 1789 en France, sa naissance était nécessaire et bienfaitrice pour le peuple, je crois qu'aujourd'hui la « Démocratie » est un régime politique pas plus protecteur du citoyen qu'un autre régime politique: monarchie, dictature, oligarchie... même si en apparence elle semble plus protectrice et plus légitime. Mais c'est justement cette légitimité qui la rend dangereuse, c'est ce qui justifie l'autorité suprême de la Loi, « expression de la volonté générale ». Mais la Loi, cette ligne sacrée au dessus de tout; est faite par un groupe d'hommes politiques certes élu par le peuple et censé représenter sa volonté mais cela reste un groupe d'hommes et non le peuple entier. D'ailleurs force est de constater que malgré l'égalité entre les Hommes garantie par la Démocratie on assiste toujours à un écrasement de la majorité par une minorité et ce en toute légalité, finalement la forme a changé par rapport au temps des monarchies de droit divin mais le résultat reste le même: l'exploitation du peuple par une minorité. Cette minorité est constituée des membres du gouvernement, des hauts fonctionnaires, des parlementaires tous soumis aux pressions financières des grands groupes privés contrôlés par les puissants propriétaires, qui par le jeu des relations et le pouvoir de l'argent réussissent à imposer leurs décisions à tous, à travers la Loi et le contrôle des médias. C'est pourquoi il ne semble pas déraisonnable de considérer que la Démocratie n'est pas cet idéal fantasmé du gouvernement « du peuple, par le peuple, pour le peuple » mais se rapproche plus du gouvernement « du peuple, par l'argent et pour les propriétaires ».
Ainsi dans un contexte d'économie de marché à laquelle il semble difficile d'échapper, et par ailleurs il n'est pas évident qu'en sortir serait profitable, je considère que la Démocratie est condamnée à rester un instrument d'exploitation du peuple. Cela vient de l'essence même du système économique actuel qui donne le pouvoir aux plus riches: un pouvoir économique et politique. D'ailleurs comment pourrait on, sans faire preuve d'une grande naïveté, penser qu'il n'en soit pas ainsi, que les propriétaires, la minorité détentrice des capitaux laisse le pouvoir à la majorité, lui laissant le soin de décider à sa place ? Cela découle d'un principe naturel à l'œuvre depuis l'apparition de l'Homme: la loi du plus fort, ici la force n'étant pas entendue au sens propre mais comme le pouvoir de l'argent.
Pour moi la Démocratie, gouvernement par le peuple et pour le peuple est une imposture dont le seul but est de donner l'illusion au peuple de gouverner afin d'éviter les soulèvements populaires.




_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Le fantasme de la Démocratie    Sam 2 Oct - 17:33

Je répondrai quand j'aurai le temps.^^
Même si je suis en grande partie d'accord...
( je ne mettrais tout de même pas la monarchie au même niveau que la démocratie raison: La Liberté)

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Le fantasme de la Démocratie    Sam 2 Oct - 18:10

Moi aussi, je suis d'accord sur la majorité des choses que tu as dites.

Une chose tout de même me dérange, comme tu l'as souligner, la démocratie du peuple, par le peuple, pour le peuple. Ce n'est pas un mauvais régime cette démocratie là, oui il n'est pas parfait, mais ça n'en est pas pour autant une dictature.

Là où je te rejoins, c'est que le régime politique que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de démocratie prend la forme du "gouvernement du peuple, par l'argent et pour les propriétaires ". Le régime démocratique est un bon régime à conditions que le système capitaliste ou autres ne viennent pas s'intégrer dedans.

Car, aujourd'hui ce que la plupart des gens appellent démocratie n'est en fait qu'une doctrine économique: LE CAPITALISME.

Dans une véritable démocratie, pour les décisions les plus importantes, comme l'on en as l'exemple avec la réforme des retraites, le gouvernement élu par la majorité du peuple, devrait à chaque projet de lois faire passer une sorte de référendum.

Bien sur, le gros défaut de la démocratie, c'est qu'elle ne peut pas contenter tout le monde, avec ce régime il existera toujours des minorités. C'est uniquement après ce genre de référendum que le représentant du peuple devrait trancher une décision si les avis divergeait trop.

Bon, j'arrête là, comme Liam, j'ai pas trop développé ma réponse et c'est d'ailleurs un peu brouillon.

Bref tout ça pour dire que je suis à 99% d'accord avec shadow, à l'exception faites que ce n'est pas le régime démocratique en lui même qui est mauvais, mais plutôt ce que les hommes en ont fait.

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le fantasme de la Démocratie    Sam 2 Oct - 18:42

Désolé mais là !!!Je ne suis plus...
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Le fantasme de la Démocratie    Dim 3 Oct - 14:24

Je suis d'accord que dans le principe c'est bien la Démocratie mais le problème c'est que ça reste dans la théorie, dans le concret on a rarement (pour ne pas dire jamais) fait passer l'intérêt de tous en premier.
Or une théorie qui n'est bien que dans la théorie et qui ne fonctionne plus dans l'application est elle une bonne théorie ?



Citation :
Dans une véritable démocratie, pour les décisions les plus importantes, comme on en a l'exemple avec la réforme des retraites, le gouvernement élu par la majorité du peuple, devrait à chaque projet de lois faire passer une sorte de référendum.

Je ne pense pas que ce serait possible, des projets de loi il y en a tous les jours, les gens n'auraient ni le temps ni l'envie ni surtout la compétence pour juger de l'utilité d'un projet de loi.
Je ne suis d'ailleurs même pas sûr que le peuple ait la compétence pour élire le gouvernement le plus profitable au pays. D'où le vrai problème de la Démocratie: est il dans l'intérêt du peuple de le laisser choisir lui même son gouvernement, à travers le vote à la majorité ? Sait il ce qui est le mieux pour lui ou vote t il en fonction de ce qu'il entend ou voit dans les médias ? Enfin question cruciale: la majorité a t elle raison ? Doit on plier au choix de la majorité ?
Personnellement je pense que la dictature de la majorité peut parfois être pire que la dictature d'un seul.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Le fantasme de la Démocratie    Mer 8 Déc - 12:02

Je vais répondre... un jour!

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le fantasme de la Démocratie    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fantasme de la Démocratie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rock star fantasme de filles
» Qui détient le symbole de la démocratie ?
» La démocratie de la rue
» FANTASME DÉLICIEUX
» Démocratie j'écris ton nom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Espace de liberté et de communication
 :: Salon Débat
-
Sauter vers: