Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fleur d'Hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rastagogo
Correcteur
Correcteur
avatar


MessageSujet: Fleur d'Hiver   Mar 26 Oct - 10:54

J'ai commencé hier soir à écrire un roman, dans lequel je me laisse emporter et qui m'a conduit vers le style romantique, voici donc une des pages que j'ai écrites, celle-ci étant tout bêtement la première Smile
Bonne lecture.
Post-scriptum : Je ne souhaite pas de correction, mais vos suggestions seront agréablement reçues ^^

Fleur d'hiver

C'était un doux matin d'hiver. Dehors, le beau manteau blanc de neige recouvrait l'herbe et les longues branches des arbres que je pouvais facilement distinguer à travers les fenêtres de ma salle de français. J'écoutais silencieusement cette brise légère qui sifflait de l'autre côté de la vitre. Inexplicablement attiré par cette beauté glaciale qui accaparait l'intégralité de mon attention, je ne prêtais plus oreille aux bruits qui polluaient mon environnement.
Ma bulle, elle, était saine, tout comme mon corps et mon esprit. Il n'y avait que moi à ma table, et la place à ma droite était aussi vide que d'habitude. Personne ne semblait me haïr mais chacun savait que je discutais rarement. Même les professeurs s'y étaient habitués, et ne songeaient plus à placer quelqu'un à côté de moi, ceux-là mêmes qui en temps normaux auraient pu placer à ma table un élève trop bavard dont ils aurait éventuellement souhaité plus de calme. Toutes leurs tentatives passées avaient inexorablement mené à rendre l'élève belliqueux contre son enseignant.
Tout se passait comme d'habitude, les saisons défilaient, les cours se suivaient, les élèves de plus en plus ligués les uns contre les autres, et moi à part restant impassible.
Ce jour-là pourtant, la petite nouvelle qui remplaçait notre habituel professeur m'interpella :
- Frédéric !
Elle se tut un instant, laissant la classe dans son âpre désordre puis réitéra :
- Frédéric !
- Hmm ?
- Ah, Frédéric ! Voici Ambre, la nouvelle élève. Elle s'assoira à côté de toi et vous apprendrez à vous connaître. Je compte sur toi pour lui faire rencontrer beaucoup de monde.
- Hm, comme vous voulez.
- Merci, Frédéric. Et s'adressant au reste de la 1°L elle dit « Voyons, un peu de silence maintenant! » Et bizarrement, ce silence lui fut accordé.
Pendant qu'elle reprenait son cours sur une œuvre de Victor Hugo, je fixais la nouvelle élève dont je n'avais pas encore entendu parler, sans doute trop sourd dans mon mutisme.
La fille qui venait de s'assoir à ma table était étonnamment belle, avec ses longs cheveux châtains qui descendaient jusque sur sa poitrine, révélant des courbes fines et magnifiques. Ses yeux donnaient l'impression de se plonger dans l'océan, ils me déshabillaient tandis que je ne pouvais m'en décrocher. Ils étaient d'un bleu pur, irrésistibles, laissant entrevoir toute la bonté d'âme de cette adolescente. Je serrai faiblement cette main si blanche qu'elle me tendit, pour ne pas l'abîmer, et me rendit compte que jamais auparavant je n'avais caressé de main si douce. Ambre me fit un sourire, puis se mit à prendre des notes de ce que Mlle Lemarchand disait. Je ne la quittai pas des yeux pour autant, oubliant subitement tout ce qui pouvait bien se passer dehors. Tout à coup, la sonnerie retentit, et je la vis partir, parmi tous mais seule à mes yeux.
Dans le bus pour rentrer chez moi, je n'eus de pensées que pour elle, me remémorant son corps parfait, ses yeux si profonds et la tendresse de ses mains. Ce n'est qu'en m'endormant le soir que je réussis à la faire sortir de mes pensées.


*

Le lendemain matin, je ne voulais pas quitter mon lit, il était si chaud, si confortable, et en-dehors il faisait si froid, si froid, si froid que je vins à me demander pour quelle raison je me lèverais aujourd'hui. C'est à ce moment que me revint en tête l'image de cette jolie fille qui avait fait son apparition dans notre lycée la veille, et je me résolus à mettre pied à terre. Ou plutôt sur mon tapis, dans ma chambre.


Dernière édition par Korn-Riel le Mar 26 Oct - 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fleur d'Hiver   Mar 26 Oct - 12:57

Euhh, sincèrement c'est (à mes yeux), parfait...!!
Revenir en haut Aller en bas
rastagogo
Correcteur
Correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Fleur d'Hiver   Mar 26 Oct - 13:23

Un grand, très grand merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fleur d'Hiver   Mar 26 Oct - 14:33

Ou pas... lol!
Revenir en haut Aller en bas
rastagogo
Correcteur
Correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Fleur d'Hiver   Mar 26 Oct - 14:35

Hélas l'inspiration ne me vient plus Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Fleur d'Hiver   Mer 27 Oct - 21:50

Sympa ce début, même si y a certains trucs qui pourraient être modifiés mais là j'ai pas trop le temps de te les signaler.

C'est autobiographique ? tongue

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
rastagogo
Correcteur
Correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Fleur d'Hiver   Mer 27 Oct - 23:17

Non, ça ne l'est pas ^^
Même si je suis en 1ère L, et même si j'ai un tapis à la sortie de mon lit huhuhu.
Les prénoms que j'ai utilisés sont en fait les premiers qui m'étaient venus à l'esprit ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fleur d'Hiver   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fleur d'Hiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fleur d'hiver
» Fleur d'Hiver
» Fleur d'Hiver
» Fleur s d'hiver.
» Minuscule fleur resistant à l'hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Fictions & Romans
 :: Romantique
-
Sauter vers: