Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les rats

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
sosua66




MessageSujet: Les rats    Ven 12 Nov - 17:58

Bonjour à tous,

J'aimerais vous présenter une petite nouvelle intitulée les rats, vous la trouverez sur le lien suivant:
Les Rats

Il s'agit d'un conte philosophique dans le registre du fantastique, cela pourra peut être paraître un peu surréaliste, mais bien des fois la réalité dépasse la fiction.

C'est avec plaisir que j'attends vos avis.

Sosua66
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Ven 12 Nov - 18:19

spam spotted
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Ven 12 Nov - 18:44

Merci et bienvenue!
Peux-tu faire ta présentation?
et nous dire si tu veux être lecteur ou écrivains?
Je lis cette nouvelle et je commenterai.
Tu es l'auteur de cette nouvelle?

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Ven 12 Nov - 19:46

Bienvenue sur le forum.

Je me mets à lire ta nouvelle dès que j'ai fini mon travail administratif et toutes mes tâches informatiques.

Je serais aussi curieux de savoir si tu es l'auteur ? Est ce que cette nouvelle a été publiée dans un recueil ?

Enfin bref, si tu pouvais aussi faire ta présentation dans la partie dédiée, accessible en cliquant ici.

Merci de ta compréhension, cela nous aide à savoir comment tu as trouvé le forum sur internet, donc à nous améliorer, et de plus cela nous permet de mieux te connaître.

Bonne continuation.

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Ven 12 Nov - 21:17

Mario a écrit:
spam spotted
Pas forcément. Attendons les réponses aux questions posées.



Sinon, sur le texte. J'aime bien l'idée du texte.

Mais j'aime moins la forme. Parfois la fluidité laisse à désirer, j'ai dû relire certaines phrases pour comprendre le sens, ou alors c'est moi qui suis fatigué.
J'ai relevé plusieurs expressions mal formulées. Et surtout l'emploi du présent tout au long du texte ne me plaît pas tellement, j'ai l'impression que c'est un obstacle suplémentaire à la fluidité.

Y a quelques fautes de frappe aussi qui traînent.


Par contre on comprend pas pourquoi le narrateur semble conscient contrairement aux autres.
Quel est le rapport entre le rêve (au début) et la suite ?


_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Sam 13 Nov - 0:12

The shadow a écrit:
Mario a écrit:
spam spotted
Pas forcément. Attendons les réponses aux questions posées.



Sinon, sur le texte. J'aime bien l'idée du texte.

Mais j'aime moins la forme. Parfois la fluidité laisse à désirer, j'ai dû relire certaines phrases pour comprendre le sens, ou alors c'est moi qui suis fatigué.
J'ai relevé plusieurs expressions mal formulées. Et surtout l'emploi du présent tout au long du texte ne me plait pas tellement, j'ai l'impression que c'est un obstacle suplémentaire à la fluidité.


Initialement, le texte a été écrit à l'imparfait, mais sous les bons conseil de ma correctrice, il a été mis à l'imparfait, ce qu'apparament tu n'apprécies guère.
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Sam 13 Nov - 8:33

Merci sosua66 d'avoir fait ta présentation. Est-ce que l'un des correcteurs pourrait la déplacer dans la partie des présentations ?

Je devrais lire la nouvelle dans la journée, je te poste un commentaire ce soir.


Après question subsidiaire n'ayant qu'un faible rapport avec ton texte mais que je me dois de te poser en tant qu'admin. Est-ce que ton site prend les partenariats ?


PS: Je t'ai ajouté au groupe des écrivains.

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Pan!
Admin remplaçant
Admin remplaçant
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Sam 13 Nov - 10:25

Citation :
Il s'agit d'une vision engagée et vécue sur le monde actuel, et cela à travers des contes philosophiques.
Vécue jusqu'à quel point ?
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Sam 13 Nov - 10:57

Alcide Jolivet a écrit:
Citation :
Il s'agit d'une vision engagée et vécue sur le monde actuel, et cela à travers des contes philosophiques.
Vécue jusqu'à quel point ?

Tu n'auras qu'à lire toutes ces petites nouvelles, et tu auras une petite idée, plus particulièrement celles intitulées " nouvelles du paradis ", "les pieds noirs " et " la fonction de métamorphose ", ainsi aussi que " soleil électronique ".
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Sam 13 Nov - 11:01

Amnaël a écrit:
qu'admin. Est-ce que ton site prend les partenariats ?

Bonjour,

Je peux en effet t'ajouter sur mon site, et cela avec plaisir, mettre un lien ou une petite présentation.
Actuellement, je suis en voyage au Maroc, je reviens courant décembre, cela ne pourra être validé qu'à mon retour.

Amicalement,

François.
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Sam 13 Nov - 11:16

Je comprends, pour ma part, je suis justement en train de mettre à jour les partenariats, donc je devrais terminer ça ce week-end.

Bon, bah je m'en vais, rapidemment prendre une douche et après je vais manger pale sniif dans 50 min j'ai ma dernière heure de conduite, gloups.... Sad

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Sam 13 Nov - 11:22

Kesako?
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Sam 13 Nov - 11:38

Kyoshiro a écrit:
Kesako?

Que veux tu dire par Kesako ?
Que queries decir con Kesako ?
What do you mean with Kesako ?

E' palante que va !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Sam 13 Nov - 11:55

Ben :

Kesako? = Qu'est-ce que ça veut dire?
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Sam 13 Nov - 19:08

sosua66 a écrit:
Initialement, le texte a été écrit à l'imparfait, mais sous les bons conseil de ma correctrice, il a été mis à l'imparfait, ce qu'apparemment tu n'apprécies guère.

Le choix du présent peut se comprendre, effectivement j'aime pas trop mais c'est personnel.
Après en point positif je trouve que la structure de la nouvelle est bien maîtrisée, je comptais lire que le début (étant à la fac) et puis finalement je pouvais plus lâcher le texte donc à ce niveau-là je trouve que c'est réussi.

ps: t'as oublié mes deux questions à la fin de mon premier message.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Sam 13 Nov - 19:43

Embarassed J'ai toujours pas lu, faut que je le fasse...

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Dim 14 Nov - 10:01

Citation :


Par contre on comprend pas pourquoi le narrateur semble conscient contrairement aux autres.
Quel est le rapport entre le rêve (au début) et la suite ?


En fait, il s'agit d'une trilogie " les citées de lumiètre ", et cette nouvelle " les rats " en est la dernière, c'est donc la continuité des deux précédentes.

Le narrateur semble conscient car il est déconnecté du système, ce qui fait donc de lui un bog, d'où les catastrophes qui s'en suivent. Pour employer des termes informatiques, c'est un bog qui va se transformer en virus et contaminer les autres, le narateur devient donc un rat, c'est à dire un facteur anti-social qui va divulguer la maladie via " l'arrachage des filtres ".

Le rapport entre le rêve et la suite, c'est donc l'annonce du bog, le grain de sable qui va mettre le système par terre.

Mais pour bien comprendre cette nouvelle, ou le sens de cette nouvelle, il faut aussi lire les deux précédentes dont voici les liens:
La chute de la maison Huchaire
L'océan de douleur

Salutations,

François.



Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Dim 14 Nov - 10:04

Kyoshiro a écrit:
Ben :

Kesako? = Qu'est-ce que ça veut dire?
J'aimerais pouvoir répondre à ta question " Kesako ", mais je ne vois pas ce à quoi elle se rapporte, ou pour dire les choses plus simplement " Kesako quoi ? "
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Dim 14 Nov - 13:52

Ok je comprend mieux pourquoi je comprenais pas Smile

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 12:52

The shadow a écrit:
Ok je comprend mieux pourquoi je comprenais pas Smile

Salut Shadow,

Ca fait un peu névrosé le type de relation que tu as avec les gens, des questions et réponses dont on ne sait d'ou sa part et d'ou sa vient.
Mais bon, ayant un peu navigué sur les forums, je sais un peu sur quel type " d'animaux psychotique " auquel m'attendre !
Ne prends surtout pas cela mal, mais bon, il faut être réaliste, le web à créé des types de communications bizarre, tout cela pour dire que dans la nouvelle " les rats ", je ne suis pas très loin de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 13:02

The shadow a écrit:
Ok je comprend mieux pourquoi je comprenais pas Smile

Re-salut Shadows,

Pour la dernière réponse, elle ne t'était pas destiné, je pensais que c'était Kyoshiro qui me répondait par l'une de ses oméatopés !

Toutes mes excuses.
Revenir en haut Aller en bas
Pan!
Admin remplaçant
Admin remplaçant
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 13:30

mmh... des termes un peu forts, non ? "névrosés", "psychotiques" pour un type que tu ne connais qu'à travers une onomatopée, justement
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 13:44

Alcide Jolivet a écrit:
mmh... des termes un peu forts, non ? "névrosés", "psychotiques" pour un type que tu ne connais qu'à travers une onomatopée, justement

Je ne veux surtout offencé personne, mais il faut bien comprendre que le web à engendré des types de relations bien particulière, et celui qui n'y est pas habitué pourrait prendre vite peur.
J'emploie les termes "névrosés", "psychotiques" non pour une personne mais pour le type de relation shizophénique qui se dégage à travers cette communication virtuelle, ou chacun s'invente un personnage, une façon de parler, et qui n'a plus rien à voir avec la réalité.

Si tu vas dans la rue et que quelqu'un te dise " Kyoshi ' , tu es en droit de te poser des question et de dire à la personne en question " tu vas bien ? ".

Mais bon, j'ai aussi pu voir les dégats de l'ordinateur sur la nouvelle jeunesse actuelle, ou on rit, on pleure sur le web, mais uniquement sur le web ... et je suis terrifié. Je me dermande ou est ce que l'on va. Mais il y a une chose sur, l'internaute est un psychotique en puissance , et je préfère éclairé au préalable les choses, afin de savoir si on se comprend, ou tout au moins dans qu'elle mesure on peut se comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 13:47

Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 14:29

Bonjour, je suis un névrosé psychotique et shizophénique en puissance, et je m'appelle Liam Daläa, et en plus je suis "l'administrateur en chef" de ce Forum.
Pour te dire, Sosua, sur ce site, tu n'es pas sorti de l'auberge!
Je suis sincèrement désolé, mais il y'en a beaucoup d'autres qui t'attendent ici.
Sérieusement, on ne va pas sur ce site pour s'insulter de névrosé. ( pourtant c'est une insulte assez recherché^^)
Si tu veux (comme je ne veux pas faire régner la censure) tu peux créer un débat sur la névrose dans la partie adéquate.






_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*


Dernière édition par Liam Daläa le Lun 15 Nov - 16:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 14:58

Moi, je peux comprendre le point de vue de sosua, seulement en tant qu'administrateur de ce site, mais aussi dans la vie réelle, je me dois de respecter les opinions de chacun.

Tout ce qu'à dit sosua est vrai, mais il me semble que nous sommes quand même des personnes censées, sachant dicerner leurs priorités dans la vie.
Moi j'ai un avis un peu différent sur la chose du moins en ce qui concerne ce forum. Vous allez me dire, en tant qu'administrateur je défends mon forum à liam et moi, et vous n'avez pas tout à fait tort^^

Mon point de vue c'est qu'aujourd'hui, l'on voit une grande majorité de jeunes comme l'a dit sosua qui devienent dépendants.
Je te donnerai par exemple le sujet que nous avons ouvert dans la partie débats, et qui s'intitule les portables.

Le fait est que si nous utilisons le web, même si nous passons pas mal de temps dessus, le fait est que le simple fait de créer des débats (plus ou moins intelligent je l'accorde) nous permet de rester "connectés" à la vie réelle.

Enfin bref, tout ça pour dire, comme l'a dit Liam, ce sujet pourrait bien finir dans la partie débats ce serait assez intéressant.

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 15:26

Chacun se manière de jouir !

Chez les internautes, on se glisse dans la peau d'un mutant en emmettant des gargarismes bizzares, personnellement, je serais plutôt vielle France, à savoir Gaulois, et tout le monde sait que le Gaulois aime bien les baffes, c'est sa façon à lui de jouir.

Nos deux manières sont en soit incompatible, et les débat auraient tendances à me faire dormir, et de me donner l'envie de lacher quelques coups de menhir.

Pour cette raison, je préfère me retirer et continuer à faire des bulles à l'ombre d'un cocotier.

Si par contre vous m'autoriser à donner des baffes, je reste, je serais dans ce cas le gaulois du forum.

Bonne chance à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 15:27

Mario a écrit:
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 16:03

Si vous voulez vous envoyer des "baffes" faites le par MP c'est plus dicret, Amnaël et moi n'y verrons rien.^^

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 19:13

Liam Daläa a écrit:
Si vous voulez vous envoyer des "baffes" faites le par MP c'est plus dicret, Amnaël et moi n'y verrons rien.^^

Excuse moi pour mon ignorance, je ne sais pas ce qu'est " MP ", je vois que j'ai encore beaucoup de chose à apprendre.

Juste quand je parlais de baffe, il s'agit bien sur de baffes philosophiques, thérapeuthiques, humoristique, histoire d'appeler un chat un chat et un chien ...pas un dromadaire.

Revenir en haut Aller en bas
Gudule
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 19:46

MP c'est message personnel que tu a dans la barre grise en haut.
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 20:33

Gudule a écrit:
MP c'est message personnel que tu a dans la barre grise en haut.

Ca manque un peu charme et de convivialité, mais comme dirait les Canadiens, " c'est correct "
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 21:04

Amnaël a écrit:
Moi, je peux comprendre le point de vue de sosua, seulement en tant qu'administrateur de ce site, mais aussi dans la vie réelle, je me dois de respecter les opinions de chacun.

Tout ce qu'à dit sosua est vrai, mais il me semble que nous sommes quand même des personnes censées, sachant dicerner leurs priorités dans la vie.
Moi j'ai un avis un peu différent sur la chose du moins en ce qui concerne ce forum. Vous allez me dire, en tant qu'administrateur je défends mon forum à liam et moi, et vous n'avez pas tout à fait tort^^

Mon point de vue c'est qu'aujourd'hui, l'on voit une grande majorité de jeunes comme l'a dit sosua qui devienent dépendants.
Je te donnerai par exemple le sujet que nous avons ouvert dans la partie débats, et qui s'intitule les portables.

Le fait est que si nous utilisons le web, même si nous passons pas mal de temps dessus, le fait est que le simple fait de créer des débats (plus ou moins intelligent je l'accorde) nous permet de rester "connectés" à la vie réelle.

Enfin bref, tout ça pour dire, comme l'a dit Liam, ce sujet pourrait bien finir dans la partie débats ce serait assez intéressant.

Si jétais un indien, je dirais que le WWW est l'esprit du grand tout, une espèce de base de donnée unniverselle ou l'on peut se connecter et voyager.
Mes diverses expérience sur les forums m'ont plutôt laissé l'impression de fumerie d'opium on l'on vient se faire un petit trip solitaire histoire de voir quelques dragons ou figure chimérique. Le web est une invitation au voyage, pas sa fin.

Le web étant universelle, ont devrait en trouver tous les composants ( de l'univers) , il ne doit pas se limiter à un salon de thé ou l'on ne mange que des petits gateaux sucrés, comme dirait Gide dans ses nourritures terrestre, il faut de la " ferveur ".

Mais tout cela parait banal, car c'est notre nourriture de tout les jours, il vaut mieux que je vous conte pas ce que pense de nous les autres tribus de la terre, la chutte serait difficile. Tout cela pour dire que je revendique mon franc parlé, même si cela ne semble pas " psycologiquement hygiénique

Pour ce qui est des débats, je t'avoue avoir une préférence pour le full-contact et cela dans tout le spectre de l'action, je préfère l'hypercut a la réthorique, le sanguin au cérébral.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 21:19

Le web comme idéosphère...c'pas faux, ouais. Quant à la comparaison avec la drogue, il n'y a rien de comparable. Chacune d'entre elles à ses effets propres, et aussi ceux qu'on veut bien lui donner.
Baudelaire aurait pâli de la seconde comparaison. Le web comme invitation au voyage, ça tient de la folie. On ne voyage pas lorsqu'on se heurte encore plus à la réalité, dans une ambiance froide et dénaturée. Le web est tout sauf une invitation au voyage, le web, c'est la consommation immobile, rien de plus. Il n'y a aucun ordre, aucune beauté, aucun luxe, aucun calme et des voluptés de caniveau.

On peut être sanguin et frapper avec les mots, versifier son uppercut, non ?
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Lun 15 Nov - 22:26

Mario a écrit:
Le web comme idéosphère...c'pas faux, ouais. Quant à la comparaison avec la drogue, il n'y a rien de comparable. Chacune d'entre elles à ses effets propres, et aussi ceux qu'on veut bien lui donner.
Baudelaire aurait pâli de la seconde comparaison. Le web comme invitation au voyage, ça tient de la folie. On ne voyage pas lorsqu'on se heurte encore plus à la réalité, dans une ambiance froide et dénaturée. Le web est tout sauf une invitation au voyage, le web, c'est la consommation immobile, rien de plus. Il n'y a aucun ordre, aucune beauté, aucun luxe, aucun calme et des voluptés de caniveau.

On peut être sanguin et frapper avec les mots, versifier son uppercut, non ?

Bonjour Mario,

Cela me fait plaisir de t'entendre parler !

Pour ce qui est de frapper avec les mots, je veux bien, mais le niveau de glu est devenu tellement important, qu'il est difficle d'entrer dans une discussion sans avoir obligatoirement à adhérer au potiquement responsable, je m'offre donc toujours une porte de sortie qui est celle du voyou.

Surfer sur le net, c'est sniffer du néant, avec à chaque fin de voyage, la solitude.
Dans ce sens, oui, il n'y a pas de voyage et comme tu dis, cela en est même le contraire, au lieu d'aboutir, tu restes sur toi-même.
Dans le cadre de notre idéosphère ( j'aime bien le nom ), par contre, des possibilités sont offertes, cela relève alors d'une prière qui t'offre un savoir, et derrière tout savoir ce cache un trésor. Tout voyage réussi amène à un trésor, dans ce sens là alors on peut parler de voyage.

Mais bon, je ne veux surtout pas déplaire à Baudelaire qui est le roi des poétes, et pour rien au monde, je n'entraverais sa quète " à faire de l'or avec de la boue "
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Mar 16 Nov - 10:24

Re-bonjour Mario,

Je reviens vers toi, juste afin de me permettre d'éclairer un point:
En effet, je revendique dans mes rapports avec les gens une certaine violence.
Ce n'est pas une violence gratuite, c'est uniquement celle que peu réclamer toute personne se prétendant vivante.
Ma façon d'exister pourrait se résumer dans les termes " je jouis donc de suis ". Cette violence dont je parle est celle de ma jouissance, qui n'est donc pas la tienne, et si je jouis, il y a de forte chance que j'empiète sur ta propre liberté.
Rousseau et sa bande ont émis il ya quelques siècle déjà de le thème de l'intérêt commun, qui va donc à l'encontre de la jouissance personnelle, il s'agirait plutôt de jouir ensemble, sachant que l'union fait la force. Nous tombons alors sur le concept de la responsabilité collective, propre à l'épanouissement de l'homme et à la pacification de ses passions.
L'unique problème est que ce shéma est devenue une obligation, et que d'une part, démocratiquement parlant on ne me demande pas mon avis ( d'y adhérer ou de ne pas y adhérer ), et que d'autre part, cela ne tiens plus debout.
A vouloir pacifier l'homme, on lui a enlever tout son ju, et on à fait de lui, un pseudo, un résidu après traitement, il ne lui reste plus que des pseudo plaisir, et l'équation s'écrit alors " je ne jouis plus donc je ne suis plus ".
En suivant ces chemins, on se retrouve un jour sur un forum de discussion, avec l'obligation de ne pouvoir dire que des banalités et à pouvoir psendo-communiquer avc d'autre pseudo, l'essence même de la communication à disparu, son élément sanguin s'est évanouie, on ne peu que chanter l'éloge de la responsabilité collective.
Pour cette raison, je persiste et je signe, et je proclamme haut et fort une réthorique violente, pour tout simplement avoir le droit d'exister.
Etre violent n'implique pas que je sois un sauvage, c'est juste le contact qui est plus fort, au lieu de se froler, de se suggérer, les corps se rencontrent, c'est mon fameux full-contact.
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Mar 16 Nov - 12:53

Amnaël a écrit:

Enfin bref, si tu pouvais aussi faire ta présentation dans la partie dédiée, accessible en cliquant ici.


Bonjour Amael,

Plutôt que faire les présentations, je vais te proposer mes prétentions:
Toutr d'abord, et comme point de départ, je tiens à dire que l'humanité est comme un requin, sil elle reste immobile, elle s'asphyxie et meurt. Cela s'est le point de départ. Il faut donc être en mouvement et sortir de soit même, partir à la conquète de nouveau horizon, et revenir à la maison avec de nouveaux trésors, et en faire profiter les siens.
L'asphyxie à mon sens, dans notre monde moderne, c'est ce que j'appel le politiquement responsable.
J'ai souffert de cet asme, et suis parti courir le monde, le but de mon voyage, étant celui de découvrir le politquement irresponsable, histoire de voir si je pouvois soigné mon asme. Il s'agit donc d'un voyage avec comme support une crise identiraire profonde.
Comme Candid, j'ai été chassé de mon paradis.
Je ne ferais pas le tour complet du voyage, mais juste pour être bref, j'ai connu toutes les déchéances, celle de la drogue, celle de la folie, celle des prisons à Saint domingue ( Midnight express en comparaison est un hotel 5 étoiles ), j'ai vécu dans des bidonvilles pendant des années ( maniement de la machette obligtoire pour survivre )...etc
J'ai connu aussi des plaisirs dignes des milles et une nuit, je vivais à époque avec plusieurs femmes, loin de tout tabou, j'ai fait des fêtes proche de celles de sodome et gomore, j'ai à certaines occasion gagnés tellement d'argent que l'unique moyen de m'en débarassé était de la bruler, j'ai été roi , déifié, et ensuite crusifié, bref, j'ai parcouru le monde dans sa forme spontané, comme il apparaissait au jour le jouir, sans avoir à me préocuper de morale.

Le temps ne m'a pas assagit, il ma juste rendue libre, liberté que pour rien au monde je ne serais près à perdre, quitte à retirer la vie de celui qui essairais de me la prendre. Je suis comme l'indien au matin du monde, heureux quand le soleil se lève, satisfait quand je me couche.

Ce que j'ai retiré de ce voyage, et qui est donc ma prétention, mon trésor, j'aimerais le faire partager, voir l'offrir:
L'occident arrive à la fin de son voyage, qui est de lui de la science et du savoir, ses deux derniers qui devrait donné du sens et de l'identité à ses adhérents, ne fait maintenant que les asphyxier, la conquète spacial est finalement un echec, envoyer une fusée coute de milliards et ne générè aucun bénéfice, il n'y a plus de conquète possible, l'horizon st bouché, tout à été dit et fait, et tout nouveau progrés ne fait qu'asservir un peu plus l'homme.

Ma conquète à été celle de ma liberté, celle du retour à un état sauvage.
Tout de suite, et en entendant le mot sauvage, on y voit un coté péjoratif. Si le sauvage entre dans la sphère de la science et du savoir, finalement, ce n'est que pour des raisions de comodité, mais la vie commode en soit n'a pas grand intérêt. Une vie plus proche des éléments natuels, et plus dangeureuse est beaucoup plus palpitante et épanouissante.

Ma prétentions est donc celle du retour à l'état sauvage et du démentellement de toutes structure étatique et culturelle.
J'imagine que ces propos fassent rire, mais bon, celui qui voyagé pourra se rendre compte que partout dans le monde, les entités étatique et culturelle sont en train d'éclater, et les choses n'en sont qu'à leur début. Ce retour à l'état naturel, de liberté , est en mouvement, on est à sa recherche, et je ne fais que la nommé.

Je ne sais pas si mon discours est compréhensible, ou s'il parait celui d'un illuminé ou d'un maniaque, c'est en tout cas le résumé de mon recueil de nouvelles, et la raison aussi de ma présence sur ce forum
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mar 16 Nov - 19:01

Si tu voulais faire original, Sosua, tu as réussi.
Je ne suis que très peu d'accord avec toi. Surtout sur un point : la violence.
Je pense que enlever la violence n'est pas supprimer la jouissance.
Il y a tant de jouissances beaucoup plus pacifiques et beaucoup plus humaines que la violence, il y a tant de plaisirs, de joies et d'épanouissements n'empiétant pas sur le respect de chacun. Pourquoi gâcher tout ça par la jouissance bestiale que certains peuvent éprouver en la violence?
Pour te dire, ne pas connaître la jouissance de la violence, ne m'a pas empêché de jouir de tout autre chose. La vie, la musique, la poésie, la littérature, le rire, l'amour, l'amitié, toutes ces choses ne suffisent-elles pas?

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mar 16 Nov - 19:04

Je suis tout à fait d'accord avec Liam, mais même si on ne trouve pas de terrain d'entente là-dessus, je respecte de toute façon les points de vues de chacun tant que l'on respecte les miens...

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Mar 16 Nov - 19:44

Liam Daläa a écrit:
Si tu voulais faire original, Sosua, tu as réussi.
Je ne suis que très peu d'accord avec toi.
Surtout sur un point : la violence.
Je pense que enlever la violence n'est pas supprimer la jouissance.
Il y a tant de jouissances beaucoup plus pacifiques et beaucoup plus humaines que la violence, il y a tant de plaisirs, de joies et d'épanouissements n'empiétant pas sur le respect de chacun. Pourquoi gâcher tout ça par la jouissance bestiale que certains peuvent éprouver en la violence?
Pour te dire, ne pas connaître la jouissance de la violence, ne m'a pas empêché de jouir de tout autre chose. La vie, la musique, la poésie, la littérature, le rire, l'amour, l'amitié, toutes ses choses ne suffisent-elles pas?


Bonjour Liam,

Quand je parle de violence, je parle plutôt de contact !

Mais bon, ta réponse entre dans le cadre de ce que j'appel le politiquement responsable, et en soit ne m'étonne pas, je dirais sans vouloir t'offenser que tu as été bien formaté.
Il te manque seulement un paramètre, qui est celui de bien connaitre le monde, et sa nature.
J'imagine que tu es actuellement chez toi, confortablement assis sur un siège ou canapé douillet, en face de ton écran et donc à faire des échanges sur internet. Ta position est bien facile, dans ta tours d'ivoire, à faire de la moral humaniste et à aimé tout le monde.
Mais bon, juste à titre d'exemple, ton ordinateur, il à été fabriqué en chine, ou l'on paye les salariés à 1 euro par jour, cela ne semble pas trop te dérangé, et même si cela pouvais t'émouvoir, tu ne peux pas, à chaque fois que tu as un bien matèriel dans la main, imaginer qu'il y a un pauvre type ou une pauvre fille derrière, à combler tes désirs.
Mais dis toi bien que ce petit chinois ou cette petite chinopise attend son tour, comme qui dirait, la roue tourne, aujoud'hui, ils sont à genou devant toi, demain, se sera toi ou ta descendance qui sera à genou devant eux.
Pouquoi je me permet de te dire cela: Tout simplement parce que tu as le bon role, tu jouis de ce que tu as, de ta commodité, de ton savoir, mais ce qui faut bien comprendre, et pour reprendre l'exemple de notre petit gars qui en chine fait des pieds et des mains devant sa presse à injection pour te sortir des petits gadgets en plastique, que lui aussi attends son tour.
Chacun veut jouir, et dans sa jouissance fait violence à l'autre, on y peut rien c'est comme ça, ou tout au moins, il faut en être conscient.
Ma philosophie, qui repose sur le fait que toute personne ou entité ne revendique qu'une chose, à savoir jouir, induit aussi le fait que ma jouissance n'est pas la tienne, et afin de remettre les choses à leur place, à savoir quand je jouis de façon trop expressice, est de me remettre à ma place. Moi dans ma jouissance, toi dans ta frustration, le seule moyen de me rappeler à l'ordre est la violence. Celle ci est alors un vecteur, qui permet à chacun de jouir, tout en créant une limite à la jouissance de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Mar 16 Nov - 19:52

Amnaël a écrit:
Je suis tout à fait d'accord avec Liam, mais même si on ne trouve pas de terrain d'entente là-dessus, je respecte de toute façon les points de vues de chacun tant que l'on respecte les miens...

Amael,

Ta réponse est molle, je dirais politque, histoire de contenter tout le monde.
Mais pour faie suite à mon message précedent, et pour reprendre l'histoire de l'ouvrier chinois qui gagne 1 euros par jour, s'il peut un jour te mettre à genou, il le fera, et je préfère te dire que tes points de vue il n'en aura que faire.
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mar 16 Nov - 20:17

Sosua, je me permets de répondre à ton dernier message, car je connais Liam, et je pense pouvoir dire qu'il a - à quelques détails près - la même philosophie que moi.

Citation :
Chacun veut jouir, et dans sa jouissance fait violence à l'autre, on y peut rien c'est comme ça, ou tout au moins, il faut en être conscient.

Je suis tout à fait d'accord avec ça, ce qui fait plaisir aux uns, est fait au détriment des autres. J'en suis conscient, Liam peut-être même encore plus que moi. Devons-nous pour autant en faire une fatalité du destin comme tu sembles l'insinuer ?
C'est là que je ne suis pas d'accord. S'il est vrai que je n'ai pas vécu les expériences dont tu parles, j'en suis, nous en sommes conscients. Mais à 16 ans, voire moins pour la plupart d'entres nous, pouvons-nous réellement changer les choses ? L'on peut dire que la vérité sort de la bouche des enfants ; c'est peut-être vrai, peut-être faux, en fait ça dépend des cas. Seulement nous ne sommes jamais ou presque jamais écoutés. Aujourd'hui, que vaut la parole de jeunes ? On en a eu l'expérience avec la récente réforme des retraites : le gouvernement a-t-il répondu à nos inquiétudes ? Non...
Si tu t'arrêtes sur ce point de vue-là, oui tu peux dire que l'on y peut rien, les choses sont commes elles sont... Seulement, il existe des personnes comme nous qui avons conscience des ces choses-là, qui sommes horrifiées par ces choses-là. Si nous ne pouvons lutter, nous organisons notre propre résistance. Je prendrai l'exemple de Liam qui pour lutter en partie contre cela a pris la décision avec sa famille de ne pas avoir la télévision ; moi avec mon groupe d'aumônerie, j'essaye avec le soutien de l'abbé de faire régulièrement des récoltes pour aider ce genre de personnes...

Moi, je n'irai pas jusqu'à dire qu'il faut se priver de ces choses-là, de cette jouissance comme tu dis, car réfléchissons un peu - et c'est bien là que l'on voit l'horreur du capitalisme - si le système s'arrêtait, ce serait "les petits chinois" qui en payeraient le prix les premiers. D'ailleurs tu es toi-même connecté sur le web, ton message en est la preuve...

Pour ma part, l'on pourra me traiter de crédule, mais qu'importe, ma philosophie est ma religion, réfléchissons dessus. Qu'est-ce que cela veut dire d'être chrétien ? Aller à la messe tous les dimanche ? Donner de l'argent au curé ? Bien sûr que non, j'ai d'ailleurs reçu une tarte de ma grand-mère quand j'ai dit ça, mais qu'importe ; pour moi être chrétien, ce n'est pas croire en un Dieu (qui s'il existait n'en serait pas un vu le monde dans lequel on vit, sachant que Dieu a fait l'homme à son image), pour moi être chrétien ça veut dire dans la vie de tous les jours être capable ou du moins avoir l'intention d'aider les autres, ça commence par son prochain, par la suite ça peut aller plus loin, dans des voyages en Inde ou par la défense du Tibet... (Liam reconnaîtra la dédicace ^^), puis aussi ne pas en vouloir aux autres. C'est vrai, pouvons-nous vraiment en vouloir à l'homme d'être comme il est, cupide, avare ? Non, dans un système comme le nôtre, tout le monde se fait "bouffer tout cru" par cette spirale négative. Les choses sont commes elles sont, ça ne sert à rien de s'appitoyer dessus, il faut aller de l'avant. Je ne crois pas que les choses se règleront par une quelconque forme de violence, alors comment ?

Je n'en sais rien, si j'avais la réponse je ne serais pas là, ici, en ce moment, à écrire tout ça. Mais je crois que cette réponse existe, et j'espère qu'un jour quelqu'un la trouvera. Pour terminer je vais conlclure par une phrase de Patrick Sébastien - vous me direz utopique, et je vous répondrai que vous avez raison - mais elle représente bien en quelque sorte ma philosphie, car ce qui ne peut marcher sur une collectivité peut marcher sur une multitude d'individualités.

Ainsi, je crois que si toutes les personnes censées adoptent ma philosophie, nous pourronss faire un monde meilleur.

Citation :
Je ne crois pas qu'un monde fait d'égalité existe un jour. Mais je rêve d'un monde où les riches se soucient des pauvres.


_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mar 16 Nov - 20:22

sosua66 a écrit:
Amnaël a écrit:
Je suis tout à fait d'accord avec Liam, mais même si on ne trouve pas de terrain d'entente là-dessus, je respecte de toute façon les points de vues de chacun tant que l'on respecte les miens...

Amael,

Ta réponse est molle, je dirais politque, histoire de contenter tout le monde.
Mais pour faie suite à mon message précedent, et pour reprendre l'histoire de l'ouvrier chinois qui gagne 1 euros par jour, s'il peut un jour te mettre à genou, il le fera, et je préfère te dire que tes points de vue il n'en aura que faire.

Erf, j'ai posté avant de voir cette réplique.

Et bien qque dire tu as sans doute raison, et alors ? si cela peut lui faire plaisir de me mettre à genoux, il n'aura qu'à le faire, se serait justifié. puis je lui en vouloir de cela ? Bien sur que non. Le monde est mal fait, c'est comme ça, mais malgré tout, je garde l'espoir qu'une meilleure entente soit possiblle. Je respecterai toujours les points de vue de chacun, nous sommes libres d'avooirs nos propres opinios, même si certains sont mauvais je me dois de les respecter, attenton, j'ai bien dis respecter, cela ne veut pas dire que j'approuverai...


PS: C'est pas Amael mais Amnaël ^^

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Mar 16 Nov - 20:55

Amnaël a écrit:
sosua66 a écrit:
Amnaël a écrit:
Je suis tout à fait d'accord avec Liam, mais même si on ne trouve pas de terrain d'entente là-dessus, je respecte de toute façon les points de vues de chacun tant que l'on respecte les miens...

Amael,

Ta réponse est molle, je dirais politque, histoire de contenter tout le monde.
Mais pour faie suite à mon message précedent, et pour reprendre l'histoire de l'ouvrier chinois qui gagne 1 euros par jour, s'il peut un jour te mettre à genou, il le fera, et je préfère te dire que tes points de vue il n'en aura que faire.

Erf, j'ai posté avant de voir cette réplique.

Et bien qque dire tu as sans doute raison, et alors ? si cela peut lui faire plaisir de me mettre à genoux, il n'aura qu'à le faire, se serait justifié. puis je lui en vouloir de cela ? Bien sur que non. Le monde est mal fait, c'est comme ça, mais malgré tout, je garde l'espoir qu'une meilleure entente soit possiblle. Je respecterai toujours les points de vue de chacun, nous sommes libres d'avooirs nos propres opinios, même si certains sont mauvais je me dois de les respecter, attenton, j'ai bien dis respecter, cela ne veut pas dire que j'approuverai...


PS: C'est pas Amael mais Amnaël^^

Désolé, ta réponse est celle d'une gosse de riche !
J'ai un ami Dominicain, il est boxeur, un grand gaillard de 40 ans.
He ben imagine toi, ce grand et fort gaillard, je l'ai vu une fois pleurer, comme un gosse, et tu sais pourquoi ? tout simplement parce que son assiette était vide. Tu vas me dire qu'il ny' a pas besoin de pleurer parce que son assiette est vide. Certe oui, mais quand tu as grandi dans l'anxiété quotideinne de savoir si à chaque repas il va y avoir un peu de riz dans ton assiette, et bien tu en arrive, là à quarante ans, une spèce de crise de nerf pour une assitte vide.

Il y a vraiement un gouffre, entre ce que tu penses qui est, et ce qui es vraiement, tu es dans une petite tours d'ivoire, et tes propos sont ceux d'une petite fille gatée.

Mais bon, je ne cherche pas la bagarre, je ne fais simplement que te répondre. Je ne te demande pas de me croire sur parole, le mieux, c'est que tu te fasse ta propre opinion. Notre air contemporaine est propice au voyage, cela ne coute pas trop cher, c'est rapide, vient donc voir par toi même.

Ne dis-t-on pas que les voyages forment la jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mar 16 Nov - 21:25

sosua66 a écrit:

Mais bon, ta réponse entre dans le cadre de ce que j'appel le politiquement responsable, et en soit ne m'étonne pas, je dirais sans vouloir t'offenser que tu as été bien formaté.
Il te manque seulement un paramètre, qui est celui de bien connaitre le monde, et sa nature.
J'imagine que tu es actuellement chez toi, confortablement assis sur un siège ou canapé douillet, en face de ton écran et donc à faire des échanges sur internet. Ta position est bien facile, dans ta tours d'ivoire, à faire de la moral humaniste et à aimé tout le monde.
Mais bon, juste à titre d'exemple, ton ordinateur, il à été fabriqué en chine, ou l'on paye les salariés à 1 euro par jour, cela ne semble pas trop te dérangé, et même si cela pouvais t'émouvoir, tu ne peux pas, à chaque fois que tu as un bien matèriel dans la main, imaginer qu'il y a un pauvre type ou une pauvre fille derrière, à combler tes désirs.
Mais dis toi bien que ce petit chinois ou cette petite chinopise attend son tour, comme qui dirait, la roue tourne, aujoud'hui, ils sont à genou devant toi, demain, se sera toi ou ta descendance qui sera à genou devant eux.

Tu ne me connais pas.


1 Je viens d'une famille plutôt anticapitaliste, et je suis anticapitaliste.
2 Je suis bien à l'écart de la plupart des formatages, je n'ai pas de télévision chez moi.
3 Mon ordinateur à été fabriqué en Belgique. (Certes, il est un peu vieux!)
4 Je voudrais bien lutter contre l'exploitation des plus pauvres, depuis la position confortable comme tu dis, mais si tu en as le mode-d'emploi, donne-le moi.
5 Je n'ai pas hésité à voyager dans des bus démolis, ni à cohabiter avec des gens dans la pauvreté.
6 Ma famille parraine un enfant indien afin de lui permettre d'aller à l'école, qui est payante...
7 J'ai voyagé dans de divers pays du monde avec la somme d'argent moyenne que l'on a pu économiser. Je ne parle pas de ces voyages bidons où tout est prévu comme au club med.
8 Non, je ne suis pas le petit capitaliste bien dodu bien farci et bien formaté dont tu viens de faire le portrait.
9 Tout ce que j'ai pu faire pour aider le prolétariat je l'ai fait. Mais je n'ai ni salaire, ni autonomie pour l'instant.
10 Évite, je te conseille, de  faire des jugements sur une personne que tu ne connais pas.
11 Explique-moi en quoi tout ce que tu viens de me sortir sur les "petits chinois" et les horreurs du capitalisme justifie l'emploi de la violence. Oui, je veux savoir.



Je finirai sur une phrase de Boris Vian :

"Je ne veux pas le bonheur de tous les Hommes, mais celui de chacun."

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*


Dernière édition par Liam Daläa le Lun 13 Déc - 16:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mar 16 Nov - 21:29

Je n'ai pas besoin de me déplacer, je n'ai peut être pas vécus ces situations, mais je les comprends...

je comprends aussi ton point de vue, c'est celui d'un gars qui a été dégouté de ce qu'il a vu pendant sa vie, je me trompe ? Et bien je comprends ça aussi, quoi de plus normal our une personne ayant une conscience ? Peut on t'en vouloir de te révolter sur ce genre de sujet ? Non bien sur que non, tu as raison d'être révolté, je le suis aussi, mais c'est simplement que nouss n'avons pas les mêmes manières de nous révolter.

Un boxeur, un petit chinois un européen....Quelle importance, nou sommes tous des hommes, c'est tout à fait normal de pleurer lorsque l'on a rien dans son assiette, du moins ça l'est plus pour les pays pauvres que nous. Tu insinues qu'un boxeur n'a pas le droit de pleurer je ne comprends pas bien ?

Citation :
Il y a vraiement un gouffre, entre ce que tu penses qui est, et ce qui es vraiement, tu es dans une petite tours d'ivoire, et tes propos sont ceux d'une petite fille gatée.

Je préfèrerai juste le terme de petit de garçon plutot que de petite fille...^^

Bref, je suis daccords avec ça, mais je te demande ce qui est le mieux, comprendre ses choses là et essayer d'y lutter à sa manière, peut-être inutile d'après toi, oou bien comme toi de comprendre également ses choses llà et de se morfondre, de faire rentrer la notion de fatalité, d'essayer de lutter par la violence ?

Si je suis dans une bulle, ce que je ne nie pas du tout, je crois que toi, tu es dans une bulle entourée par de mauvaises pensées. Si je devais qualifier tes propos, ce serait " des propos humanistes vides de sens"
Tu utilises un exemple humanistes auquel je suis sensible "petit chinois, ou bien ton ami de 40 ans", et cela pour justifier quoi ?
Ta jouissance ? Ou bien autre chose ?

J'avoue ne pas très bien comprendre ce point là.

Bref, j'attends d'autres éventuelles réaction, je ne penses pas être le seul à avoir un avis sur la question.

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mar 16 Nov - 21:38

Liam, je crois que tu t'exprimes avec des termes bien plus adéquats que moi, tu as plus d'expérience et d'exemples sur la manière que moi.

Citation :
11 Explique moi en quoi tout ce que tu viens de me sortir sur les "petit chinois" et les horreurs du capitalisme justifie l'emploi de la violence. Oui, je veux savoir.

Moi aussi j'aimerais bien savoir...

Citation :
10 Évite, je te conseille, de faire des jugements sur une personne que tu ne connais pas.

Je donnerais les mêmes conseils. Je ne vois pas en quoi, sosua66, tu te permets de stéréotyper le commun des mortels capitalistes à la première personne avec laquelle tu parles.

Je n'ai peut-être pas vécu ce que tu as vécu, je n'ai peut-être pas fait autant d'actions que Liam, mais je n'en pense pas moins.

Dis-moi que je suis dans ma bulle, je te dirai que tu as raison. Mais dans ce cas-là, j'aimerais connaître ta réponse, sosua, à la question de Liam.

Citation :
4 Je voudrais bien lutter contre l'exploitation des plus pauvres, depuis la position confortable comme tu dis, mais si tu en as le mode-d'emploi, donne-le moi.

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Mar 16 Nov - 22:43

Vous facher pas les amis !

Pour ce qui est de la situation des pauvres, et si tu veux vraiement savoir ce qu'est la pauvreté, va vivre dix dans dans un bidonville, pas un mois, ni un an, - dix ans -
Je préfére te dire en passant, que chez les pauvre comme tu dis, il ya plus d'humanités que dans nos grande cités, et que c'est rigolades assurés tout les jours, on ne refait pas le monde, on le vit au jour le jour, le but du jeu étant de trouver à manger, à boire et une bonne compagnie pour dormir, le reste n'est que foutaise et c'est aussi bien comme cela.
Dites vous bien que le pauvre n'est pas malheureux car il n'a pas conscience de sa pauvreté, il commence à souffrir et à se voir laid quand des petits occidentaux bien intentionné viennent les voirs pour leur dire que la pauvreté est un malheur.

Je vous pris de m'excuser si parfois mes propos sont interprétés comme des insultes, c'est juste une forme de langage et de comportement que j'ai acquis chez ses gens que vous appelez pauvre, j'ai vécu avec eux, j'ai ris et pleurer avec eux, j'ai fait l'amour avec eux, battu aussi.

Ces gens sont heureux, parce qu'ils n'ont pas une vision cérébral du monde, mais une vision sanguine, ce n'est pas la raison qui parle, mais le corps, ce dernier n'est pas nié, il n'y a donc pas de frustration, et donc ancune raison de chercher des poux là ou il n'y en à pas, ni de balancer des bombes atomique chez le voisin.
La violence en soit fait parti du jeu social, et elle est nullement nié, tout le monde l'assume confortablement, celui qui n'a pas à raconter une histoire ou il a donné ou reçu un coup de couteau est consideré comme une couille molle. Il fit un peu de fierté quand même, c'est pour cela, et la j'en reviens à mon boxeur, que pleurer pour un plat de riz est pour lui dégradant.

Je préfère vous dire que chez les pauvres comme vous dite, nul n'a envie de sauver le monde, tout le monde ne rêve que de se divertir et s'amuser, la vie est faite " para gosar ".

Ceci dit, je reste quand même sur mes postions que vos quètes sont celle d'enfants gatés vivant dans des tours d'ivoire

Comme je vous l'ai dit précédement, la jeunesse est romantique, mais je vois dans vos approche comme un désir d'aller trop vite, une espèce de désepération, et là je vais encore vous décevoir, mais à vouloir de façon frénétisque sauver le monde, vous ne faite que le précipité encore plus vers l'abime, car votre postulat est faux, le monde n'est pas mauvais, ou pour être plus précis, il n'est ni bon ni mauvais, il est.

Vous connaissez surement l'histoire de ces deux frère jumeaux, pompier tous les deux de profession. Ils ont tous les deux une passion pour le feu, L'un est gentil, l'autre mauvais, l'un éteint le feux, l'autre la nuit les allumes. Un jour bien evidement le mauvais est attrapé et mis en prison, et le bon est aclamé car il à sauvé deux vies.
Qu'elle est la morale de cette histoire ? Gloire au bon, honte au mauvais ?
Je ne sais pas, mais une chose est sur, c'est qu'il s'agit de deux frère, ils ont le mêmer sang et sont tous les deux passionné par le feu.

Tout cela pour dire quoi: Vous vous proclamez de la face pile, la bonne, et vous rejeter la face,la mauvaise, mais dites vous bien qu'il s'agit de la même pièce, les peuples opprimés comme vous dite ne veulent ni des bombadement, ni des gentille ONG qui viennet soigné les bobos après les bombardement, ce qu'ils veulent, c'est qu'on leur foute là paix.

Pour dire les choses autrements, les pauvres ils n'ont pas besoin de vous, et si vous aviez un peu de respect pour eux, vous les laisseriez tranquille. Il faut un peu de fierté dans la vie, si un des tiens donne un coup de couteau, tu ne vient pas après toi pour soignés la blessure, car dans ce cas, c'est un deuxième couip de couteau que tu donne.

Je vous conseil vivement de vivre votre vie sexuelle comme il se doit, avoir des copines et de laisser les pauvres de coté, cela sera plus bénéfique pour tout le monde, mais bon, le sexe en occident est devenue quelques chose de difficile, surtout pour trouver des partenaires, car comme je l'ai longuement dit précdement, en occident on ne jouis plus, c'est vrai que la donne est difficile.
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Mar 16 Nov - 23:26

Citation :
4 Je voudrais bien lutter contre l'exploitation des plus pauvres, depuis la position confortable comme tu dis, mais si tu en as le mode-d'emploi, donne-le moi.



Pour être plus prècis, et là je vais surement me faire de ennemis, je suis fatigué des " sauveurs de monde ", cela à commencé avec jesus christ, et depuis deux mille ans, ont nous rabache les oreilles avec ce thème, on ne peux plus ouvrir sa télé sans entendre parlé du réchauffement planétaire et de la responsabilité envers le Co2, il n'est plus question plus que de cela , sauver le monde.
Entre parenthèse,Hitler lui aussi, à sa manière voulait sauver le monde ou la race arienne, Pol Pot aussi voulait sauver son peuple, marx idem, sans parler de lénine, staline, j'en passe et des meilleurs car la liste serit trop longue!

Tout cela pour dire: " Les sauveurs de monde ", foutez nous la paix, allez vous trouvez une bonne gonzesse, passer une bonne nuit avec elle, et demain vous verrez, tout ira bien.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 7:08

Personne n'a parlé de sauver le monde... mais on a parlé de le rendre meilleurs.

A quoi ça sert de se rendre compte de la pauvreté? Elle est, c'est tout.
Et on peux essayer de la réduire. Combien de personne meurent de la tuberculose dans le monde?
Combien de personnes meurent du choléras? Combien de personnes meurent de ses maladies mortelles que l'homme peux guérir, mais ne le fait pas car il se fout des autre et ne se préoccupe que de son argent?
Des millions.
Tu as vécu dans quel bidon ville? Inde? Chine? Brésil? ( juste une curiosité)

Tu prend un habitant ruiné par le capitalisme, tu lui propose de lui donner un abri stable, chauffé, étanche, tu lui propose de guérir sa famille, ses enfant d'une maladie qu'ils auront attrapés au contact de l'eau croupie, tu lui propose un travail régulier avec le quel il peux s'approvisionner, et approvisionner sa famille ( s'il en a une et qu'elle n'est pas morte) tu lui permet d'avoir un accès à l'eau potable, Tu crois vraiment qu'il vas refuser tout cela? Non, je ne le crois pas.
JE NE VEUX PAS SAUVER LE MONDE, mais s'il y avait un moyen, et il y en a un d'ailleurs, de l'AMELIORER, je l'utilise sur le champ. ( boycotter les multinationales... etc)

Je ne veux pas rendre les gens heureux, surtout s'il le sont déjà, (c'est ce que tu prétend) , je veux les laisser vivre. Juste vivre. Pour être heureux, il faut être vivant.

Pour quoi au milieux de tant de crapules ( Staline, Hitler...) tu cite Karl Marx?
Qu'a t-il fait de mal?

Si tu affirme qu'Hitler, Staline, Lénine, et ceux que tu a cité, on voulu sauver le monde, je te crois sur parole. Mais j'en déduit qu'ils se sont juste un peu trompés de chemin...







_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les rats    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les rats
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Jay, françoise] Les Enfants rats
» Rats du Cens à Nantes le 19 et 20 juillet
» Les rats sont là !
» Herbert James - Les rats - Trilogie des rats T1
» [Herbert, James] La trilogie des rats

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Nouvelles
 :: Fantastique
-
Sauter vers: