Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les rats

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 10:02

Liam Daläa a écrit:

Si tu affirme qu'Hitler, Staline, Lénine, et ceux que tu a cité, on voulu sauver le monde, je te crois sur parole. Mais j'en déduit qu'ils se sont juste un peu trompés de chemin...

Tous avait le même postulat, à savoir qu'il fallait rendre le monde meilleur, donc, que le monde est mauvais.
Tous appartienne à la même famille, au même système, au meme postulat.

Mais bon, pour être franc avec toi, je ne crois pas trop à la sincérité de ta démarche, tu n'est pas encore prêt à quitter tes petites pentouffle, tu veux faire des petits débat bidons, histoire de faire un peu d'intellectualisme, histoire de sortir de ton ennuie existentailiste, tu fais un peu de fanatisme chrétient, comme l'aurait fait un autre fanatique du communisme, du musulmanisme, excuse moi de te dire cela, mais tu reste un connard du " il faut sauver le monde " , je dis connard, car tu ne comprends pas la porté de ta pensé, à savoir que dans ta démarche tu participes pleinement à l'intoxication du monde et de son asfixie.
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 11:10

Liam Daläa a écrit:
Si tu affirme qu'Hitler, Staline, Lénine, et ceux que tu a cité, on voulu sauver le monde, je te crois sur parole. Mais j'en déduit qu'ils se sont juste un peu trompés de chemin..

Jusqu'à maintenant, j'ai été très délicat avec vous, mais toi et ton pote vous êtes scandaleusement puéril et immature.

Hitler, staline, jésul christ et tout les autres ont suivi le même chemin, le même postulat, à savoir de rendre le monde meilleur, donc partir du principe que le monde est mauvais.

Le temps de tout les fanatisme est résolu !

Pour être franc avec toi, je ne crois nullement en ta sincérité, derrière ta fausse modestie chrétienne se cache la prétention de celui qui croit savoir et qui en fait ne connait rien, vous n'êtes que deux grands dadais et vos propos ferait rire une armée de pauvre.

Tu veux des conseil , ja vais t'en donner:
- Reste dans tes petites pentouffles a faire des petits débat pseudo-intellectuel-bidon sur des forums sans ambition, histoire de sortir de ton ennuie existentialiste.
- Ne met jamais les pieds chez les pauvres comme tu dis, ta durée de vit serait à peu près de 1 heure, arpès les avoir bien fait rire, il te ferait la peau.
- Pour l'amour de dieu, aller vous trouver des nanas, dans les bras d'une fille, tout les problème sont résolu.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 14:10

Juste pour te dire, tu est en train de me traiter de fanatique chrétien, alors que je suis Athée!
Bizarre.
Tu ne me touche pas, tu peux me traiter de "connard" si tu te sens soulagé d'avoir éructé une insulte à une personne qui ne pense pas comme toi. Je trouve que cela s'approche à du fanatisme de ne pas accepter l'idée des autres. Ce site est là pour communiquer. Hors la communication doit marcher dans les deux sens.
Tu m'a convaincu sur un ou deux points et je t'en remercie grandement. Tandis que toi tu n'aura rien récolté de ce débat. Je sais que en ce moment même je parle à un mur. Rien de ce que je dit ne sera enregistré en toi. Reste libre de cette décision, mais si tu ne veux pas te remettre en question si tu pense avoir raison sur toute la ligne: C'est du fanatisme.
Je ne dit pas que tu est totalement dans l'erreur. Je ne pense pas détenir LA vérité. Mais je pense que tu est trop fermé au réflexion des autres. Ton esprit est peu ouvert. Tu m'a fait un faux portrait en trente seconde, sans me connaitre.
Je me pose une question, que fait tu a parler avec des ignorants si nous en sommes?
Tu voudrais nous dévoiler la vérité? Je ne te comprend pas.

Et tu ne m'a toujours pas expliqué en quoi tu préfère retirer de la jouissance dans la violence, que de la jouissance dans l'art, la littérature et toutes les autres occupations non-violente.
Veux-tu m'expliquer?
Je te le demande, de façon tout à fait anodine, juste pour savoir, communiquer, comprendre. Je ne critique pas ton point de vue mais j'aimerais savoir ce qu'il en est.
Voilà, sache que tu sera toujours le bienvenue sur ce site malgré nos différents opinions, si tu n'aggresse pas les membres du site.







_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*


Dernière édition par Liam Daläa le Mer 17 Nov - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 14:30

Liam Daläa a écrit:
Je me pose une question, que fait tu a parler avec des ignorants si nous en sommes?

Enfin une bonne réponse !

Dorénavant, je te demanderais 500 Euros de l'heure pour avoir à discutter avec moi, tant qu'à perdre mon temps, autant que ce soit utile et lucratif.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 14:33

Non ce site est gratuit.
Je n'aurais donc pas mes réponse.
( je me demande même s'il y'en a^^)

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 14:33

Sosua traite nous de ce que tu veux, moi je m'en fous, je ne m'abaisserai jamis à traiter quelq'un que je ne connais pas de *connard*

Je vais arrêter parce que si non je sens qu'on ne va faire que s'envoyer une suite de message de ce genre.

Pour reprendre ce que tu dis sur Staline, Hitler, etc etc je suis tout à fait d'accord avec toi, mais heu quel rapport avec le fait d'améliorer le monde ?

Ensuite, je te donne un conseil, plutôt que de traiter les gens pour nos réponses, essaye d'en apporter une, je parle d'une vrai réponse parce que d'après ce que tu dis, on pourrait croire que la vie est tellement dégueulasse que l'on devrait presque se suicider dès que l'on s'en rend compte...Excuse moi, mais je compare la vie à un cadeau, si nous (admettons que nous soyons de riches capitalistes bien dodu comme tu l'insinues...) si nous ne pouvons ni essayer d'améliorer ce monde, (le sauver étant bien sur impossible), ni ...

Pff, je sais même plus quoi répondre, je dois dire que je suis à bout,je vois as vraiment, donc dis toi Faut il rester sans rien faire ? Laisser les gens crever de faim ? Penses tu vraiment qu'un "pauvre" va me buter après que je lui ai donné de quoi manger ?
Moi je crois plutôt qu'il en sera reconnaissant...

Je n'arrives pas à cerner ta vision, je comprends que tu puisses l'avoir après ce que tu as vécu, mais je n'arrive pas à la comprendre.

Alors, je te demanderai une chose,des gens comme Hitler ont crée des génocides pour leurs idées égoïstes sous prétexte de rendre le monde meilleur ?
Mais toi, à ta façon d'après ta philosophie, tu essaie de rendre le monde meilleur en faisant preuve de violence dans tes propos...
Excuse moi de te sortir de ta bulle, peut être vaut il mieux que tu y reste, mais ce que tu fais, si tu avais plus de pouvoir, sa ressemblerait vachement à du Staline ou du Hitler...

Réponds à cette simple question, puisque tu n'essaie pas d'améliorer ce monde, cela veut il dire que tu essaies de l'empirer ? dans ce cas là, je respecterai ton point de vue, mais je n'y adhèrerai jamais.

et aussi, une dernière chose, sache que tu devrais te dire que dans chacun d'entre nous, il y a une parcelle de bien et de mal, l'homme est perfectible mais ne peut être parfait...il ne faut pas voir les choses tout blancs ni tout noirs comme tu le fait...

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 14:47

Amnaël a écrit:
Pff, je sais même plus quoi répondre, je dois dire que je suis à bout,je vois as vraiment, donc dis toi Faut il rester sans rien faire ? Laisser les gens crever de faim ? Penses tu vraiment qu'un "pauvre" va me buter après que je lui ai donné de quoi manger ?
Moi je crois plutôt qu'il en sera reconnaissant...

Ma réponse va être brutale ( hypercut ), histoire de te faire sortir de ta torpeur:
Le pauvre est à genou, cette postion lui à fait perdre toute dignité, son seul espoir, et sa seule ambition dans la vie est de ce faire enculé, et que tu lui donne 10 Euros, il te dira merci, et t'invitera à revenir demain.
Tout les pauvres du monde se font enculer, à 1 ou 10 Euros et te dise merci à chaque fois.
Et toi tu me dis dans un précéddent message, " heu oui, si je dois mettre à genou je le ferais, ya pas de problème ". Descend sur terre mon ami, tu es complètement à coté de la plaque.

Je vais aller encore plus loin, si tu te sens l'ame d'un humaniste, et bien quand tu vois un pauvre, fais comme tout le monde,encule le, et donne lui 10 Euros, tes discours cucu la praline et caca chocolat ne nourisse pas un estamoc.
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 15:00

Liam Daläa a écrit:
Non ce site est gratuit.
Je n'aurais donc pas mes réponse.
( je me demande même s'il y'en a^^)

Tu ne veux pas essayé la prostituation !

Tous les pays pauvre se prostitue, tu paye et en échange tu as quelque chose. Serait tu au dessus de tout ça, quel être parfait est-tu donc ?

Tu me dois 100 Euros.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 15:18

Je ne me crois pas au dessus qui que se soit.
Et celui qui croit l'être, tombe bien bas.
Ne te considèrerais-tu pas comme supérieur à moi, par hasard?
Tu me doit 100 euros.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 15:21

sosua66 a écrit:
tes discours cucu la praline et caca chocolat ne nourisse pas un estamoc.

Je dirais, bien : "les tiens non plus."
Mais je suis légèrement plus ouvert que toi sur l'avis des autres, alors j'éviterais.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 15:58

Liam Daläa a écrit:
sosua66 a écrit:
tes discours cucu la praline et caca chocolat ne nourisse pas un estamoc.

Je dirais, bien : "les tiens non plus."
Mais je suis légèrement plus ouvert que toi sur l'avis des autres, alors j'éviterais.

Tout les deux, vous êtes vraiment trop ringard, désolé, je jette l'éponge.

Adieu et bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 16:00

Idem. Je jette l'éponge...

Bonne chance!
Et ravi de t'avoir rencontré!

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 18:09

Mario a écrit:
Mario a écrit:
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Mer 17 Nov - 19:30

xd

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Jeu 18 Nov - 10:24

Amnaël a écrit:
xd

Avant de vous dire au-revoir, je vais quand même vous donné une explication, car je vous la doit.

Nallez pas voir dans mes propos violent, racolleur et vulgaire le fruit d'un personnage déglingué que la confrontation avec la vie aurait rendu amer.

Cela va peut être vous faire sourire, mais je suis l'élève de Descarte, et ma démarche est avant tout philosophique, je m'explique:
Pour en revenir au pauvre, vous en avez une vue compassionnel, cérébral, je dirais presque exotique.
Je vais vous donner un exemple: Quand tu vas chez le dentiste pour te faire arracher une dent et que tu n'as pas les moyen de payer l'anestithésie, je te prie de croie que la douleur est fulgurante, en gélérale, tu tombes dans les pommes.
Tout cela pour die que la pauvreté est dabord lié au corps et non à celle de l'esprit, et tant que tu ne t'es pas fait arraché une dent sans anesthsie, il est donc difficile de comprendre ce que c'est, on reste alors de la domaine de l'éxotique.

Ma démarche est celle d'une rencontre, celle de l'esprit avec le corps, l'esprit rencontre de nouveau le corps et cela ce fait inmanquablement par la violence, car le langage du corp est celui du sang et celui de la violence.

Ma démarche n'est donc pas une démarche compassionnelle, type mère thérésa qui va soigner les bobos, car alos, chacun reste dans le son camp, les cérébraux avec les crébraux dans leur démache compassionnelle, et les corps souffrant avec les corps souffrant, une fois les bobos terminés et soigné, ls choses en reste là, il n'y à pas eut déchange.
Je vais au dela, comme je le disais, je suis au adepte du full-contact, et pour vraiement comprendre ce qu'est la pauveté, j'ai mis les pieds dedans, non avec mon esprit mais avec mon corps.
Si tu veux aider les pauvre comme tu dis, et cela dans le cdre d'une vrai rencontre, il va donc alloir que tu prennes des risques, et que tu connaise toit aussi la douleur, sinon, tu reste encore dans le domaine de l'éxotique.

Si tu veux que le pauvre est accés à l'esprit, tu dois toi aller à la rencontre de son corps, on entre alors dans la dialectique coprs esprit sous le couvert de la rencontre, si cette rencontre n'a pas lieu, finalement la relation est veine et j le répète, reste dans le cadre de l'éxotique.

Je comprend tout à fait que mes discours soit déstabilisant, et que comme tu dis qu'ils " mette à bout ", c'est un mélange de réthorique et de sang, c'est la fameuse rencontre entre le corps est l'esrpit.

Si je me suis permis d'être viloent avec vous, insultant, c'est pour vous faire sentir le poids du corps, le corps ne réflchi pas et ne demande pas l'autorisation avant de chatouiller le derrière de l'autre.

Tu vas me répondre, mais quel est l'intérêt de tout cela ?

Pour en revenir au pauvre, dans son malheur de celui de n'être qu'attaché au corps, cela lui donne bien des plaisirs, cela lui donne la possibilité de toutes les jouissance, de ce même corps.

L'occidental lui n'est attaché qu'a l'esprit, il n'a donc plus la possibilité de jouir de ce même corps, il ne peut que penser et avoir des vues éxotique sur toute chose, au final, cela le rend sans consistence, on tombe alors dans le ketchup du " il faut tous s'aimer, il faut comprendre l'autre, il faut respecter le point de vue de l'autre ...etc

Le pauvre et le penseur sont l'un et l'autre en situation de défaut, car il leur manque à chacun la moitié de la vérité, et dans les deux cas, cela mène à la frustration, l'un de ne pouvoir manger, l'autre de ne pouvoir jouir.

A ce sujet, de la frustration, la rencontre occident-pays pauvre à bien commencé, chacun négocie sa misére, l'une affective, l'autre pécunière, et donne naissance à la prostitution, des dizaine de millions de petits occidentaux viennent chaque année dans les pays pauvre, histoire de se payer quelques petits calins. Là est le résulat de se déséquilbre corps-esprit.

Depuis les début de l'humanité, les religieux et philospohe se sont penché sur cette question due au chaos de la jouissance de chacun vis à vis de l'autre. Jusqu'à maintenant , le statuquo à été celui de baisser le niveau de jouissance de chacun.
Il faut avouer, cela à été un echec, ce que je propose donc, c'est la fameuse rencontre corps-esprit, c'est sautoriser à jouir, tout en acceptant les déconvenues obligatoire de la violence.

Voila, j'ai dis ce que j'avais à dire, et je le répète, vous souhaite bonne chance !

A moi aussi un plaisir de vous avoir rencontrer !



Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Jeu 18 Nov - 13:56

Sosua, je suis entièrement d'accord avec "tout ce que tu viens de dire".

Je vais te citer la seule chose avec la quelle je ne suis pas d'accord.

Citation :
Il faut avouer, cela à été un échec, ce que je propose donc, c'est la fameuse rencontre corps-esprit, c'est s'autoriser à jouir, tout en acceptant les déconvenues obligatoire de la violence.

C'est la que je ne suis pas d'accord, j'ai bien compris que tu ne parlais pas de violence "physique" à proprement parler, mais pourquoi opter pour cette solution qu'es la violence, même sous d'autres termes. Comment peut tu être sur qu'il n'y a pas d'autres solutions ?

Je comprends que la violence ne soit pas "forcément" une mauvaise chose, elle peut faire jouir, soulager ton corps, mais si l'on arrivait à mêler cultures des "pauvres et des riches" à trouver un "compromis" entre corps et esprit ? Les choses ne serait elles pas meilleure ?

Peut être me diras tu que je suis borné, mais comme tu l'as dis, je me pardonne car je n'ai pas vécu ces choses, donc je ne peux comprendre.

Enfin bref, tout ça pour dire que je ne suis pas daccord avec ce point de vue, mais j'accepte que tu ais ce point de vue, c'est compréhensible au niveau de ce que tu as dis.

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Ven 19 Nov - 20:15

J'ai l'impression que j'arrive un peu tard.


sosua66 a écrit:
L'occidental lui n'est attaché qu'a l'esprit, il n'a donc plus la possibilité de jouir de ce même corps, il ne peut que penser et avoir des vues éxotique sur toute chose, au final, cela le rend sans consistence, on tombe alors dans le ketchup du " il faut tous s'aimer, il faut comprendre l'autre, il faut respecter le point de vue de l'autre ...etc

Double généralisation-cliché:
Déjà il y a des occidentaux qui connaissent très bien les difficultés matérielles corporelles, puisqu'ils sont dans une situation comparable à celle des habitants pauvres des pays pauvres ("quart monde"). Si je suis bien ton raisonneemnt la frontière "occident-pays pauvre" serait la frontière entre l'esprit et le corps ? c'est beaucoup trop simplifié comme schéma.
Ensuite là t'es tombé sur Amnaël et Liam, deux types extrêmement utopistes mais c'est un pur hasard, ils sont loin de représenter la majorité des occidentaux qui, selon toi auraient tous le discours du fameux "il faut tous s'aimer"; je sais pas si t'as remarqué mais y en a une bonne partie qui n'en a rien à faire des problèmes du tiers monde et même des pauvres dans leur propre pays et qui n'essaient même pas de comprendre leurs problèmes.
Personnellement je pense que la véritable intention d'aide aux plus démunis est louable et à encourager, même si je suis conscient que dans certains cas ça peut n'être qu'une façon d'avoir artificiellment bonne conscience, mais dans ce cas je fais passer le résultat avant la cause.


Enfin je ne pense pas qu'il faille obligatoirement avoir vécu la misère extrême pour comprendre le pauvre (avoir été pavre pour comprendre sa souffrance). Pour certains il peut suffire de l'avoir vue cette misère même sans l'avoir vécue pour se l'imaginer de façon assez précise et donc comprendre.


Donc en conclusion je retiendrais un effort de réflexion intéressant sur le sujet mais peut être trop théorique et trop général pour être exact.

ps: la violence pour faire réagir je ne suis pas fondamentalement contre mais là c'est un peu poussé et sans intérêt; pour te rejoindre sur l'idée du « débat pseudo-intellectuel-bidon sur des forums sans ambition » le public de ton argumentation est très restreint et ce n'est pas en "réveillant" une dizaine de membres de ce site que ça irait loin, à supposer que tu y sois arrivé.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 9:51

Citation :


Ensuite là t'es tombé sur Amnaël et Liam, deux types extrêmement utopistes mais c'est un pur hasard, ils sont loin de représenter la majorité des occidentaux qui, selon toi auraient tous le discours du fameux "il faut tous s'aimer"; je sais pas si t'as remarqué mais y en a une bonne partie qui n'en a rien à faire des problèmes du tiers monde et même des pauvres dans leur propre pays et qui n'essaient même pas de comprendre leurs problèmes.


Mon message vis à vis de Amnaël et Liam,est simple, c'est un avertissement.
Tel la chevre de Monsieur seguin, ils s'imaginent pour qu'ils pourront défier le loup, mais le courant est trop fort, et un jour, il se feront eux aussi manger.
Je ne fait que leurs dire que s'ils sont vraiement sincère et sensé, ils devront eux aussi mettrent les pieds dans la plat.

Citation :
Enfin je ne pense pas qu'il faille obligatoirement avoir vécu la misère extrême pour comprendre le pauvre (avoir été pavre pour comprendre sa souffrance). Pour certains il peut suffire de l'avoir vue cette misère même sans l'avoir vécue pour se l'imaginer de façon assez précise et donc comprendre.

Tu ne ferais pas un bon cartographe ni un bon nagigateur, tu n'est pas sans savoir, que pour savoir se situer, il faut la longitude et la latitude, dans ta façon de voir, tu n'a que l'un ( l'esprit et la raison ),tu ne sait donc pas ou tu es, ou pour être plus précis, ta façon de voir les choses est sans consistance.

Citation :

ps: la violence pour faire réagir je ne suis pas fondamentalement contre mais là c'est un peu poussé et sans intérêt; pour te rejoindre sur l'idée du « débat pseudo-intellectuel-bidon sur des forums sans ambition » le public de ton argumentation est très restreint et ce n'est pas en "réveillant" une dizaine de membres de ce site que ça irait loin, à supposer que tu y sois arrivé.

Quand je parle de violence, il ne s'agit pas d'incitation à la violence, mais de tolérence à la violence ordinaire, celle qui est générer par le contact entre deux être, si il y a contact, automatiquement il y a violence, si tu refuse la violence, tu refuse alors le contact, et tout le monde vit alors dans sont autisme, c'est le monde du silence, pour ne pas dire la dictature du silence, et nous tombons alors sur les personnages de ma petite fable " les rats ".


Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 10:52

Citation :
Quand je parle de violence, il ne s'agit pas d'incitation à la violence, mais de tolérence à la violence ordinaire, celle qui est générer par le contact entre deux être, si il y a contact, automatiquement il y a violence, si tu refuse la violence, tu refuse alors le contact, et tout le monde vit alors dans sont autisme, c'est le monde du silence, pour ne pas dire la dictature du silence, et nous tombons alors sur les personnages de ma petite fable " les rats ".

Je suis daccord avec ça.

En fait, je crois que le problème depuis le début c'est que nou n'avons pas la même définition du mot violence, voilà pourquoi nous n'arrivions pas à nou comprendre.



_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 11:07

Amnaël a écrit:
Citation :
Quand je parle de violence, il ne s'agit pas d'incitation à la violence, mais de tolérence à la violence ordinaire, celle qui est générer par le contact entre deux être, si il y a contact, automatiquement il y a violence, si tu refuse la violence, tu refuse alors le contact, et tout le monde vit alors dans sont autisme, c'est le monde du silence, pour ne pas dire la dictature du silence, et nous tombons alors sur les personnages de ma petite fable " les rats ".

Je suis daccord avec ça.

En fait, je crois que le problème depuis le début c'est que nou n'avons pas la même définition du mot violence, voilà pourquoi nous n'arrivions pas à nou comprendre.


Le résumé de l'expèrience de mes 15 ans de voyage pourrait se résumé en ces quelques mots:
" Il ne sert à rien d'être mauvais, mais il ne sert à rien non plus d'être bon ".
Ce qui veut dire aussi, que je peux tout à fait m'autoriser à être bon, et aussi à être mauvais, ces deux limites formant alors les deux pole de mon monde, sur lequel je peux naviguer. Je m'autorise la sagesse comme je m'autosire la folie, et mon discours en est le mélange.

Nous sommes intrinséquement innacessible les uns aux autres, et la forme natuelle d'entrer en contat avec l'autre est le viol de son intégrité.

Si je me suis donc permit d'être violent avec vous, c'était avant tout pour entrer en contact.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Ai-je compris ton raisonnement, Sosua?   Dim 21 Nov - 11:56

Depuis tes deux derniers message je comprend vraiment mieux ton opinion et celui ci me semble plus juste et plus clair que dans les message "violent". Et j'ai envie de suivre ton exemple envers toi seulement. <---- à cette emplacement j'allais dire " je ne veux pas critiquer tes message violent mais..." Bref, si je te suis bien, il me vaut mieux mettre quelque chose qui favorise mieux au contact et enlever tout ce "blabla" qui n'est rien d'autre que du silence déguisé en paroles sans intérêt. Ca donne (Désolé pour l'administration et les membres correcteurs):

" T'es qu'un pauv' con, Sosua, tu crois comme un débile que pour avoir du contact il faut utiliser ta putain de violence, Tu te crois supérieur à nous car tu es moins formaté, mais en fait tes qu'un salaud, un connard, qui se veut original mais qui a un raisonnement vaporeux et sans fondement. Tu n'es qu'un pauv' illuminé pitoyable"

Cela devrait favoriser le contact entre nous deux, Sosua.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*


Dernière édition par Liam Daläa le Lun 14 Mar - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 12:29

Liam Daläa a écrit:
Depuis tes deux derniers message je comprend vraiment mieux ton opinion et celui ci me semble plus juste et plus clair que dans les message "violent". Et j'ai envie de suivre ton exemple envers toi seulement. <---- à cette emplacement j'allais dire " je ne veux pas critiquer tes message violent mais..." Bref, si je te suis bien, il me vaut mieux mettre quelque chose qui favorise mieux au contact et enlever tout ce "blabla" qui n'est rien d'autre que du silence déguisé en paroles sans intérêt. Ca donne (Désolé pour l'administration et les membres correcteurs):

" T'es qu'un pauv' con, Sosua, tu crois comme un débile que pour avoir du contact il faut utiliser ta putain de violence, Tu te crois supérieur à nous car tu es moins formaté, mais en fait tes qu'un salaud, un connard, qui se veut original mais qui a un raisonnement vaporeux et sans fondement. Tu n'es qu'un pauv' illuminé pitoyable"

Cela devrais favoriser le contact entre nous deux, Sosua.

Merci pour ta compréhension, enfin, tu te derides un peu, et on va pouvoir commencer à avoir des discussions intéressantes.

Justes pour te dire, et cela ne relève pas de mon intention mais d'un fait réel, et à titre d'exemple, la moitiè des jeunes fille en République Dominicaine ont accés à la sexualité par le viol, soit l'oncle, soit le cousin, le voisin ...etc.
Tu va me répondre, c'est ignoble, mais dis toi bien qu'il y a cependant un point de vue positif dans tout cela, dans cet acte barbare du viol, la personne, soudainement, violament à accés à l'autre.
Mais je pourrais être d'accord avec toi, que dans tout cela, il y a quelques chose qui rélève de la déchéance. De la même que celle des créature du monde du silence, ou on est plus dans une perspective de choc, mais à se froler, à se suggérer, je vais te décevoir, mais les deux situations sont dégradante.

N'oublie jamais si tu veux que l'on continue à correspondre, que contrairement à Socrate, je suis là pour te corrompre, et si tu continue le voyage, inmanquablement, tu verras aussi en toi ce visage monstrueux dont tu ne peux même pas , pour l'instant, en accepter ne serait ce que les contours.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 12:40

Exact tu me transforme en monstre.... Je n'aurais jamais pensais que j'insulterais un membre du site.
( Je me refais des rides, tu m'a fait peur, je me suis fait peur. Je ne sais même plus si je souhaite communiquer, maintenant...) Je suis heureux de t'avoir compris, tout de même.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 12:46

Liam Daläa a écrit:
Tu n'es qu'un pauv' illuminé pitoyable[/b]"


A l'époque, on disait la même chose de Baudelaire, dis toi bien qu'au dela du bien et du mal, il y a le beau, mais bon , cela tu ne l'a pas encore bien assimilé, je trouve donc un peu prétentieux que tu puisses créer un forum de poésie et d'écrivain, n'oublie pas que le roi des poéte, c'est baudelaire, tes pétentions et tes capacités seraient t plutôt de gérer une sucursale de la SPA.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 12:57

Je n'ai aucune prétention. C'est pas moi qui dirige ce site c'est vous, les membres.
Moi je ne veux être que le simple outil de votre expression sur le web.
Si ce site est une succursale de la SPA sache que même les animaux peuvent chanter leurs émotions.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 13:56

Liam Daläa a écrit:
Je n'ai aucune prétention. C'est pas moi qui dirige ce site c'est vous, les membres.
Moi je ne veux être que le simple outil de votre expression sur le web.
Si ce site est une succursale de la SPA sache que même les animaux peuvent chanter leurs émotions.

Ils peuvent chanter comme tu le dis, mais je ne suis pas là pour essuyer la morve des gens, et je ne vois pas pourquoi j'aurais à me justifier devant des évènements qui te dépasses.

Il vaut donc peut être mieux que l'on en reste là, comme je te l'ai dis , je n'ai aucune vocation d'éducatuer , mon unique vocation est d'être libre dans la vie folle, point à la ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 14:18

Comme tu voudras.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 14:29

En tout cas, la séparation sera moins dure, au moins maintenant sosua, nous avons un peu mieuxx compris ton point de vue que la dernière fois.

Et pour en revenir à ce qque disais Liam, nous ne dirigons pas un forum, nous l'avons créer, et nous sommes à l'écoute des membres, chaque idée proposée est soumis à sondage, on ne fait rien contre l'avis majoritaire des membres. C'est pas un système parfait comme la république d'ailleurs, mais c'est déjà mieux que rien.

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 14:33

Amnaël a écrit:
En tout cas, la séparation sera moins dure

Arête tu vas me faire pleurer! ^^

Pour le reste je suis d'accord.


_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 14:39

Amnaël a écrit:
En tout cas, la séparation sera moins dure, au moins maintenant sosua, nous avons un peu mieuxx compris ton point de vue que la dernière fois.

Et pour en revenir à ce qque disais Liam, nous ne dirigons pas un forum, nous l'avons créer, et nous sommes à l'écoute des membres, chaque idée proposée est soumis à sondage, on ne fait rien contre l'avis majoritaire des membres. C'est pas un système parfait comme la république d'ailleurs, mais c'est déjà mieux que rien.

C'est mieux que rien mais c'est con ! mais si cela vous semble correct, je l'accepterais, ai-je vraiement le choix ? on voit la limite de la démocratie, on est tous bon à béler en coeur jusqu'à ce qe mort s'en suive, encore une fois, poésie ne rime pas avec démocratie, poésie rime avec posésie, one le peut la démocratiser, car alors ce n'est plus de l'or que tu fait avec de la boue mais de la merde.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 14:46

Propose tu la dictature pour le fonctionnement du site???
Où autre chose?

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 15:26

Liam Daläa a écrit:
Propose tu la dictature pour le fonctionnement du site???
Où autre chose?

Ta perception du monde est basiquement scandaleuse, donc à t'écouter, si on est pas démocrate, on est dictateur.
Tu avouera que cela ne pas pas chercher bien loin comme raisonnement.

Je te répondrais simplement, que entre ces deux limites, il y a tous ceux qui on en rien à faire, ni de la démocratie, ni de la dictature, et qui vivent très bien comme cela, et cela représente 90% des habitants de cette planète, donc sur cette réponse,je suis plus dans la réalité que toi.

Ou autre chose: Comme dirais les taoistes, la meilleur action est de ne pas agir, donc de ne rien proposer et de laisser se faire les choses elle même.
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 16:05

Liam Daläa a écrit:
Propose tu la dictature pour le fonctionnement du site???
Où autre chose?

Le problème avec la démocratie, et là je citerais un copain milliardaire " N'importe quel con à le droit de dire n'importe qu'elle connerie ".

Cela donne au final des situations comme la notre avec des airs de " vol au dessus d'un nid de coucou ".

Je préfère te le dire, je ne me laisserais pas trépanner.

Il ne faut pas cependant pas tomber dans le ridicule ( d'un coté et de l'autre ), je me suis trompé de boutique, je le reconnais, le mieux est que je continue mon chemin, à l'hotel de la grande ourse, et que je laisse ton village qui n'est pas au gout de mes prétentions.

Nous pouvons en rester là , et avoir cette sagesse de remettre cette discussion à une autre fois, car des gars comme moi, tu en retrouveras sur ton chemin, je ne suis qu'un pécurseur, j'ai juste entendu le grondement de la débacle, toi pas encore ... affaire à suivre, qui vivra verra ...
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 16:32

Tu a sagement critiqué la démocratie qui est certes critiquable mais tu ne m'a pas répondu!
Propose-tu quelque chose d'autre que la démocratie?

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 16:45

Liam Daläa a écrit:
Tu a sagement critiqué la démocratie qui est certes critiquable mais tu ne m'a pas répondu!
Propose-tu quelque chose d'autre que la démocratie?

Lors de ma présentation sur se forum, et de la déclaration de mes prétentions, j'avais parlé du dementèlement de toutes les structures étatique et culturelles, j'ai dit démentellement, pas desctruction, le démentellement c'est une transition en douceur, dans la desctruction tu restes dans le domaine du fanatisme.

Pourquoi ?

Parce que tout le monde est fatigué du progrés, et comme je l'avais cité dans un précédent message, tout nouveau progrès ne fait qu'asservir un peu plus l'homme, le rythme du 20 ième sicle à été celui d'un triple galop,les gens sont fatigés, il faut tout simpelement se reposer et profiter et nos créations, après le jour vient la nuit, l'humanité est bord de la crise nerf ,il est temps de faire un gros dodo réparateur.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 17:17

J'approuve ce raisonnement. Il me semble juste.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 21:21

Liam Daläa a écrit:
J'approuve ce raisonnement. Il me semble juste.

Tu me traite " d'illuminé pitoyable ", tu est encore bien loin de la vérité.
2000 ans après jesus christ , platon, j'en passe et des meilleurs, l'humanité est en resté au stade du canabalisme et de l'antropophagie, quand on peut en bouffer un ( pas un individu, un état ), on se gène pas pour le faire, pour cela, on trouve un bon prétexte du genre " il posséde des armement de destrcution massive ", et hop, le tour est joué.

Mon raisonnement est juste mais il n'intéresse personne, car l'humanité ne rêve que de se chamailler, de se foutre sur la gueule et de piquer ce qui apaprtient au voisin, quitte à l'égorger, qui est donc le monstre mon ami ?

Dans mes discours, je ne fais que reprendre un droit qui m'a été retiré, je ne suis donc pas pire ni meilleure qu'un autre, l'unique chose, est que contrairement à toi, je ne me leurt pas sur mon sort.

Le démantellement n'aura donc pas lieu pas la voie douce, passion oblige !
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 21:27

sosua66 a écrit:
Le pauvre et le penseur sont l'un et l'autre en situation de défaut, car il leur manque à chacun la moitié de la vérité, et dans les deux cas, cela mène à la frustration, l'un de ne pouvoir manger, l'autre de ne pouvoir jouir.


Point de vue clairement manichéen. Très manichéen, trop manichéen. C’est réducteur dans les deux cas. Je ne partage pas cette idée de séparation entre le corps et l’esprit. Etonnant raisonnement absurde si on a un tant soit peu lu et compris Descartes. Le corps et l’esprit sont indivisibles, et si l’on croit que le pauvre n’a pas d’esprit, et que le penseur ne jouit plus de son corps, c’est qu’on ne voit pas ce qu’il se passe derrière la porte. Toi, tu crois voir et savoir tout ce qu’il s’y passe, mais tu ne fais que deviner. Et tu te trompes, et ce lourdement.
Le penseur jouit de son corps, et le pauvre pense avec lucidité. On n’a jamais joui autant de son corps dans les pays riches (et je ne parle pas de tourisme sexuel), et l’émergence des cultures des pays pauvres bouleverse et bouleversera nos façons de penser et d’agir.
Manque de la vérité ? Quelle vérité ? Toi, qui as voyagé, tu crois qu’il y a une vérité en ce bas monde ? Non, la seule vraie violence qui touche à la fois le corps et l’esprit, c’est-à-dire l’Homme, c’est qu’il n’y a aucune vérité. Il n’y a que des concepts, des idées, des propositions et des modes de vie. On ne manque pas de vérité, quand il n’y en a pas. Et là se trouve la vraie frustration, que tout le monde semble avide de combler par n’importe quels moyens.
Bref, pour moi, toi aussi tu vois les choses sans consistance



sosua66 a écrit:
C'est le monde du silence, pour ne pas dire la dictature du silence, et nous tombons alors sur les personnages de ma petite fable " les rats ".

Tu parles bien des personnages à qui tu fais du mal, je cite, « si tu le veux » ? C’est donc ça ta tolérance à la violence ordinaire ? Ta violence n’a rien ordinaire, c’est juste celle d’un gamin mal vieilli, qui jouit sans se soucier du reste. La puérilité totale et abrutie.



sosua66 a écrit:
Le résumé de l'expèrience de mes 15 ans de voyage pourrait se résumé en ces quelques mots:
" Il ne sert à rien d'être mauvais, mais il ne sert à rien non plus d'être bon ".


C’est aussi le résumé de mes trois ans de lycée. Pas besoin de sortir ton baratin faussement pseudo-moralisateur avec moi. Je suis d’accord avec toi sur cette phrase, mais tu te trompes sur tout le reste.




sosua66 a écrit:
Si je me suis donc permit d'être violent avec vous, c'était avant tout pour entrer en contact.

Etre violent pour entrer en contact…moi, ce que j’ai vu, c’était de la violence inutile. De la provocation gratuite, un défoulement inutile, et surtout pas de rencontres. C’est simple, tu n’as fait que lire sans comprendre, et écrire sans penser. Car, quand on privilégie la jouissance, on perd vite le sens de ses pensées ; cela ne m’étonne guère. Si tu voulais vraiment entrer en contact, comme tu dis, tu n’aurais pas littéralement agressé deux jeunes qui ont un peu d’esprit, ce qui est rare de nos jours. Oui, ils sont en dehors des clous, oui ils n’ont pas vécu ce que tu as vécu, mais je pense que ça fait quelques temps que tu n’as pas vu la jeunesse française. Sinon, tu saurais que les jeunes que tu incendies ici étaient différents des autres. La preuve étant ce forum que tu critiques tant, que tu quittes et où tu reviens pourtant.




sosua66 a écrit:
N'oublie jamais si tu veux que l'on continue à correspondre, que contrairement à Socrate, je suis là pour te corrompre, et si tu continue le voyage, inmanquablement, tu verras aussi en toi ce visage monstrueux dont tu ne peux même pas , pour l'instant, en accepter ne serait ce que les contours.


Thème sadien, j’aime beaucoup et je suis tout à fait d’accord avec ça. Seulement, tu ne feras rien sur Liam, car tu ne sais pas parler. Tes paroles, que tu crois violentes, sont vaines. Non pas parce qu’il s’agit d’un petit enfant gâté, mais parce que tu ne sais pas échanger.
Lis Sade, et tu verras la pédagogie des libertins qui offrent des pommes empoisonnées de vice aux jeunes demoiselles. Là, peut-être que Liam verra le monstre qui est en lui, et celui qui est en chacun de nous. Le voyage est particulier, nécessaire, et non dénué d’une certaine beauté. Baudelaire voulait faire de l’or avec de la boue, mais si on discerne les contours dont tu fais mention, on commence à faire de la boue avec de l’or. Je trouve ça aussi beaucoup plus excitant, et au final ce sera la synthèse de notre époque.




sosua66 a écrit:
N'oublie pas que le roi des poéte, c'est baudelaire


Baudelaire, justement. Simple question…tu es qui pour affirmer ça ? Sérieusement ?
Tu n’as lu que Baudelaire ? Tu trouves que les autres poètes sont fades ? Tout cela est d’une subjectivité aveuglée. Pour moi, il y a de nombreux rois, et Baudelaire n’est pas le plus important parmi eux. François Villon, Hugo, Rimbaud, Verlaine, Lautréamont, Apollinaire, Tzara et enfin, petite touche personnelle, Bukowski. N’oublie qu’il y a autant de poésie que de poètes, autant de rois pour autant de couronnes.





sosua66 a écrit:
Poésie ne rime pas avec démocratie, poésie rime avec poésie, one le peut la démocratiser, car alors ce n'est plus de l'or que tu fait avec de la boue mais de la merde.


Je n’ai jamais lu une telle absurdité. En fait, je plaisante, j’ai lu tes autres messages et ceux de pas mal de gens prétendant détenir la vérité, lançant des grandes phrases avec la sensation de balayer par la pensée l’interlocuteur. La jouissance spirituelle, n’est-ce pas ?
Poésie avec poésie, quelle aporie. Va lire le Parnasse, et on comptera les minutes ensemble. Rien n’est plus pénible que la poésie pour la poésie. Les meilleurs poètes ont toujours été engagés, même si ce fut sur un seul de leurs textes. La démocratie est un engagement, et peut transformer sous les vers d’un grand poète l’or en diamant.




sosua66 a écrit:
Ou autre chose: Comme dirais les taoistes, la meilleur action est de ne pas agir, donc de ne rien proposer et de laisser se faire les choses elle même.


Quelle bonne idée. Dire cela en France, c’est passer pour un fou. Et partout d’ailleurs, je pense. Laisser les choses se faire, c’est laisser les autres les faire à notre place. Et après, on vient se plaindre, on gueule après les autres. C’est une partie de la mentalité française actuelle, et on voit où ça mène…Puis bon, les taoïstes que tu cites sont gentils, mais dans le genre « rien proposer » et « laisser se faire les choses elles-mêmes », tu veux qu’on reparle de leur révolution chinoise de 1949 ?




sosua66 a écrit:
Car des gars comme moi, tu en retrouveras sur ton chemin, je ne suis qu'un pécurseur, j'ai juste entendu le grondement de la débacle, toi pas encore ... affaire à suivre, qui vivra verra ...


Un pécurseur…ok, j’ai rien dit ^^. Le grondement de la débâcle…wahou, ça a dû te rendre sourd…Perso, j’ai rien entendu. Juste le silence des troupes qui se baladent en rangs serrées. Des gars comme toi, j’en ai croisé pas mal, et ce qu’ils ont entendu peut se résumer à un nom célèbre : Jeanne d’Arc.




sosua66 a écrit:
Parce que tout le monde est fatigué du progrés, et comme je l'avais cité dans un précédent message, tout nouveau progrès ne fait qu'asservir un peu plus l'homme, le rythme du 20 ième sicle à été celui d'un triple galop,les gens sont fatigés, il faut tout simpelement se reposer et profiter et nos créations, après le jour vient la nuit, l'humanité est bord de la crise nerf ,il est temps de faire un gros dodo réparateur.


Etonnant discours de la part de quelqu’un qui a vécu la pauvreté. Ok, dans les bidonvilles ils veulent qu’on les laisse tranquille, je peux le comprendre. Mais je ne pense pas qu’ils soient contre de meilleures conditions de vie. Je ne leur propose pas mon mode de vie, juste celui qui leur conviendra. Et s’ils ne veulent pas, hé bien je resterai dans mon coin, dans mon confort, et j’emmerderai les mecs comme toi à coups de lolwut quand ils croiront donner des leçons de vie avec une telle profondeur qu’ils en sont incompris. Moi, je ne crois en rien, ni en l’homme, ni en une vérité, ni même en la véracité de nos propos.
Par contre, tout en me méfiant du progrès, je suis content d’être du 20ème, de voir et d’étudier l’évolution de la pensée humaine, malgré l’insanité de l’humain. Se reposer ? Fatigués ? Allons donc, reste dormir si tu veux, mais moi ce siècle m’attend. Car malgré mon pessimisme, je pense et je clame que la vie est belle et qu’elle nous attend. Réflexion d’enfant gâté, tu te dis ? Je t’emmerde et je continue à marcher les mains dans les poches, un grand sourire aux lèvres, et je pense à de futurs vers, et je pense à l’avenir qui arrive au triple galop, comme tous les siècles qui sont passés avant nous.
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 21:43

Mario a écrit:
Des gars comme toi, j’en ai croisé pas mal, et ce qu’ils ont entendu peut se résumer à un nom célèbre : Jeanne d’Arc.

Je pourrais te relancer la balle, je vois dans tes propos, la prétention d'un petit érudit qui n'a jamais rien fait et n'a jamais rien dit, tu cite baudelaire, lautreamont, verlaine, jeanne d'arc, mais toi, toi ?
Ne t'en fait pas, je ne t'en veux pas, tu es une brave photocoppie avec un destin de photopocpie, tu ne vas pas terminer sur un buché, mais chiffoné dans une corbeille.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 21:47

sosua66 a écrit:
Mario a écrit:
Des gars comme toi, j’en ai croisé pas mal, et ce qu’ils ont entendu peut se résumer à un nom célèbre : Jeanne d’Arc.

Je pourrais te relancer la balle, je vois dans tes propos, la prétention d'un petit érudit qui n'a jamais rien fait et n'a jamais rien dit, tu cite baudelaire, lautreamont, verlaine, jeanne d'arc, mais toi, toi ?
Ne t'en fait pas, je ne t'en veux pas, tu es une brave photocoppie avec un destin de photopocpie, tu ne vas pas terminer sur un buché, mais chiffoné dans une corbeille.


Moi, je garde mes textes loin de mes propos. Je n'en ai pas besoin pour parler. Pour moi écrire et échanger sont deux choses bien distinctes, s'influençant cependant.
Un érudit ? Lolwut. Je lis, tout simplement. Prétentieux ? Complexe d'infériorité sous le bras ? Wink
Un destin de photocopie, ça me plairait. Penser comme tout le monde, faire comme tout le monde, être comme tout le monde, voir sa petite vie comme tout le monde, j'aimerais bien. Mais tu me parles comme tu parlais à mes collègues de ce forum, sans savoir. Tu ne sais rien des autres, tu ne fais que deviner d'après des clichés éhontés que tu as en tête et que tu vomis. Et si tu arrêtais, pour qu'on puisse réellement discuter, échanger, c'est-à-dire se rencontrer ?

"rien fait, rien dit"...Tu me fais bien marrer, sosua. C'est une bonne chose, ça me fait prendre le temps de répondre. Visiblement, tu ne sais pas comment se passe l'édition en ce moment...on privilégie ce qui fait vendre, c'est à dire de la merde couchée sur le papier, et on se moque du reste. Par ailleurs, cette réaction du "rien fait, rien dit", ce fut celle de Marc Lévy au sujet de critiques qui le démontaient (à juste titre). Réaction rapide et stupide, comme j'en ai vu pas mal sur ces deux pages.
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 22:02

Citation :

Des autres,je n'en ai que faire, car je ne les connais pas, mon sentiment à ce sujet,je l'ai déjà exprimer, toute bonne relation devrait commencer par ...

Tu veux échanger, dialoguer, mais quoi ? pour se lancer des " LOL Wul ", excuse moi, tout ce que tu as à dire, je le connais déjà, tout ce que je veux, c'est jouir, et tu n'as pas la capacité de me donner ce plaisir, continue donc ta production de poire aveugle et laisse les brave gens discutter en paix, nous avions avec tes potes, des conversation qui commençait à être intéressante, en plus d'être une photocopie, tu es un petit envieux, mais ne craint rien, je ne pendrait pas ta place, je ne veux pas être vizir à la place du grand Xerox
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Les rats    Dim 21 Nov - 22:06

Ainsi donc, je ne m'étais pas trompé sur ton compte. J'avais des doutes, j'ai eu des confirmations. Liam comprendra.

Je garde le "et tu n'as pas la capacité de me donner ce plaisir", qui est ma fierté de ce soir.
Et puis, parce que tu m'as bien fait rire, mon chou






Le rire est un espoir qui s'ignore. Allez les médiocres, on crèvera tous et on en reparlera plus.
C'est tout pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
sosua66




MessageSujet: Re: Les rats    Lun 22 Nov - 9:11

Mario a écrit:

Cher Amnael,

Je suis l'invité de t'a tribu, et respecte tout à fait que nos sang ne sont pas compatible.
Juste si je puis me permettre.
Dans toute tribu qui se respecte, un forum réussit donc,il faut 3 type de personnage.
Le candide, qui fait se dérouler l'histoire car il pose des question, l'archiviste qui est sensé avec ses référence, mettre un peu de couleur au débat ( mario ) , mais il manque dans ton forum le magicien, celui qui cré un pont entre la terre et le ciel, et qui donne un sens et une direction au débat.
Ce ne sera pas moi, car je ne suis qu'un humble Gaulois.
Fait donc le nécessaire pour te trouver un magicien,car sinon, les débat feront toujours dans le terre à terre.

Si tu as ces 3 personnages, tu peut alors décoller, et je te pris de croire que cela vaut la peine, que tu soit gaulois,chinois , tailleur de pierre ou quoi que soit, tu es toujours le bienvenue, tu fait alors partie de la humano-diversité.

Comme je te l'ai dit, je te demande l'autorisation de me retirer de ta tribu, politesse oblige, j'ai été ton invité, mais je préfère maintenant retourner à d'autre divertissement. Quitte à aller sur un forum, la prochaine fois, ce sera sur le mien,j'ai quelques bonnes notion de HTML, je me ferais alors le plaisir,moi aussi de t'inviter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les rats    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les rats
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Jay, françoise] Les Enfants rats
» Rats du Cens à Nantes le 19 et 20 juillet
» Les rats sont là !
» Herbert James - Les rats - Trilogie des rats T1
» [Herbert, James] La trilogie des rats

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Nouvelles
 :: Fantastique
-
Sauter vers: