Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'oeuvre du temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: L'oeuvre du temps   Mar 6 Avr - 21:36

L'odeur de tabac se faisait sentir dans toute la salle, cela me gênait au début, mais après un moment je m'y habituais. La pièce faiblement éclairée, à cause du peu de fenêtres et de leur faible largeur, était encore plus sombre que d'habitude du fait de la fumée qui se dégageait de la cinquantaine de cigares en combustion que des vieillards attisaient de leurs inspirations fébriles. Contournant un couple de danseurs sexagénaires, je m’approchais du comptoir pour demander un verre d’alcool, afin de mieux apprécier la soirée qui s’annonçait bien triste quand je la vis. Elle était là, assise dans un siège de cuir noir au côté d’un vieil homme à la calvitie prononcée, qui devait être son mari. Le vieux couple semblait discuter avec une femme plus vraiment jeune et son mari, que l’on s’attendait à voir mourir d’un instant à l’autre.
Elle qui avait été si ravissante, elle que j’avais aimée, elle semblait au crépuscule de la vie. Sa beauté flétrie comme une fleur desséchée, une fleur fanée, trop longtemps privée de lumière. Malgré la poudre sur ses joues, le maquillage qui coloraient ses paupières et bien d’autres artifices pour tenter d’éloigner les marques de la vieillesse, comme pour repousser la mort, elle ne parvenait pas à cacher les rides qui creusaient son front. Ses yeux verts reflétaient cependant sa grande beauté passée et gardaient encore une lumière vivace, bien que ternie par les ans; on eût dit deux pierres précieuses, deux braises ardentes recouvertes de cendre. Ses cheveux, qui jadis, cascadaient sur ses épaules marbrées, se contentaient à présent de reposer mollement autour d'elle. Un collier de diamants d’une blancheur éclatante entourait son cou, qui avait été fin et délicat, contrastant avec sa beauté éteinte.
Au milieu de cette marée de costumes noirs elle ressemblait à une étoile abimée, lançant des éclats argentés autour d’elle. Un astre voilé par de sombres nuages, absorbant sa lumière et convergeant vers elle comme pour l’étouffer, l’asphyxier lentement mais inévitablement.
Alors je m’éloignais de cette femme qui avait du être la fille des muses mais qui, à présent semblait aux portes de la mort. Et à ce moment là, des vers que j’avais appris il y a fort longtemps me revinrent en mémoire:
Le temps ne pourrait-il se contenter d’attendre?
Ne voudrait-il suspendre sa course infernale?
Pourquoi ne pas se montrer, avec nous, plus tendre?
Puisqu’il finira par nous avoir au final.


Dernière édition par El Desdichado le Mer 7 Avr - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'oeuvre du temps   Mer 7 Avr - 18:37

Excellent!
Je pense que tu es d'un niveau supérieur au mien et que je ne puis juger avec mes capacités, mais avec mon cœur, je juge ce texte"touchant". Même si ce mot n'est qu'un euphémisme et que je ne connais pas de mot plus fort dans cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: L'oeuvre du temps   Mer 7 Avr - 18:51

Merci Liam, mais n'exagérons rien.
Ce texte je l'ai travaillé et retravaillé (peut être une dizaine de fois), c'était le sujet d'invention du bac de français quand je l'avais passé. J'avais eu 8 d'ailleurs à l'écrit Smile
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: L'oeuvre du temps   Mer 7 Avr - 19:59

Sans vouloir juger, ça ma l'air d'être un peu court pour un sujet de bac non ???
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'oeuvre du temps   Mer 7 Avr - 20:15

Rhhhhhhhhha ! Ces professeur de français il faut leur apprendre que c'est la qualité qui compte, tu es comme moi, incompris de l'éducation ^^(Moi c'est en math!)
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: L'oeuvre du temps   Mer 7 Avr - 20:24

Razz l'incompris en maths, c'est moins plausible.

Amnaël: il est possible que ce soit un peu court en effet, mais une fois écrit à la main ça prends plus de place (en laissant de l'espace entre les mots on peut arriver à faire 3 pages Smile ) J'ai toujours galéré à faire des dissert longues (en philo je faisais trois pages, 4 quand j'étais en forme).
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'oeuvre du temps   Mer 7 Avr - 20:29

Bon, j'avoue c'est pas plausible...
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'oeuvre du temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'oeuvre du temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» John CROWLEY (Etats-Unis)
» L'Oeuvre au noir
» En même temps que la jeunesse d'Harambat
» le temps precis....
» Figé dans le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Nouvelles
 :: Naturaliste
-
Sauter vers: