Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Edward aux mains d'argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Edward aux mains d'argent (film)   Jeu 26 Aoû - 15:19

Edward aux mains d'argent voici un de mes films préférés.

Réalisé par Tim Burton (on connait son goût pour le fantastique et les univers étranges) en 1991.
Avec Johnny Depp jouant le personnage principal.

Malgré ce que pourrait laisser penser l'image il ne s'agit pas du tout d'un film d'horreur, c'est en fait une sorte de conte pour enfant, emplit de poésie et d'humour. Mais c'est en même temps une critique de la société américaine et plus largement de la nature humaine.



_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Deedlit
Correctrice
Correctrice
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Jeu 26 Aoû - 16:53

Vu ! Ce que c'était triste.
Malgré des touches d'humour on est quand même affligé par certains comportements de toute cette "société" qui tourne autour d'Edward. Je crois que c'est l'un des films de Tim Burton que j'ai préféré, d'ailleurs.

_________________
"La résignation est un suicide quotidien." Honoré de Balzac.
Revenir en haut Aller en bas
Pan!
Admin remplaçant
Admin remplaçant
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Jeu 26 Aoû - 17:53

Un film que j'aimerais beaucoup voir. J'en ai beaucoup entendu parler, j'ai vu des extraits, mais je n'ai jamais pu le voir en entier No
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Jeu 26 Aoû - 19:28

Votre sauveur est arrivé, pour ceux qui ne l'ont pas vu, moi y compris, je poste le streaming du film.
Seul inconvénient : le film dure 1h40, vous ne pouvez regarder que 1h10 après ça vous devez attendre 54 minutes pour continuer à regarder le film sur mégavidéo. Laissez un peu la barre charger parce que mégavidéo est un peu lent ^^


_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Pan!
Admin remplaçant
Admin remplaçant
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Jeu 26 Aoû - 20:14

Chouette merci.
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Jeu 26 Aoû - 20:40

De rien.

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Jeu 26 Aoû - 22:08

Ah ouais, bien vu.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Jeu 26 Aoû - 22:13

C'est pas bien compliqué à trouver, mégavidéo fait presque tous les films; il suffisait d'y penser.

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Dim 29 Aoû - 12:35

Aurais-je le temps ???
Non il faut que je le prenne.
Allez !

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Jeu 2 Sep - 22:32

Mégavidéo est bien, mais pour un gros consommateur de films et de séries, leur limite devient pénible à la longue. C'est pourquoi j'ai opté pour le téléchargement rapide et facile sur Megaupload. Pas de limite de temps, si ce n'est celui du téléchargement (je mets environ 45 minutes pour un film), mais ça me permet de voir un film en entier et de le revoir à loisir.


Pour Edward, ce lien marche bien : megaupload.com 75OFWEY1
Bien sûr, évitez le téléchargement si vous êtes sur wifi...



Le film en lui-même, maintenant. J'en ai beaucoup entendu parler, et le visionnage ne m'a pas déçu.
J'ai aimé la critique de la société selon Burton, avec les maisons criardes, le petit jardin, les deux enfants, la voiture, le rythme régulier. Le rêve américain est bien malmené.
J'avoue que je m'y suis parfois ennuyé, parfois amusé, mais sans plus. L'histoire d'amour est évidemment tragique et le dénouement m'a surpris, ce qui est une excellente chose.
Un film à voir, mais ce n'est pas un grand film. Divertissant, différent et agent dénonciateur, Edward se rend sympathique, ce qui est, je crois, le but de Burton.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Sam 4 Sep - 12:41

Vous ne connaissez pas la magouille pour ne pas attendre 54 minutes ?

Quand il y a coupure de temps, vous débranchez le modem, vous le rebranchez, vous attendez qu'il se relance, vous effacez l'historique, et voilà ! C'est parti !
Tout ça est fait en moins de 5 minutes au lieu de 54 ^^

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Sam 4 Sep - 13:15

Si moi je connais, mais bon tout le monde n'a pas forcément envie de faire ça non plus, moi le premier. Et puis bon 54 minutes c'est pas du temps perdu : imagine que tu es en week-end, tu te dis que tu veux regarder disons un film de deux heures, tu commences et pendant les 54 min, tu fais tes devoirs, c'est pas du temps perdu et ça te permet de faire une pause. Bon après on peut toujours faire ça, mais je vois pas bien l'intérêt.

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Sam 4 Sep - 15:23

Moi j'aime pas les grandes coupures en plein milieu d'un film je ne peux pas supporter !

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Sam 4 Sep - 16:34

Pas mal la technique, tu deviens un hacker Razz ^^

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Gudule
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Sam 13 Nov - 20:29

Ce film je l'ai vu en allant en Italie en car avec le collège donc pas franchement dans de bonnes conditions, mais j'ai vraiment adoré!!!
(le savant il aurait pu lui trouver des trucs plus pratiques que ces grosses cisailles quand même! ^^)

Revenir en haut Aller en bas
Zalarzane
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Edward aux mains d'argent   Sam 15 Jan - 13:01


La synopsis de base, avant tout: Edward est un jeune homme créé par un inventeur, qui est mort avant d'avoir pu terminer ses mains. Il se retrouve donc seul, dans son grand château, avec des ciseaux en guise de doigts. Pur, innocent et inconscient des distinctions entre le bien et le mal, il ne va pas tarder à découvrir le monde au contact d'une petite communauté de gens banals.

Je n'ai pas l'habitude de pleurer, encore moins devant un film. Pour tout vous dire, la seule fois où ça s'est produit auparavant, j'avais 5 ans, et je pleurais devant E.T parce que l'attachante chose marron s'en allait dans son vaisseau spatial (désolé du spoil pour les gros incultes). Là c'est encore autre chose. Ce n'est pas pendant, mais après le film que j'ai lâché une larme. Pour moi, c'est encore plus fort, parce que ça signifie qu'il m'a marqué en profondeur. Et c'est la première fois.

Il m'a littéralement bouleversé, et il m'en faut. Edward aux mains d'argent, c'est une histoire d'amour, peut-être, mais c'est bien plus. C'est d'abord Tim Burton et son imaginaire décalé; c'est ensuite une musique de Danny Elfman, évanescente, mélancolique et envoûtante; c'est enfin un Johnny Depp époustouflant dans ce rôle du monstre de Frankeinstein des temps modernes, capable d'en dire tant rien qu'avec les yeux, le visage, la bouche, et sans un seul mot. Il paraît que Tom Cruise s'est présenté au casting du film, lui aussi. Burton ne s'est vraiment pas trompé en choisissant Depp, dont la prouesse n'aurait certainement pas été égalée par le scientologue (pouah).

Mais c'est n'est pas tout.

Plantons le décor. Edward aux mains d'argent, c'est une parfaite petite banlieue américaine aux maisons indentiques, aux couleurs vives, riches et variées, où tout va bien dans le meilleur des mondes. A tel point que la routine des jours qui se suivent et se ressemblent (je retiendrai la scène des maris qui partent tous au travail, et qui reviennent tous à la maison en même temps, dans leurs voitures standardisées) provoque l'ennui des femmes, qui n'ont plus qu'à colporter leurs ragots, à laisser le temps passer... ou à tromper l'ennui en faisant de l'arrivée d'un inconnu un événement national.

C'est pourquoi lorsque la colporteuse de produits cosmétique du coin, une femme simple et généreuse, ramène chez elle un mystérieux individu, sa famille passe d'insignifiante à incontournable. C'est d'abord une curiosité malsaine. Les femmes comme les hommes veulent en savoir plus sur ce bel inconnu intrigant. Edward est toléré parce qu'il est différent. Toléré, pas accepté. Il rompt avec le conformisme étouffant de la banlieue, il est une distraction. On lui découvre ses talents créatifs: Edward sculpte les arbres, les plantes, les poils des chiens, les coiffures de ces dames, et enfin... la glace.

Mais, les choses tournent mal. Il est peu à peu rejeté, dénoncé et pointé du doigt. Lorsque la curiosité est retombée, il passe de mystérieux à monstrueux, et on le chasse. Pourtant, de tous, c'est peut-être lui le plus humain: avec ses mains d'argent, il est capable de créer, de faire du Beau, de s'élever, mais il est aussi en mesure de faire le mal, de détruire, de casser, en découpant, tailladant... tuant. Il n'y a pourtant pas une once de méchanceté en lui, c'est la gentillesse incarnée. Et cela, la fille de la maison, Kim, le comprend peu à peu, mais peut-être trop tard. Lorsqu'elle tombe amoureuse, il doit disparaître. On comprend toutefois que c'est un amour sincère, et puissant, puisque lorsqu'Edward se fait attaquer, elle prend son bras, et place les ciseaux sous la gorge de l'agresseur, et prononce la phrase suivante: "Si tu ne t'arrêtes pas immédiatement, je te tue des mes mains."

Chaque personnage a son importance, même le plus insignifiant: de la quadragénaire nymphomane au policier compatissant, de la fanatique chasseuse de sorcières qui vient ronger son os lorsqu'Eward est traqué, au père de famille tolérant et protecteur. C'est un tout, et ce n'est pas simplement les trois piliers que sont le réalisateur, l'acteur principal, et le directeur musical qui font le film. Chaque détail compte, et malgré le peu de moyens qu'avait Burton, il a réalisé là quelque chose de grand.

La force de ce film réside dans le fait qu'il est subversif, troublant, dérangeant. C'est une catharsis. On est mal à l'aise, parce qu'on sait très bien qu'on n'est pas la famille d'accueil d'Edward, qui jusqu'au bout le protège, l'accepte et l'aime. Il nous montre au contraire que notre manière d'être s'apparente davantage aux habitants de la communauté, qui manifestent leur peur de l'inconnu en stigmatisant l'étranger, le montrant du doigt, se moquant de lui, parlant dans son dos...

Pourtant la seule personne réellement cruelle du film est le petit ami de Kim, jaloux, qui veut la mort d'Edward, et lui fait du mal en parfaite connaissance de cause. C'est le seul personnage qui trouve la mort. Pour moi, c'est porteur de sens: Burton a voulu nous montrer non pas de la cruauté, mais de la bêtise. Une bêtise humaine qui fait pitié (plus encore que la pauvre chose qu'est Edward) qui fait mal, et qui donne du chagrin.

Un chef d'oeuvre qui nous donne envie de danser sous la neige.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Sam 15 Jan - 14:02

c'est marrant ce film a bien plus The Shadow, aussi. On en à parlé déjà dans la partie référence:

Clique ici

Je place ce sujet dans la partie référence.OK

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Pan!
Admin remplaçant
Admin remplaçant
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Sam 15 Jan - 14:27

on devrait peut-être fusionner les deux sujets, non?
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Sam 15 Jan - 15:29

Citation :
Ce n'est pas pendant, mais après le film que j'ai lâché une larme. Pour moi, c'est encore plus fort, parce que ça signifie qu'il m'a marqué en profondeur. Et c'est la première fois.

Je vois qu'il t'a marqué autant que moi. Je crois effectivement que ce qui marque dans ce film c'est la bêtise humaine comme tu l'as dis, une bêtise effrayante.

Je ne redonnerai pas mon avis tout est dis, et j'approuve chaque ligne du commentaire.




ps: on pourrait peut être fusionner, mais comme le post de Zalarzane est largement plus travaillé que le mien je mettrais le sien en premier.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Sam 15 Jan - 16:01

Je ne suis pas un pro du fusionnement, je laisse Amnaël, où un autre le faire à ma place de peur de faire une bêtise, et d'effacer ce commentaire magistral. Que je trouve très intéressant, qui m'a piqué à la curiosité de voir ce film. Il faut que je prenne le temps de le regarder.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Zalarzane
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Sam 15 Jan - 21:57

Mille excuse, je ne me suis aperçu de l'existence du sujet de The Shadow qu'après que Mario me l'ait fait remarqué.

D'ailleurs il a soulevé une idée intéressante: pourquoi ne pas créer une rubrique "critique de films" ou quelque chose de ce genre ?

Citation :
Je vois qu'il t'a marqué autant que moi.

C'est ce que je compris en lisant ton propre avis sur le film, du coup je me suis senti un peu moins idiot en repensant aux deux larmes qui ont coulé sur ma joue quelques minutes après la fin du générique x) Mais faut avouer qu'il y a quelque chose, dans ce film. J'ai pas vraiment de mots à mettre dessus. Après, évidemment, c'est selon la nature de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Sam 15 Jan - 22:39

Bon j'ai fusionné dans le sens inverse que celui que je voulais (puis divisé pour re-fusionner) scratch

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Dim 16 Jan - 8:42

Ah dsl j'arrive un peu tard pour fusionner à ce que je vois^^

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Coco.B
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Lun 15 Aoû - 11:36

C'est un bon film certes, mais il faut admettre que l'univers Tim Burton, est vraiment gavant.
Toujours c'est truc sombre et complétement taré, moi je dit : STOP!
Le seul truc c'est que chaque film est bien voir très bien, mais si il changeait un peu son répertoire, car maintenant il fait partit des réalisateur classé. Comme Hitchcok ou Jacques Demy, sauf que eux au moins, ils changeaient d'environnement, de personnalité des personnages tout ça, ce que hélas Burton ne fait pas.
Alors oui Edward aux mains d'argent est bien. En revanche je ne suis pas sure que Burton ai voulut faire passer un message social dans ce film, car je ne crois pas que la critique sociale soit quelque chose qu'il sache faire.
Un presque bon point pour ce qui est de la réalisation qui est plutôt satisfaisante et laisse un côté inquiétant de Edward.
Revenir en haut Aller en bas
http://notdead.forumactif.org
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   Lun 5 Sep - 14:59

Je l'ai vu assez récemment, et j'ai beaucoup apprécié.
J'ai aimé l'atmosphère ambiguë du film, entre le sombre château et la petite banlieue américaine colorée (Au début) et puis entre le château idyllique sous la neige et l'horrible ville assoiffée de vengeance. Bref, j'ai vu les deux décors changer au cours du film. J'ai trouvé l'histoire assez originale. Par contre, ce dont j'ai horreur dans les films c'est le fait que l'histoire soit racontée par une vielle grand mère à sa petite fille avant de se coucher (Dès fois c'est à l'agonie d'un personnage aussi...), ça je trouve ça un peu rêvicide (il fallait bien le ressortir c'lui là) et parfaitement inutile.
Tout de même un bon film pour moi.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edward aux mains d'argent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edward aux mains d'argent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Blu-Ray] Edward aux Mains d'Argent
» Edward aux mains d'argent
» EDWARD AUX MAINS D'ARGENT - EDWARD (MMS82)
» Edward aux mains d'argent
» Edward aux mains d'argent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Autres
 :: Critique d'Œuvres
-
Sauter vers: