Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La funambule des étoiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: La funambule des étoiles   Mer 22 Juin - 15:37

Voilà, je vous le passe en brut, je ne sais pas ce que ça vaut, je ne l'ai même pas lu, je viens juste de l'écrire. C'est peut-être un peu assommant au niveau de la longueur de certain vers inégaux. J'avais envie de me libérer de toutes les contraintes. Je crois que je change de sujet en plein milieu. ^^ Lancez-moi des tomates pas trop pourries que je puisse m'en faire une salade pour ce soir. Merci.

Surtout : Merci à Deedlit et à son rêve qui m'a inspiré la plupart de ces images.



Elle passe sous le pétale de la Lune,
Valse heureuse dans son souffle,
Se laisse guider par le flot continu de la nuit.
Elle déploie ses feuilles nocturnes,
Semble voler et se balancer entre les flocons d’étoile.
Elle agite ses bras, danse et virevolte sur son fil d’argent,
Attire en elle toutes les lueurs du monde endormi,
Quand le grand brasier est passé de l’autre côté,
Et qu’il ne sourit plus à nos terres.
Je ne veux pas dormir car elle est toujours là
Avec ses deux yeux sombres qui éclairent son visage.
C’est une miette de lune qui s’est décrochée,
Et que le vent des vallées protège en son sein.
Elle est légère comme une flamme de joie,
C’est une étincelle plus puissante qu’un soleil.
Elle chante la plus belle mélodie du silence
Orchestrée par les cigales et les grillons.
Les pans de sa robe caressent la ville.
La soie douce et froide entre dans les maisons,
Par les fenêtres ouvertes et les portes coulissantes.
Elle coule à flot et rafraîchit mon cœur qui a trop chaud.
Elle empli l’air comme un nuage sucré.
Je me blotti contre le tissu miroitant,
Comme un rat plonge à l’eau quand le bateau chavire.
Mais là, ce n’est pas un bateau qui se noie.
C’est mon âme et ma plume, qui ne prennent plus le vent,
Et qui restent au port, la grand ’voile est déchirée.
Et son trou béant, laisse passer la brise,
Ma coque pourrit sur place, et les planches du pont,
Craquent, et souffrent en chœur, clouées à tout jamais,
Sur cette épave oubliée, ce navire avorté.




A vos tomates ! Liam Daläa.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*


Dernière édition par Liam Daläa le Mar 19 Juin - 14:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: La funambule des étoiles   Mer 22 Juin - 17:03

Personnellement je ne lancerai aucunes tomates parce que ce texte est beau et que je suis séduit, des images comme ça on ne peut qu'en redemander.
Y a des trucs à améliorer sur la forme et le rythme, mais... je t'appelle.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: La funambule des étoiles   Mer 22 Juin - 17:57

Merci. Le rythme est déplorable, 'fin y'en a pas quoi !
J'ai pas trop réfléchi à ça. Je me suis laissé aller. Very Happy

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: La funambule des étoiles   Lun 27 Juin - 16:41

Allons-y.



Semble voler et se balancer entre les flocons d’étoile.


La reprise, avec les verbes liés au "elle", j'ai du mal. Les deux verbes ensemble alourdissent le vers.

Idem pour la deuxième. Qui plus est, ça parle de danse, et le rythme est plat. C'est assez dommage, car du coup les yeux lisent sans danser avec les mots.


Les lueurs du monde endormi

J'ai l'impression que c'est une antithèse.


Je ne veux pas dormir car elle est toujours là
Avec ses yeux sombres qui éclairent son visage.



Pareil. Thème ombre/lumière en opposition. Soit c'est volontaire, soit...



Miette de lune


J'ai du mal avec cette expression. Comme si l'on donnait la Lune aux pigeons...quoique, les poètes passent leur temps à roucouler à la Lune *trollface*



C’est une étincelle plus puissante qu’un soleil.

Très lourd, la formule "C'est....qu'".


Elle coule à flot et rafraîchit mon cœur qui a trop chaud.

Long et lourd.





Bon, j'suis honnête, j'aime ni la forme, ni le rythme, ni le thème. Sans doute mon côté "idéaliste", qui ne conçoit pas un rêve repris pour un poème. C'est ainsi.
Mais j'aime bien le titre...faudrait parfois ne garder que les titres (je dis ça de manière générale, rien à voir avec toi précisément).
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: La funambule des étoiles   Lun 27 Juin - 17:13

Merci Mario !

Je réagirai plus tard.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La funambule des étoiles   

Revenir en haut Aller en bas
 
La funambule des étoiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La funambule des étoiles
» les toiles
» Les toiles Etamine
» lanfeust des étoiles
» Avis de marché - Paris - Mairie du 15ème - toiles marouflées art déco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Lyrique
-
Sauter vers: