Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le mécontentement des français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eli Wallace
Ecrivain
avatar


MessageSujet: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 10:38

En cette journée de pré-rentré scolaire (pour moi), je me suis rendu compte d'une chose.
Les français en général font des gréves pour faire changer les choses, mais lorsque les réformes ne leurs conviennent pas, il se remettent à faire gréves. Lorsque le président de la république nous souhaite ses vœux de rentré (exemple vérifiable sur facebook), certain l'en remercie, mais ce que je trouve consternant c'est que les critiques formulés à son égard le sont dans un langage des plus déplorables et désespérants. Ainsi ces personnes s'étonnent de ne pas être écoutés, mais si elles apprenaient à comprendre avant de parler elles sauraient pourquoi il y a autan de postes supprimé.


En bref, j'attends vos réactions sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 11:09

affraid Tu as compris la politique avant d'en parler ?

Hum, alors explique-moi pourquoi il est raisonnable de supprimer des postes à l'éducation nationale. (Sachant qu'il y a de plus en plus d'élèves et de plus en plus de demandeurs d'emploi...)

(Au fait, évite de citer facebook, ce ne sont pas les sarkozistes qui manquent là-dessus et ce ne sont pas forcément les même personnes qui protestent contre la suppression des postes...)

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Eli Wallace
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 14:05

Liam, je ne dis pas que je suis forcément d'accord avec lui, mais que ses détracteurs aient au moins la décence de parler correctement, non?
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 14:26

La décence dans la politique française ? ..."lol"


Cela étant, on ne peut pas dire que notre cher président parle dans un français très académique...
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 14:39

Bof, ils peuvent parler la langue qu'ils veulent tant qu'ils ne m'adressent pas la parole !

( Casse-toi pauv' con !)

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 14:44

Je ne suis pas (pas encore) sur facebook.
Mais ce dont tu parles, la façon déplorable de s'exprimer" ne me semble pas être exclusivement le problème de ceux qui ne sont pas d'accords avec la politique de l'UMP, mais un problème plus général sur facebook, internet et chez les jeunes en général.

Mais c'est sûr que bien s'exprimer est une condition essentielle à la crédibilité en politique, après le fait d'avoir une influence économique (ce qui semble être pour beaucoup synonyme de légitimité, mais ça c'est pas nouveau).



_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 15:01

Sur Facebook, c'est la foire aux monstres.
Le must, c'est d'aller sur les pages des défenseurs de la langue française, à savoir de l'extrême-droite, et de les voir s'exprimer comme un élève sortant de CE2. Va défendre ta culture après ça.
Revenir en haut Aller en bas
Eli Wallace
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 17:19

Effectivement ça fait peur, où vas donc notre cher langue ? je vous le demande ...
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 17:40

Elle évolue, c'est juste que l'ancienne était plus cent fois plus belle...

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 17:47

Pas sûr. Je ne trouve pas la langue de François Villon vraiment belle, même mise en forme. La continuité de la langue la rend belle, passant par les étymologies, les différents patois, et le français maintenant "officiel".


La Ballade des Pendus de Villon en français moderne :


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 17:53

Ce que je dit est très subjectif, bien entendu.

Je trouve que " Que fais-tu ?" 'est cent fois plus beau que " tu fé koa"

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Coco.B
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 18:42

Je trouve que Liam à raison, le français "ancien", je trouve très beau, mais tout le monde le comprend pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://notdead.forumactif.org
Pan!
Admin remplaçant
Admin remplaçant
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 19:43

heu... Tu es sûr que tu as mis la bonne version, mario?
Quant à moi, j'avoue que je trouve le français moderne (à partir du XIXème) un peu plus "élégant" que l'ancien français. Disons qu'il n'est pas si mal lorsqu'il est bien parlé.

Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 19:53

Chopée sur le net, donc avec une probabilité certaine d'erreurs...
Revenir en haut Aller en bas
Henri de Walrins
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 20:02

Z'avez réussis a me perdre en 10 posts. On parle de quoi ici?

-Elle est belle, hein, ma carlita? (/Idir)

ou

-Wesh, zyva, coman ktu m'coze twa?/Bestaaaaaaah! Jtdr tro ma meuf I love you I love you I love you

Savoir ce que je dois dire Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 20:04

Grosso modo, déchéance du langage, particulièrement en politique...
Revenir en haut Aller en bas
Henri de Walrins
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 20:42

Je vais etre gentil, mais ca date pas d'hier. Déjà, en 1875, on disait que "Monsieur le président avait peu de langage" quand il déplorait "que d'eau, que d'eau!".
Les sorties sarkozistes sont certes nulles, mais dans l'ère du temps. Pour un "casse toi pov'con" de Tom Pouce, on trouve un "monsieur, vous êtes de la merde dans un bas de soie" chez Napoléon. Ca revient au même, sauf que l'autre a une patine historique en plus. 'Fin, a mes yeux, ca vaut pas "O tempora, O mores!" coté déclamation

Le glissement du langage des politiques est symptomatique du glissement du role des politiques. On est passé d'un président Arbitre, sous De Gaulle, a un président "VRP" sous Sarkozy. Shadow, dans ce sens, dira sans doute comme moi, grace a ses merveilleux cours de droit sur la consti Rolling Eyes


La politique s'est "popularisée". La faute, sans doute, a une envie de séduire même l'homme de la rue alors qu'il n'en a rien a carer, grand travers de la démocratie. La faute aussi a une réforme idiote des socialistes (pléonasme, si vous me permettez): le quinquennat (non, ne niez pas, ne rejetez pas la faute sur Chirac, c'était sous le gouvernement et une idée de Jospin). Grace a cette merveilleuse invention, on est tombés dans une logique d'élections permanentes, que seul un retour au septenat pourrait briser (quelqu'un a tout intérêt à bien bosser si il ne veut pas se prendre une taule a mis mandat), ou alors une idée de "président kamikaze" (ou président VAG, comprenne qui voudra)

'Fin bref...
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 20:49

En même temps ça ne me dérange pas de ne pas avoir Mr Sarkozy pour deux ans de plus, Le quinquennat a un bon côté.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Henri de Walrins
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 20:56

Entre le nain et Royale, j'aurais voté Sarko au second tour. Bayrou au premier. Si j'avais eu l'age de voter.

Et quoi qu'on en dise, quoi qu'on en critique, 6% des français ont plus cru "au nazi qu'a la conne", pour reprendre Didier Super. Alors pour autant qu'il avait déjà annoncé la couleur de ce qu'il allait faire, avec son placement produit pour Karcher.

Et puis, tiens. Ca pourrait etre une bonne ucronie de savoir ce qu'eut été le septennat de Nicolas Sarkozy. Aurait il été aussi "caricatural" si il savait qu'après 5 ans au pouvoir, il pouvait se faire descendre en plein vol par les législatives. Je doute, honnêtement. Ou alors, il serait quelqu'un de très très con, du genre a scander "Fraternité" en disant qu'Obama lui a tout pris Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 21:05

Hum, Bayrou et Sarkozy, et on s'interroge ensuite sur la santé mentale des frenchies...



Royal est folle (yeux de cinglés, pour les fans de How I Met Your Mother), Bayrou entend des voix, Marine joue sur le buzz (une femme très lucide, cela dit, et plutôt intègre - mais avec des idées...), l'extrême gauche joue à la marelle et Sarkozy étouffe ses affaires dans les médias. Comment veux-tu populariser - pris dans le sens populaire, adulée - la politique avec des mecs pareils ? Les gens suivent ces guignols, mais au fond personne n'est dupe.
On popularise car la plupart ne savent pas vraiment parler, et de plus en plus c'est la culture qui fait défaut...Ce qui est semblable à une grande partie de la population, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Henri de Walrins
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 21:23

Rendez nous Maurice Couve de Murville! Le Général! Pétain, même, qui savait parler (bon, ok, vous pouvez remettre le dernier à l’hospice, en précisant bien que la vieillesse est un naufrage)

Non, sincèrement, on se popularise aussi parce qu'on a peur d'une chose: des médias. On sait très bien que la presse fait la pluie et le beau temps (il suffit de comparer une une de libé avec une une du *étouffe un bruit de vomissement* Figaro). Donc on se contente de rester dans son role, sans trop jouer sur du constructif (exemple 1, l'opposition socialiste, partis de télétubbies qui répète "Roh, c'est pas bien!". Parait que c'était aussi ce que disait Von Papen. Exemple 2, Marine, qui trouvera toujours un "bougnoule" derrière chaque fais divers, comme d'autre croient que les juifs trafiquent leurs moteurs grâce aux bougies...)

Il nous manque un mec qui a des couilles. Un gaulliste, quoi, de droite ou de gauche, qui sache poser sur la table quand y en a besoin (Galouzeau avait la carrure en 2003, quand on y repense). Qui sache prendre des décisions dures, quitte a etre impopulaire, en voyant le suprême intérêt de la France avant le sien. Quelqu'un qui sait que Grandeur rime avec "indépendance", et pas avec "chienchien des anglos américains" (Shadow saura pourquoi, je lui ai lu la nouvelle).


Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 21:33

D'accord sur les médias. Mais je rajouterai une chose : les politiques se servent des médias pour leur promotion, mais ils sont promus à leur insu par les médias. Qui aurait pu entendre un "casse-toi pauv' con" y'a dix ans ? Deux personnes, et c'est tout. Maintenant, avec les technologies et internet, en dix minutes on peut savoir que le président a insulté un pauvre mec qui est venu là pour le "vanner" par sa gestuelle. Les politiques sont obligés d'être populaires quand, d'une part, ils sont promus, mis en avant par les médias, et, de ce fait, les gens, dès qu'ils aperçoivent "un monsieur de la télé", le filment et mettent ça sur le net. On entre dans l'intimité des politiques, dans leurs vies quotidiennes, et ce n'est pas reluisant. Ah, zut, en fait ils parlent comme nous. Bah ouais, comme nous ils disent des conneries, ils parlent mal la France et se comportent, somme toute, de façon plus ou moins normale (quoique, Nadine Morano qui danse, est-ce réellement acceptable ?).


Un gaulliste de nos jours ? Lolwut. S'il prend des décisions dures, le peuple est dans la rue. Qu'importe l'intérêt de la France, qui est à chaque fois mis en avant par l'UMP à chaque fois, histoire de faire dans le remords.
Maintenant, quant à suivre les anglo-américains, j'ai envie de dire pas le choix. L'indépendance, en pleine mondialisation ? On voit ce que ça a donné avec la Chine à l'époque moderne...mis au ban des grandes nations, alors que la civilisation chinoise était surpuissante. Se mettre à l'écart, ce sera se rabaisser et ne pas participer au futur. Impossible à envisager quand on voit l'historique de la France. Un homme pourrait faire ça ? Non, plus personne ne peut déclarer l'indépendance de la France, désormais. Nous sommes engloutis dans un monde globalisé et globalisant, où la solitude est à exclure. Est-ce un mal ? Est-ce un bien ? C'est justement la question actuelle, faut-il réformer le capitalisme qui gouverne pratiquement toute la planète ? (du moins, les pays riches qui font tourner les choses).
Revenir en haut Aller en bas
Henri de Walrins
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: le mécontentement des français   Lun 5 Sep - 21:45

Lit bien, Mario, je ne parles a aucun moment "d'isoler la France". Simplement de l'intéret de la France. Et les manifs a chaque mécontentement, c'est l'effet Dolto. A force de demander aux gamins si ils sont d'accord pour un oui ou pour un non, on fait de la merde. En 1832, 48, 70, 1936, ca a bougé, ca a pété un bon coup, c'est descendu un bon coup. Les choses ont été ce qu'elles ont été, mais la France s'est construite là dessus. Et on avait pas Dolto pour dire n'importe quoi

Après, se la jouer Zimbabwe, c'est totalement Kamikaze. Non, nous ne sommes pas prêt a nous isoler (quoi, qu'avec notre position et notre arsenal nucléaire, si le nain le démonte pas pour faire plaisir a l'oncle sam et au cousin samuel...). Et non, ca ne servirait à rien. Il faut voir vers l'extérieur, mais autrement. Une sorte de conciliation entre "altermondialisme" et Gaullisme, profondément utopiste dans l'idée, et rationnelle dans la forme. Quitte a ce que l'homme (ou la femme) au pouvoir a ce moment là se crame les ailes aux yeux de l'histoire, c'est bien peu payé pour, sans doute pas le bien commun ni le meilleur des mondes, mais une merde un chouia plus liquide que le gros étron actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le mécontentement des français   

Revenir en haut Aller en bas
 
le mécontentement des français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Doublage des films : québécois vs français
» les voix française des personnages
» WM6.5 en français Pack [WM6.5 français Lang Package]
» Chansons ss-titrées en français
» OTTOmobile un petit nouveau fabriquant Français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Espace de liberté et de communication
 :: Salon Débat
-
Sauter vers: