Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 résistance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eli Wallace
Ecrivain
avatar


MessageSujet: résistance   Lun 6 Fév - 21:03


Luke dévissa le panneau de sécurité du toit et vérifia que sa corde était bien accroché puis il se glissa dans la bouche d'aération et alluma sa lampe frontale. Il était en train de pénétrer un des endroits les plus dangereux et surveillé du monde: la base de données du ministère. Après quelque minutes de descente, il arriva dans un octogone avec relais, il sortit sa tablette et la connecta au premier port qui était libre. Il espéra pour que la connectique fonctionne et que le serveur ne rejette pas son intrusion, son employeur « Black doom » avait payé une petite fortune pour lui procurer les codes nécessaire pour parvenir jusqu'ici.
La tablette s'activa et il ouvrit une boite de dialogue avec les programmes conçu pour entrer dans la base de données; le programme exécuta et un dossier s'ouvrit, les archives des rapport de recherche des sondes spatiales.
Il copia tous ce qui avait été daté du 28/09/2385 et attendit. L'importation des données ce fit plutôt rapidement, il allait se déconnecter quand un message authentification apparu sur sa tablette, il pesta, c'était trop facile. Il rentra la code qu'on lui avait fourni et attendit le serveur traita sa demande, et la rejeta en lui reposant de s'identifier. Luke comprit qu'il venait d'être repéré, il vérifia le téléchargement et arracha son câble. Il tira sur sa corde et le micro moteur pneumatique le remonta.

Il regarda à l'extérieur, les gardes du ministère n'étaient pas encore arrivé. Il poussa la grille et glissa la tablette dans son sac, monta à bord de l'aéroglisseur, il posa son sac sur le siège passager et démarra en trombe. Il espérer pouvoir atteindre la falaise avant que les gardes ne se lancent à sa poursuite, le moteur de son vieux Λ-54 n'était pas conçu pour tourner à une telle puissance.
Il vit un nuage de fumée s'élever derrière lui, les gardes se mettaient en chasse; il lui faudrait mettre toute la puissance disponible pour ne pas perdre l'avance sur leur β-32 .
Son indicateur de vitesse indiqua les 20 mille tours minutes, la limite de la surchauffe. Il activa les injecteurs auxiliaires et augmenta la puissance en ajoutant du di-nitrogène dans son carburant.
La réaction fut presque instantané la vitesse dépassa les 1200 k/m, les G latéraux firent tordre le châssis, il sentit la vitesse se répercuter sur son corps, il voyait la fin de la falaise à quelque dizaine de kilomètres, il allait y arriver. Soudain il vit sur son radar deux véhicule se rapprocher,
les β-32 avaient donc plus de puissance qu'il le croyait. Il accéléra, et espéra ne pas faire fondre son moteur.

La fin de la falaise approchait dangereusement, il regarda dans son radar les β-32 était à une dizaine de mètres, il poussa le moteur à pleine puissance et observa la falaise. Soudain il se sentit chuter, le Λ-54 n'était pas conçu pour supporter une telle acrobatie, il piqua du nez et à quelque mètre des flots activa les amortisseurs inertiels ,coupa les injecteurs secondaire, et stabilisa.
Il ferma les yeux de peur une seconde, et lorsque qu'il les ouvrit il constata qu'il glissait sur l'eau, ça avait marché. Il brandit un poing en l'air et cria sa victoire; il avait récolté les informations et avait réussi à fuir le site du ministère, il ne lui restait plus qu'as regagner le ghettos.

***

Graeme était assis sur les pontons de bois des bidonvilles, adossé au mur d'enceinte, il regarda de loin la nuit se lever. "Black doom" lui avait demandé de rester près de la porte pour escorter 02 aux égouts. Son regard se perdait dans l'eau, autrefois, cette zone de la ville était florissante. Tournée vers le commerce extérieur elle aurait du devenir un complexe maritime de grande envergure.
Mais la guerre civile avait détruit tout espoir de développement, le Ministère provoqua un coup d'état et remis ordre public sous une dictature consulaire.
La lune apparu au Nord, il regarda au loin et ne vit rien que l'écume qui se fracassait contre la falaise.
Soudain il vit une forme s'approcher lentement et accoster sur le quai 8, il prit sa lampe et son blaster et s'approcha lentement du quai, pour apercevoir un Λ-54, et à son bord 02.
02 sauta sur le quai et dévisagea Graeme, il lui sourit et lui tendit sa main, 02, fit de même et lui donna une accolade. ils se regardèrent, discutèrent sur leur dernières aventures et s'assirent au bord du quai. Luke confia le soin à Graeme d'apporter sa sacoche à la résistance, il lui expliqua qu'il ne pouvait pas laisser son Λ-54 ici et que le faire rentrer en ville lui prendrais plus de temps que prévu. Graeme se leva lui fit une accolade et s'éloigna dans l'obscurité des quais. Luke était seul, il alluma les moteur de l'Λ-54 et partit vers les égouts qui lui permettrais de regagner le ghettos.

[ Hardware bug ] : mémoire endommagée déconnexion imminente pour éviter crash système.
[ software bug ] : impossible d’accéder aux dossier source 015-547-frozen-875
Entrer « hep » pour obtenir la liste des commande de réparation
entrer « show » pour obtenir le détail du journal d’erreur.


***
Luc ouvrit les yeux, le serveur de donnée ne répondait plus, et seul deux causes pouvait expliquer ça. Une erreur de téléchargement ou alors l’arrêt des serveurs par une intrusion dans la matrice. Il retira la perfusion qu'il avait dans le bras, se mit un coton avec du sparadrap, regarda autour de lui et enfila sa veste, glissa dans son sac ses données, attrapa son holster et souleva la trappe de sortie.
Il descendit les quelques marches et sauta sur la plate-forme en béton, l'odeur nauséabonde des égouts tous prés lui donna une sensation désagréable. L'obscurité la plus totale l’envahi, il ne voyait plus rien il se plaça contre un mur et saisit la corde qui servait pour les évacuations d'urgence, et courut en tenant fermement la corde. Soudain, il sentit la porte de sortie, il appuya sur la commande d'ouverture, la lumière lui fit mal aux yeux, mais il essaya de passer outre. Il fit quelque pas, et la porte se referma.
Il vit au loin un groupe de garde en plein contrôle, cela l'inquiéta un peu, mais il baissa la tête et avança calmement, un garda s'approcha de lui et lui demanda ses papiers. Luc fit semblant de les chercher et ouvrit son sac, son cœur se mit à battre vite, de plus en plus vite, il sortit son portefeuille et montra sa carte d'étudiant. Le garda le dévisagea et lui demanda de le suivre. Luc ne comprenait, il regarda autour de lui, la rue était déserte, 6 gardes l'encerclait à présent, il allait protester lorsque il sentit une vive douleur au niveau de la nuque, sa vision se brouilla, ses jambes devinrent flasques, et il s'écroula.

***

citadelle de la garde ministérielle :
salle des tortures

Luc sentit l'humidité présente au tour de lui, on venait de le tirer de sa cellule et il avait été attaché à une chaise, les mains derrière le dos. Ses poignées lui faisait mal, il n'avait pas mangé depuis longtemps et il devenait de plus en plus faible. Soudain il entendit une voix, une voix qu'il reconnut mais sur laquelle il ne pouvait placer que le visage de la souffrance. Un frisson lui parcourut l 'échine, la dernière fois il avait voulu le noyer et lui couper un tendon. Luc entendit les bruits de pas s'approcher, et il reçu une décharge électrique dans le corps. Il encaissa la douleur, mais au fond de lui une voix lui supplia d’avouer tous ce qu'il savait pour mettre fin au supplice. Il reçu encore une décharge, puis sentit qu'il était entrainé vers le fond de la pièce, son bourreau l'attacha au mur et commença à sentir un objet en métal le long de son bras, il ne réagis pas immédiatement, mais lorsque le bourreau commença à entailler sa chaire avec sa dague, il cria de douleur. Il n'en pouvait plus, sa conscience lui hurlait de tout dire, il avait mal, chacune de ses terminaisons nerveuses le faisait souffrir, son corps entier était un calvaire.
Son bourreau lui posa encore une fois la même question, pourquoi avait il volait des informations par le biais d'un FRAN (Fraternel Robot A Nanites). Cette fois si, il allait avouer, il allait tout révéler, le projet de Black doom, l'ile du secteur ΔΣΚΛ, le mouvement de révolution, le continent libre de l'autre coté du grand océan.
Mais il entendit une voix dans sa tête qui lui dit de relâcher sa haine, sa souffrance et sa colère, il n'y prêta pas attention, pensant qu'il délirai sous le coup de la douleur. Cependant lorsque que le bourreau lui sectionna sa main gauche, il hurla puis concentra tous ce qui était mauvais en lui, et le canalisa, la voix l'encouragea et lui dit de continuer, il se sentit ses chaines se briser, et il tomba au sol. Puis se fut le noir complet dans sa tête.

Sous un pont,
dans les ghettos

où était il, il ne se rappelait de rien, sa vue était encore un peu trouble et ses muscles lui faisait vraiment mal. il se leva, mais retomba à genoux, rampa sur quelque mètre et essaya de réfléchir. Il se rappelait de cette voix, de sa colère, mais rien de plus, c'était le vide dans sa tête...
Il devait absolument retrouver la rébellion, mais ses vêtements n'était que chiffon. Il lui fallait d'abord trouver des vêtements normaux et aussi un speeder, pour aller aux égout, quoiqu'il devait surement exiter une grille d'évacuation quelque part le long de ce canal qui s'étendait devant lui.


Dernière édition par Eli Wallace le Jeu 14 Juin - 19:08, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: résistance   Mar 7 Fév - 19:15

J'aime bien, c'est fluide. Y'a vraiment du progrès. Et la présence de mots scientifiques n'est pas gênante.
Ca faisait longtemps qu'on ne t'avait pas vu poster ! Dommage que tes textes soit à chaque fois si court.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Eli Wallace
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: résistance   Mer 8 Fév - 11:28

Merci pour la remarque cher camarade, mais la plus part de mes textes sont soit en chantier soit en abandon, celui ci résulte d'une idée qui m'est venue en farfouillant dans mes vieux dossier.

La suite est à venir, ne t'en fait pas
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: résistance   Mer 8 Fév - 12:04

Eh bien je l'attend de pied ferme !

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Eli Wallace
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: résistance   Mar 6 Mar - 15:01

Liam, je sais que cet ajout n'est pas très long, mais j’espère qu'il te plaira.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: résistance   Mer 14 Mar - 22:01

Je réagis un peu tard, désolé. C'est pas mal. je pense que tu pourrais ralentir l'action afin de mieux impliquer le lecteur quitte à faire des description. (A quoi ressemble ton personnage principal ?) après, c'est peut-être un chois, mais je trouve dommage que les pensées du personnage ne soient pas mis en avant. On à un peu l’impression de voir un film plus que de lire un texte. c'est le point de vue externe qui fait ça. Continue, c'est encore trop court !

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Eli Wallace
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: résistance   Sam 7 Avr - 20:16

nouvel ajout
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: résistance   

Revenir en haut Aller en bas
 
résistance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Nouvelles
 :: Science-Fiction
-
Sauter vers: