Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le chant des baleines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bakselball

avatar


MessageSujet: Le chant des baleines   Lun 2 Avr - 18:07

Il marchait sur l'immense plage de sable fin,
Ses pas crissant sur le falun l'accompagnant.
Des rochers tranchants il connaît chaque recoin :
Il les arpente depuis maintenant vingt-trois ans.

Il inspire à plein nez, regarde l'océan.
Le vent se lève et fait voler ses cheveux blonds,
Tandis que ses yeux bleu clair scruptent l'horizon
Où scintille ce miroir aux reflets éclatants.

Une vague vient lui lécher ses pieds déchaussés,
Puis se retire, laissant une empreinte mouillée
Et des coquillages multicolores par milliers.
Le jeune homme soupire, touché par tant de beauté.

Il atteint une crique, une large baie abritée,
Un lieu que personne à part lui ne connaît,
Qu'aucune embarcation n'a jamais découvert,
Des récifs empêchant son accès par la mer.

Il est là, son nouvel ami, tournant en rond,
Ses nageoires ondulant dans l'onde du lagon.
A sa vue, un nuage s'échappe de son dos
Tandis que de sa queue il frappe avec joie l'eau.

Sans plus attendre, le garçon plonge et le rejoint,
Ce petit baleineau qui d'amour a besoin,
Et c'est alors qu'il perçoit un magnifique chant,
La longue plainte vibrante du fils des océans.

Il connaît cette mélancolique mélodie,
Tantôt grave, tantôt aiguë, tellement jolie,
Jusqu'en bas du dos lui provoquant des frissons,
Telle une prière adressée à Poséïdon.

Le ciel se met à pleurer, la mer à trembler
Tandis que le jeune homme et l'animal marin
Se rejoignent sous l'eau dans un magnifique ballet,
Pendant que tout autour d'eux résonne ce refrain :

"Depuis quelle époque existons-nous, cétacés ?
Depuis quand les sillonons-nous, ces eaux glacées ?
Il y a maintenant quelques millions d'années,
De l'amour entre ciel et mer nous sommes nés.

Les profondeurs, nos ancêtres les ont explorées.
Durant des siècles, sur les mers nous avons régné
Mais aujourd'hui, à disparaître nous sommes voués,
Bientôt de la Terre nous serons éradiqués.


Les hommes verront notre race s'éteindre sous peu,
Sans qu'aucune pitié ne traverse leurs yeux,
Sans jamais comprendre ce que signifient nos chants,
Sans que notre mystère élucident leurs savants"


Des abysses lui répondent ces mêmes vibrations,
Celles de la mère qui pour son bébé se morfond.
Un coup d'oeil entre les deux amis, le dernier
Car ils savent qu'ils ne se reverront plus jamais.

Le garçon le regarde s'éloigner lentement
Et se met à pleurer car il sait à présent
Que la génération de ses petits-enfants
N'aura aucune chance de voir un jour ces géants.


J'ai présenté ce poème à un second concours. J'espère que vous me donnerez votre avis comme vous l'avez fait pour mes autres textes.
Revenir en haut Aller en bas
Euphémia
Lectrice
avatar


MessageSujet: Re: Le chant des baleines   Ven 6 Avr - 19:55

J'aime beaucoup ton poème , il est la vie tout simplement, je ne vais donc pas le décortiquer, je veux juste m'imprégner des images qu'il renvoie , la nature se doit d'être respectée, nous en faisons partie Smile
Revenir en haut Aller en bas
Bakselball

avatar


MessageSujet: Re: Le chant des baleines   Sam 7 Avr - 17:57

Je l'ai écrit dans le but de toucher le lecteur. Je suis heureux de constater que j'ai réussi ^^
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Le chant des baleines   Jeu 12 Avr - 2:44

J'ai du mal avec ce genre de poèmes, je trouve ça trop descriptif, je me demande presque en quoi cette forme sert le texte. Pourquoi choisir la poésie, alors qu'on a beaucoup de vers "vides", sans images, sans poésie.
pour n'en citer que quelques uns:

Il les arpente depuis maintenant vingt-trois ans.

Il inspire à plein nez, regarde l'océan.

Le jeune homme soupire, touché par tant de beauté.

Il atteint une crique, une large baie abritée,


on pourrait même y mettre tout le quatrain:
Il atteint une crique, une large baie abritée,
Un lieu que personne à part lui ne connaît,
Qu'aucune embarcation n'a jamais découvert,
Des récifs empêchant son accès par la mer.


[...]
Celles de la mère qui pour son bébé se morfond.
Un coup d'oeil entre les deux amis, le dernier
Car ils savent qu'ils ne se reverront plus jamais.


Et se met à pleurer car il sait à présent
Que la génération de ses petits-enfants




Tandis que de sa queue il frappe avec joie l'eau.
ça c'est violent au niveau de la prononciation


J'ai du mal avec le "chant", je le trouve pas très intéressant. En soit, il n'a rien de particulièrement dérangeant, mais j'ai presque l'impression de lire un tract de greenpeace.
Le manque de pitié dans les yeux des hommes, l'incompréhension face à la beauté de la nature... ça manque d'inspiration.

En plus le dernier vers finit sur une inversion bancale:
Sans que notre mystère élucident leurs savants


Celles de la mère qui pour son bébé se morfond.

Même si aucun mot n'est interdit en poésie, j'ai quand même du mal avec la sonorité du mot "bébé". Faudrait vraiment que le vers soit subtil pour que je ne sois pas gêné par une telle sonorité.



Voilà. C'est assez déroutant, même si techniquement je ne vois pas de gros défauts, il n'y rien de sublime, rien de très poétique, j'ai l'impression que c'est un poème pour la forme, mais qu'au niveau lyrique c'est pas vraiment ça.

Ma critique ne porte pas sur le fond du message (je voudrais pas passer pour un type qui se fout de la survie des baleines). En revanche tu sais ce que je pense de la forme.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Le chant des baleines   Mer 25 Avr - 16:51

Shadow a su trouver les regrettables faiblesses. J'aime assez bien, ton texte malgré cela. Et c'est la beauté du texte qui fait que les faiblesses sont dérangeante. J'ai vu que tu avais posté d'autre poèmes, je les lirais et commenterais peu à peu.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chant des baleines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chant des baleines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau Grand Méchant Admin
» Votre méchant préféré dans les Walt Disney
» L’amore au chant d’honneur
» Toc toc toc(c'est le grand méchant loup)
» Le meilleur méchant?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Lyrique
-
Sauter vers: