Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rosula rosura est

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Rosula rosura est   Ven 21 Déc - 18:44

'


Le latin est une langue mystérieuse, musicale et magique. Elle aime l'anarchie de la place des mots. Elle prône, non pas l'éternité, mais l'évolution constante. Elle a l'arme implacable de la déclinaison. Tous ses mots sont instables et toujours vacillants. On ne peut fixer un latin immuable; toujours en mouvements sont les visages fous de ses terminaisons.

Je veux déterrer un latin enseveli sous des tas d'idées reçues. On le croit sénile, intellectuel et sur-chiant. Quand on pense à Virgile on se meurt d’ennui. Évoquer Cicéron, c'est trop souvent assassiner un sourire. Mais le latin est un géant zombie qu'il nous faut réveiller ! Un monstre d'éternité qu'il nous faut colorer de lueurs nouvelles ! Et alors, qui sait ? Peut-être qu'il sera le nec plus ultra de la poésie actuelle !


Spoiler:
 
Spoiler:
 

Ad Nirméam









« O mea rosula
Me commulces
Me commulces ! »

« O mea rosura
Me commulcas
Me commulcas ! »

Ita, il s’écriait
A sa mellitula,
Ita, et sans cesser
Il chantait sur les toits.

« En folles larmes,
Colliquesco,
Quando, quando,
Me flamesco ! »

« En folles larmes,
Colliquesco,
Quando, quando,
Te pervollo ! »

Exstillabat, toute la nuit
D’une voix douce et sans manteau,
Sous une pluie de flocculi.

« Fleo ! Fleo !
Fleo ! Fleo ! »

«Obtenebresco,
Flamentia lumina !
Obtenebresco,
Margarita mea ! »

« Fleo ! Fleo !
Fleo ! Fleo ! »

Exstillabat, sans se lasser
Ni de ces mots tant répétés
Ni de ces pleurs tant écoulés.

« Jadis, olim et semper cum
Ton magnifique flabellulum,
Semper, semper, flabellabas,
L’éclat nunquam plus ne s’efface ! »

« Olim, olim, semper flabas
Sur ton exquise floricoma,
Collibebas ! Collibebas ! »

« A mon grand dam, je ne suis pas
Ta plus brillante flammula ! »
Et c’est ita, qu’il s’écria,
Et c’est ita, qu’il s’en alla,
Qu’il disparut, et se tua.







Rosula tomata est. Liam Daläa.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
 
Rosula rosura est
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rosula rosura est

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Lyrique
-
Sauter vers: