Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ôde à Monica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Ôde à Monica   Jeu 10 Jan - 8:31

Voyez par vous même, c'est court, c'est peut-être à chantonner (quoique la fin est volontairement déséquilibrée), mais voyez par vous même :


Ad Nirméam





Ses cheveux et ses mains,
Ses lèvres puis sa langue ;
Tout s’envole et revient,
Et puis valse et puis tangue !


Et sa bouche embrassant
Chaque creux de mon corps,
De ses doigts modulant
Mille sons, mille accords,

Chaque soir, atteignant
La plus belle haute cime,
Elle et moi, indécents,
Unissons tout l’Intime !

Notre amour est un rire,
Nous peignons - Oui ! Oui ! Oui ! -
Des couleurs, des sourires
Sur la ville endormie !


Mais à deux que peut-on ?!
On peut tout ! Tout est là !
– Oui à deux ! – nous voulons
Dans un grand brouhaha,

Donner vie, donner voix,
A ce vent obscurci
Qui recouvre les toits
Et du jour fait la nuit !

Dans les rues, nul n’oublie
Qu’elle elle est : Monica,
Et que moi je ne suis
Qu’un simple harmonica.







Monica est un prénom issu du grec ancien " monos " qui signifie " unique, solitaire ".
Monica est bien seule, mais elle se construit tout un univers grâce à son harmonica.
Elle est pour moi une véritable allégorie de la poésie, de la beauté et de la joie.
Elle est peut-être Tzigane, elle vit surement de sa musique dans les rues.
Peut-être l’avez-vous déjà vu égayer votre ville de ses mélodies nouvelles.
Peut-être l’avez-vous déjà vu aux mains de la police pour être expulsée
dans le pays que, désespérément, elle tente de fuir…






Lancez-moi toute une ôde à la tomate ! Liam Daläa.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Ôde à Monica   Jeu 10 Jan - 9:54

Quelques lourdeurs encore qui bloquent la lecture, mais certains passages m'ont ravi.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Ôde à Monica   Jeu 10 Jan - 10:24

Merci pour ton commentaire. Si tu pouvais m'en dire plus sur mes lourdeurs ça me serait surement enrichissant pour la suite, veux-tu bien ?

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Ôde à Monica   Jeu 10 Jan - 12:15

Citation :
Ses cheveux et ses mains,
Ses lèvres puis sa langue ;
Tout s’envole et revient,
Et puis valse et puis tangue !


Répétition des puis et des et...c'est descriptif, oui, mais du coup le jeu des sonorités n'est pas bien difficile. Avec cette forme, il faut mesurer les répétitions, ce qui est un exercice assez difficile, qui casse les habitudes (j'ai le même problème avec les et, les que qui...). Bien sûr, tu peux dire que ça participe au rythme, et c'est vrai, mais c'est facile.


Citation :
Et sa bouche embrassant
Chaque creux de mon corps,
De ses doigts modulant
Mille sons, mille accords,


Rien à dire sur cette strophe. Peut-être la répétition du sens sons/accords.


Citation :
Chaque soir, atteignant
La plus belle haute cime,
Elle et moi, indécents,
Unissons tout l’Intime !


Idem, rien à dire, c'est même carrhument joli...Juste le chaque qui passe toujours très mal sur ce genre de poèmes, mais il revient souvent pour exprimer la fréquence.
Le Elle et moi me fait un peu douter, mais faudrait revoir toute la strophe, donc on passe.



Citation :
Notre amour est un rire,
Nous peignons - Oui ! Oui ! Oui ! -
Des couleurs, des sourires
Sur la ville endormie !


La répétition du oui...ça crée une ambiance, un état d'esprit, mais j'ai du mal. On dépasse la simple exclamation franche pour aller sur l'exagération, j'ai l'impression. Le surjeu.


Citation :
Mais à deux que peut-on ?!
On peut tout ! Tout est là !
– Oui à deux ! – nous voulons
Dans un grand brouhaha,


Mis à part l'interrogation - qui sert la suite, donc on passe - j'aime beaucoup cette strophe, très verlainienne dans "nous voulons/dans un grand brouhaha".



Citation :
Donner vie, donner voix,
A ce vent obscurci
Qui recouvre les toits
Et du jour fait la nuit !


Là encore, répétition pour créer du rythme, mais ça paraît aussi facile. Ça marche tout de même, mais enfin...puis on perd l'intensité de la strophe précédente.



Citation :
Dans les rues, nul n’oublie
Qu’elle elle est : Monica,
Et que moi je ne suis
Qu’un simple harmonica.


Pas mal. Bonne strophe, même si je commence à avoir une sainte horreur des que en début de vers...mais là ça sert la strophe.



De manière générale : je crois que tu as écrit au fil de la plume. Or ce type de poèmes, en vers coupé de moitié par rapport à l'alexandrin, demande paradoxalement beaucoup de rigueur, de rythme et de musicalité. Je commence à être un habitué de ce style, et je travaille tous les quatrains comme de vrais poèmes en soi, non pas comme un tout, c'est-à-dire que je regarde si les vers se répondent par leurs voix, si tout coule, s'il n'y a pas de choses inutiles, de rajouts abusifs, ou de syllabes trop intrusives par rapport au reste. Il demande une attention plus soutenue, pour une légèreté et une simplicité plus grande. Quand on pense que ce fut la forme favorite de Verlaine, y'a de quoi revenir sérieusement sur le bonhomme, qui a fait de la technique et de la simplicité sa marque de fabrique en chanson.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Ôde à Monica   Jeu 10 Jan - 13:01

Merci beaucoup. J'ai pris note.

Je fais juste une petite précision :
- Oui ! Oui ! Oui ! -
C'était un clin d’œil aux allusions sexuelles, vu que j'ai voulu en faire dans chaque strophe sauf la dernière. D’où l'exagération de remplir toute une hémistiche de "Oui !".

Very Happy

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Ôde à Monica   Jeu 10 Jan - 13:31

J'y ai pensé, mais ça me paraissait un peu trop romantique pour ça...
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Ôde à Monica   Jeu 10 Jan - 14:04

Eh bin pourtant, c'est du je viouuuule tout craché. (Mais conscient cette fois-ci !)
Le sexe est-il non-romantique ? scratch

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Ôde à Monica   Jeu 10 Jan - 21:16

En alternance de oh oui et des encore, y'a plus fin Wink
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Ôde à Monica   Jeu 10 Jan - 21:57

Razz


Je suis assez d'accord pour la répétition de "et" et de "puis" sur la première strophe, c'est pas ce qu'il y a de plus mélodieux. ça passait mieux le "Maltraitant et mon âme et mon corps et mon cœur,"


Et sa bouche embrassant
Chaque creux de mon corps,


Je serais peut être resté dans le suggestion, c'est le seul passage où l'on a un frottement de peau sans ambiguïté. j'aime l’ambiguïté en poésie.


La plus belle haute cime
Je trébuche un peu sur le haute cime.


Sinon le reste j'aime bien, très caractéristique de ton style.
Et j'ai eu plaisir à me remémorer nos délires d'été.



_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Ôde à Monica   Ven 11 Jan - 8:11

Citation :
Et sa bouche embrassant
Chaque creux de mon corps,
Mais voyons ! Qu’est-ce que tu est allé voir la dedans ! Les creux dont je parle sont évidemment les trous de l'harmonica quand y pose ses lèvres pour souffler dedans, rien de sexuel voyons ! Razz
(Tu es trop vicieux pour percevoir l’ambiguïté, c'est tout ^^)

Enfin bon, nos délires estivaux m'ont bien inspirés !

(Ps : pour haute cime tu as du mal avec le sens ou le son ? Si c'est pour le son je n'ai aucune excuse !)


Spoiler:
 

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ôde à Monica   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ôde à Monica
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ LITTLE MONICA ] Chloe
» [ LITTLE MONICA ] Enrill
» LITTLE MONICA - Winter event p12
» [Larissa Ione] Démonica, tome 2 : Désir déchainé
» [Monica McCarty] Le clan Campbell, Tome 3 : Trahi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Lyrique
-
Sauter vers: