Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Luneux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Luneux   Jeu 24 Jan - 22:14

Pas de titre




mouvement de balancier
au bateau des brumes
clapotis de l'eau
L'homme sur le bois
rêve dans le blanc
la fumée égarée tapant contre
la coque d'algues colorées

chantonnement issu de l'espace
flottant sur la fuite
au large du grand vide
menant flux inlassable
Les yeux raturent la longue-vue
l'embarcation s'évapore
tend à s'échouer en filets
d'eau de mer agitée
Rejoindre le geste des mondes
le balancement éternel
s'endormir se transformer
dans la simplicité de la matière

berceau donné aux vents
sommeil abandonné aux marées
dans le calme roucoulement
de la houle
des fragments épars d'océans centenaires
éclaboussent les figures
les images les histoires
les voix en écho dans le brouillard

dans le silence salé
s'éteint la vie du matelot
les cils la peau s'accrochent
quand le bois à la pierre
s'entrechoquent
résonnent
et se répètent en appels
tardifs.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Luneux   Ven 25 Jan - 10:22

Je suis d'accord avec le poème.
Je suis de rythme et de cadence aussi avec lui.

Comme je n'ai rien à dire, rien, je vais parler d'un détail qui me tient à cœur.
Les majuscules au début de vers, tu n'en met jamais, il me semble.
Et si tu n'est pas le seul, je me demande pourquoi ce choix ?
Peur de rupture dans le texte ? Kitchité/inutilité de la chose ?




_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Luneux   Ven 25 Jan - 10:28

Ça dépend des formes, pour moi. Sur un poème de forme classique, quatrain emporté par exemple, je mets des majuscules de manière naturelle à chaque début de vers. Mais sur ce genre de poèmes, qui n'a rien à voir avec la forme classique, la majuscule me semble trop...hautaine. Géométriquement aussi, la majuscule serait trop intrusive, et ne respecterait pas la forme et la fond du poème. Je la vois comme un intrus, c'est vraiment le mot. Géométriquement. Je ne sais pas comment le dire, mais quand je vois un poème, je vois aussi sa construction de ronds et de barres, qui disent aussi quelque chose. Et les majuscules disent que la règle est la règle, et qu'elles peuvent être enlevées - et rien que cela peut créer une nouvelle forme poétique - minime cependant, mais intéressante. Il est vrai que sur ces poèmes déconstruits, bâtis seulement le sens, la musique et un rythme très particulier, la majuscule n'est pas appelée. C'est comme une évidence au moment de l'écriture. Voilà, il faut qu'elle s'impose comme une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Luneux   Ven 25 Jan - 11:05

Je voudrais que mes textes puisse paraitre beaux même pour ceux qui ne savent pas lire, en cela, je me figure aussi une vision de cette "construction de rond et de barre".

Mais j'ai l'impression que dans chacun de mes textes, la majuscule a sa place.
Peut-être pour marquer un rythme et justifier aux yeux du lecteur mes retours à la ligne.
Je me sens le souvent besoin d'une lettre plus robuste que les autres pour briser le silence du retour à la ligne. Quitte à qu'elles soient hautaines.

Mais c'est vrai que dans le texte présent, ce n'est pas choquant.
(Ma question n'était pas une critique, mais une véritable question.)
Même si je verrais bien une majuscule devant chaque strophe, comme un nœud de bois, une charnière ou une poignée de porte pour mieux ouvrir la strophe.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Luneux   Ven 25 Jan - 11:22

Justement, je ne crois pas avoir besoin de justifier mes retours à la ligne. Le retour à la ligne n'est pas un silence, mais une création rythmique particulière. La majuscule insiste graphiquement cette création, mais on peut sauter dans le vide sans protection ; ça me semble plus intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Luneux   Ven 25 Jan - 12:32

Il me semble qu'il y a une sorte de silence (au moins visuel) durant un retour à la ligne. Vu qu'on écrit pas en boustrophédon (en alternant de la lecture de gauche à droite celle de droite à gauche), il faut que les yeux arrêtent de lire et se repositionnent. Et la majuscule me semble alors avoir sa place.
Mais, je comprend très bien maintenant, ta vision des choses.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Luneux   Mer 30 Jan - 0:25

J'arrive j'arrive.


mouvement de balancier
au bateau des brumes
clapotis de l'eau


J'ai toujours du mal avec les vers nominaux et ai souvent du arrêter la lecture de poèmes remplis de ce genre de vers. Mais il est vrai que bien utilisé ça peut être pas mal. Ici, même si je ne suis pas un grand amateur de ces vers, ça me parait justifié, ça résonne en moi comme une succession de vagues dans un vieux port.

L'homme sur le bois
rêve dans le blanc
la fumée égarée tapant contre
la coque d'algues colorées

S'il n'y avait pas la sonorité j'aurais trouvé plus logique le présent que le participe présent pour ce verbe.


Les yeux raturent la longue-vue

Je trouve l'utilisation de cet objet manufacturé au milieu des éléments un peu intrusive. J'ai du mal.


Bon, voilà, objectivement, j'ai presque rien à y redire. Je trouve ça bien fait, les sonorités sont travaillées, le rythme est propre et maritime.


_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luneux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luneux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luneux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Lyrique
-
Sauter vers: