Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Reliques Eon - Chapitre 1

Aller en bas 
AuteurMessage
KiryuRPG

avatar


MessageSujet: Reliques Eon - Chapitre 1   Ven 22 Mar - 21:34

1 – Le Cimetière des Armes



- Encore cet endroit...
Oui, encore cet endroit. Cet étrange endroit que ce jeune homme de quatorze ans revoyait tous les jours, sans cesse. Qu'il ferme les yeux ou qu'il aie l'esprit ailleurs, dès qu'il n'était pas concentré sur une tâche bien précise, il se trouvait transporté dans cette plaine désertique. Désertique au niveau humain, car en réalité "l'endroit" était remplit d'épées plantées sur le sol, poussiéreuses et rouillées.
Le jeune garçon avait les cheveux en bataille, d'un gris clair semblable à la couleur de l'argent, avec une légère touffe de cheveux qui lui cachait son œil droit, œil de la même couleur que ses cheveux. Il portait également une chemise bleue électrique et un gilet noir, ainsi qu'un pantalon gris clair. Son nom était Kiryu Jisoku.
Kiryu s'avançait lentement dans ce triste paysage qu'offraient toutes ces épées : on aurait dit que jadis elles furent utilisées dans une grande bataille, les unes contre les autres, et que maintenant elles se reposaient paisiblement en attendant de pouvoir raconter leur sanglante histoire. Il déposa à tout hasard sa main sur la lame de l'une des épées.
- Toi, ma vieille, on peut dire que tu as du bien combattre pour te retrouver dans un tel état. dit-il sans pouvoir s’empêcher d'esquisser un sourire.
Kiryu ne disait pas cela par observation, mais par contact. En effet, il avait la sensation que l'épée -toutes les épées de ce que l'on pourrait appeler le Cimetière des Armes- lui parlait via des sensations: joie, peine, douleur, peur... Il ignorait cependant si ces épées réagissaient ainsi avec n'importe qui, avides de rencontrer un être vivant pour leur dire "Vous nous devez votre paix", ou si en réalité il était le seul à pouvoir "communiquer" avec elles. Car en effet, Kiryu possédait une arme identique aux épées de ce Cimetière, et il n'avait jamais rencontré quelqu'un d'autre ayant, ou du moins entendu parler, d'une épée comme la sienne. Les particularités de son épée étaient assez impressionnantes : d'abord, il pouvait l'invoquer, c'est-à-dire la faire apparaître et disparaître à volonté -ou diable allait cette arme quand il ne s'en servait pas ?-. Ensuite, il avait découvert que l'intérieur de celle-ci avait une certaine capacité qu'il pouvait utiliser pour stocker de l'Aura, l'énergie vitale de ce monde.
Kiryu se demandait si il existait encore des secrets au sujet de son épée... Ou non, il se demandait quels étaient ses autres secrets.
Toute ces épées, y compris la sienne, étaient exactement identiques pour ce qui était de leur fonctionnement : il pouvait ressentir à leur toucher qu'elles avaient les mêmes fonctions. Cependant, il fût fasciné en découvrant que même si elles étaient identiques sur leur manière de fonctionner, elles étaient toutes uniques. D'une part, aucune épée n'avait le même aspect : elles possédaient telle ou telle ressemblance, mais rien de plus. D'une autre part, la manière dont les épées relevaient à Kiryu leurs sentiments -faute d'un autre mot- étaient également différente : certaines le faisaient docilement et avec harmonie, d'autres sauvagement avec comme seul désir d'être utilisés à nouveau sur un champ de bataille, ou encore certaines qui étaient dans un état tellement pitoyable qu'elles refusaient de s'ouvrir à lui.
- C'est drôle, je pourrai presque penser que vous êtes vivantes. Mais comment un objet sans Aura propre pourrait avoir des sentiments ?
La réaction des épées ne se fit pas attendre. La plupart d'entre elles dégagèrent un sentiment de tristesse, tandis que certaines -"Les moins anciennes" remarqua Kiryu- diffusèrent une onde de colère suite à sa remarque. Ce que Kiryu se demandait la plupart du temps qu'il revenait dans cet endroit était : comment les interpréter ? Un être humain communique avec la parole, cependant communiquer seulement via des sentiments n'était pas chose aisée. A sa connaissance, seul les animaux se comportaient de la sorte, et encore ça n'était pas le cas de tous.
- Il me faudra sans doute des mois d’entraînement pour comprendre ce que vous voulez me dire. J'aimerai sincèrement en savoir plus sur vous, cela me permettrai peut-être ainsi de mieux comprendre ma propre épée : d’où vient-elle, pourquoi est ce que c'est moi qui la possède... Pensez vous qu'il existe encore d'autres personnes qui ont des épées semblables à vous, comme moi ? demanda-t-il.
Cette fois ci, les épées réagirent à l'unisson, mais pour un sentiment de vide, de déception... De solitude.
-Au moins, ça je peux le comprendre facilement... Donc je suis seul, c'est ça ?
Les épées ne répondirent pas. Kiryu était un peu angoissé et déçu à l'idée de se savoir seule personne possédant encore une arme de la sorte. Cela signifiait qu'après sa mort, elles disparaîtraient toutes ? Il y aura-t-il d'autres personnes à en avoir malgré sa disparition ? Car l'une des découvertes qui l'avait le plus interpellé était que chaque épée ne semblait répondre qu'à une seule et unique personne . Ici reposaient toutes les épées qui avaient perdus leur propriétaire.
Kiryu comprenait parfaitement ce sentiment : il était partiellement amnésique, et ne se souvenait pas de son enfance. Son souvenir le plus lointain remontait à ses 9 ans, le jour où il se réveilla sans aucun souvenir dans la Forêt Chatoyante. Tout était dévasté autour de lui, comme si la foudre s'était attardé dans ces lieux; mais cependant il ne portait aucune blessure, aucune cicatrice. Quel était l'origine de la destruction de la forêt ? Et plus important : qui était-il ? D'où venait-il ? Pourquoi était-il le seul de son village à avoir une telle épée ? Ce n'était pas qu'il n'était pas reconnaissant d'avoir été accueilli, loin de là, mais l'être humain est curieux de naissance, et il aurait aimé connaître ses origines, par pure curiosité.
-Bon, ce n'est pas tout , mais qu'est ce que je fais dans cet endroit maintenant ? se demanda-t-il.
Lors de chacune de ses visites dans le Cimetière des Armes, les épées demandaient à Kiryu divers services avant qu'il ne puisse partir. Généralement c'était de les écouter et les laisser déverser leurs émotions, même si lors des rares occasions il lui avait été demandé d'accomplir des tâches comme chercher un fragment d'épée et de le leur rapporter, de nettoyer les bavures qu'elles avaient sur elles -était-ce du sang ou de l'Aura ?- ou encore de les jeter dans une espèce de fossé pour les permettre de mettre fin à leur jours "sans maître ni but".
Ce fossé d'ailleurs était loin de plaire à Kiryu. Dès qu'il s'en rapprochait , il se sentait bizarre : tremblant ,comme si un courant d'air froid passait, faible comme si il venait de sortir d'une grande fièvre, et surtout paniqué car il ne ressentait aucune Aura dans ce fossé, ce qui était paradoxal car toute chose en possédait une. Même les épées, qui n'en avaient pas, dégageaient une certaine présence, comme une lumière allumée dans le noir absolu. Mais rien ne sortait de ce fossé, c'était le vide absolu, et dans ce monde il n'existait qu'une seule chose possédant une telle nature: la mort.
Kiryu ne regarda au fond du fossé qu'une seule fois, lorsque la première épée lui demanda de mettre fin à ses jours. Pendant que celle ci tombait dans le vide, il remarqua que la conscience de l'épée s'éteignait, se dissolvait dans le néant, et que à un certain point, l'épée s'illumina d'une lumière blanche avant d'éclater en mille morceaux, et chacun de ces morceaux disparaissait peu à peu, effaçant toute trace de son existence. C'était un spectacle et une sensation qu'il n'oublierait jamais.
Alors que Kiryu était dans ses pensées, il ressentit une autre présence. Ce n'était pas une épée, cette présence était obscure. Très obscure. De plus, il ressentait de l'Aura, une Aura si noire comme il n'en avait jamais ressenti de toute sa vie. Par réflexe, il fit apparaître sa propre épée, prêt à accueillir la source de cette Aura si violente. Son épée ne possédait qu'un seul quillon en forme d'aile fermée d'oiseau sur la garde, ainsi qu'un symbole en forme de tourbillon.
-Ça risque d'être chaud! dit-il en serrant les dents.
Il avait déjà combattu des créatures dans ce qui restait de la Forêt Chatoyante, mais jamais quelque chose possédant une Aura chargé d'autant de haine et malveillance.
Soudain, il senti une secousse sous ses pieds, qui se faisait de plus en plus forte. Quand il ressentit que l'origine de l'Aura noire venait des profondeurs de la terre, il fit un bond de coté impressionnant, juste une seconde avant de voir une colonne de feu noire s’élever à l'endroit où il se trouvait il y a quelques instants. Quand le geyser de feu se calma, une étrange créature se tenait devant Kiryu. Elle était d'aspect humanoïde, mais tout son corps était fait d'une matière curieuse, semblable à du cristal, en fait on aurait dit qu'il -ou elle- était fait du feu noir, mais que ce feu avait pris une forme gelé. C'est alors que Kiryu comprit que la créature était en réalité faite d'Aura à l'état pur. De cette Aura noire que Kiryu avait ressenti et dont l'existence persistait juste en face de lui. Les yeux de ce monstre étaient d'un rouge sang, et ses pupilles d'un jaune éclatant.
-Il semblerai que tu sois revenu dans cet endroit. fit la créature sans lâcher Kiryu du regard.
Cette chose pouvait donc parler. Pourtant, Kiryu ne lui voyait pas de bouche. Il ignorait si elle allait attaquer ou pas, même si tout portait à croire qu'à la moindre erreur, dès qu'il baissera sa garde, l'être noir lui planterait ses griffes dans son cœur. Face à cette vision, il se contenta de serre sa prise sur la poignée de son épée.
-Ou alors, est-ce que tes petites amies ici présentes sont la cause de tes voyages dans un tel endroit? continua de dire en regardant les épées.
Son regard s'attarda sur l'épée de Kiryu, avant de le fixer à nouveau droit dans les yeux.
-Tu me rapportes un cadeau en tout cas, je t'en suis très reconnaissant. dit-il.
La voix de cet être était humaine, grave avec un léger crépitement qui rappelait celui du feu. Son regard faisait froid dans le dos, on aurait dit qu'il pouvait lire la moindre faiblesse du cœur de celui qu'il fixait. Kiryu du faire un grand effort pour transformer sa peur en courage : il ne se laissera pas tuer par cette chose, il ne mourra pas tout de suite, et surtout pas dans un endroit si isolé de toute trace de vie.
-Hé, tu devrais songer à faire les présentations! Qui est-tu? Ou plutôt, qu'est ce que tu es? lança Kiryu, en se demandant si l'inconnu allait tomber dans la provocation.
L'être obscur se contenta de garder le silence, avant de répondre d'une voix calme.
-Tu ne t'en souviens pas... Kiryu ?
Kiryu se sentait mal à l'aise après cette remarque, et déconcentré. Il connaissait son prénom ? Pourtant il s'en souviendrait si il avait rencontré une telle créature. Enfin, si c'était après ses 9 ans...
Une série de flashs dans sa tête lui firent avoir un malaise. Une nuit pluvieuse. Une forêt pleurante. Un village ensanglanté. Les Ténèbres qui courraient derrière lui. Une colonne de lumière qui illuminait et enveloppait toute la forêt. Toutes ces images traversèrent son esprit en une fraction de seconde. Quand il reprit conscience de la réalité, la créature noire se tenait toujours en face de lui, et commença à avancer d'un pas calme vers lui.
D'instinct, Kiryu fonça sur son ennemi prêt à lui montrer qu'il ne se laisserait pas intimider si facilement. Quand il ne fût qu'à quelques centimètres de lui, il sauta et tenta un coup horizontal au niveau de son cou. Il ne comprit rien en voyant une épée surgir du néant pour stopper sa lame à quelques centimètres au dernier moment , et le temps de réaliser ce qu'il s'était passé, son ennemi le jeta au loin d'un simple geste de sa main, avec une force colossale.
Kiryu contempla l'épée de son ennemi. Elle était noire comme l’ébène, et dégageait une Aura meurtrière. Il avait l'impression que cette épée était une partie de son ennemi : ils possédait tous les deux la même Aura obscure et la même envie d'en découdre. Kiryu ne se découragea pas et fonça à nouveau sur son adversaire. Ils échangèrent de violents coups d'épée pendant deux minutes, jusqu'à ce que Kiryu vît la main de son ennemi se tendre vers son ventre, et lancer une boule de feu noire. Kiryu eu le réflexe de placer son épée à l'horizontale pour parer l'attaque d'Aura de son ennemi, mais l'impact le fit reculer et la boule de feu noire continua à le repousser. Finalement il concentra son Aura dans son épée, et cria :
-Aero Slash !
L'épée de Kiryu s'illumina, et il fendit l'air d'un coup horizontal, créant une lame d'Aura qui fonçait vers son ennemi. Normalement il n'était pas nécessaire de prononcer le nom d'une attaque d'Aura pour l’exécuter, mais cela aidait à se concentrer pour la lancer lorsque l'on manquait d'expérience. Son ennemi ne chercha même pas à éviter l'attaque, et quand celle-ci fût sur le point de le toucher, il fendit l'air d'un coup horizontal avec son épée de façon à contrer la lame d'Aura envoyée par Kiryu, et la faire disparaître.
Kiryu remarqua que son ennemi avait fait le mouvement vers l'extérieur, et donc que son torse était à découvert. Il tenta alors le tout pour le tout et lança sa propre épée vers l'ennemi. Si il avait tenté de faire cette manœuvre avec une épée normale, il n'aurait pu l'envoyer valser que de deux ou trois mètres. Mais avec son épée, il pouvait la lancer sur dix mètres comme s'il s'agissait d'une dague. Il eu la satisfaction de voir son arme se planter dans l'estomac de son ennemi, et l'horreur de le voir la retirer comme si de rien n'était.
Le monstre noir contemplait l'épée de Kiryu sous tous les angles avant de rajouter.
-C'est très gentil à toi de me la donner si facilement.
Puis il la serra de toute ses forces . Du feu noir semblait sortir d'elle, et Kiryu pouvait entendre un cri de douleur qui provenait de son épée. Il ignorait pourquoi mais la sentir souffrir lui déchirait le cœur. Il décida de la faire disparaître de la main de son ennemi puis de l'invoquer à nouveau dans sa main. Il eu le soulagement de voir qu'elle était encore intacte.
-Joli tour de "passe-passe". commenta son ennemi.
-Bon, cette fois c'en est trop ! Que me veux tu ? cria-t-il.
La créature garda le silence et le pointa du doigt.
-Ce que je veux ? Si je devais le dire en quelques mots, je dirait « tout unifier »... Oui, voilà mon objectif !
-Mais quel rapport avec moi ?
-Tu n'est pas obligé de le savoir, contente-toi de me montrer ce que tu sais faire !
Pour une raison qu'il ignorait, il enrageait de l'avoir vu tenter de détruire son épée. Il décida de tenter l'impossible et concentra toute son Aura pour courir vers lui. Son ennemi tenta de lui placer une estocade mais Kiryu pivota sur lui-même de façon à éviter l'attaque et se placer derrière lui. Dans un cri de rage il lança un énorme Aero Slash au dos de son ennemi. Celui-ci eu le temps de placer son épée derrière lui pour bloquer l'attaque, mais il fût projeté au loin malgré tout.
-Tu n'es pas invincible ! cria Kiryu en courant à nouveau vers lui.
Il l'avait contraint à se placer exactement là où il voulait, c'est à dire dos au fossé mortel. Il se trouvait maintenant à quelques mètres de lui. Il concentra son Aura pour lancer un Aero Slash lorsqu'il serait au corps à corps avec son ennemi, il sauta vers lui avec l'intention de le pourfendre, mais à sa grande surprise son coup frappa dans le vide.
Il ignorait ou son ennemi était parti. Il regarda partout autour de lui, et la seule chose qu'il voyait étaient les épées plantés au sol. Ce n'est que lorsque son ennemi surgît du sol qu'il comprît qu'il s'était dissimulé dans son ombre. Mais comment ? D'où lui venait une telle capacité ?
La créature l'attrapa par la gorge et le souleva de quelques centimètres. Il se débâti comme il le pouvait, il ne voulait pas perdre, pas maintenant, pas dans cet endroit.
-Tu sais te battre, lui lança son adversaire, mais tu n'es encore qu'un gamin.
-Toi... Qui es-tu réellement ?
-Donc tu ne le sais vraiment pas ? Comme c'est dommage. Quoique pour ton bien comme pour le mien, il vaudrait mieux que tu l'ignores... Pour le moment en tout cas.
Kiryu ne comprenait pas ce qu'il voulait dire. La seule chose qui le préoccupait était qu'il venait de se rendre compte qu'il se trouvait juste au dessus du fossé.
-Je ne suis pas invincible certes, poursuivi son ennemi, mais je compte bien y travailler. Quand à toi, tu me seras utile, bien plus utile que tout ce tu peut imaginer.
Il posa sa main sur le torse de Kiryu. Ce dernier pouvait sentir l'Aura qu'il concentrait pour lancer une attaque avec celle ci.
-Au revoir... Kiryu Jisoku !
Sur ces mots, Kiryu senti un rayon d'Aura le traverser sans pour autant endommager son corps. Jamais il n'avait senti une telle décharge de ténèbres se déverser en lui . Il avait l'impression de sombrer dans le néant.
Kiryu se réveilla en sursaut dans sa chambre, qui se situait dans une petite maison de la paisible forêt de Nymria.
Revenir en haut Aller en bas
KiryuRPG

avatar


MessageSujet: Re: Reliques Eon - Chapitre 1   Sam 23 Mar - 2:01

EDIT : Texte justifié afin de le rendre plus visible ^^
Par contre si quelqu'un peut m'expliquer comment faire des alinéas (toute disparues lors du post) je lui en serai reconnaissant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Reliques Eon - Chapitre 1   Sam 23 Mar - 7:42

Ce n'est malheureusement pas possible, du moins je n'ai pas le souvenir d'en avoir déjà vu sur un forum. Les seules options disponibles sont celles du décalage droite/gauche/centre.



Enfin en farfouillant un peu il doit bien y avoir un code html pour faire des alinéas mais je ne le connais pas désolé.

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
KiryuRPG

avatar


MessageSujet: Re: Reliques Eon - Chapitre 1   Sam 23 Mar - 10:47

Merci, c'est seulement pour rendre plus agréable à lire que je demande ça ^^

Sinon j'aimerai votre impression de ce premier chapitre : je écris et modifie les 5 premiers chapitres avant de chercher un éditeur. Mon but est de créer un chef d'oeuvre et d'avoir une adaptation cinéma
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reliques Eon - Chapitre 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reliques Eon - Chapitre 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reliques Eon - Chapitre 1
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Fictions & Romans
 :: Fantasy
-
Sauter vers: