Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ynos ne dort jamais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ynos




MessageSujet: ynos ne dort jamais   Lun 29 Avr - 18:41

Soudain le vertige de la disparition se prononce, toujours dans la chambre cloitrée, on se demande si la pièce n’a pas été aspirée.
Gouffre béant qu’est la table de nuit, si l’on n’en fait pas bien attention,
elle est un noyau solide. L’œil s’y meurt où le rêve demeure.
Et c’est en ce que le jeune poète intervient, allongé sur le lit, il résiste
à la demeure. Il cherche le point d’ancrage entre illuminations et matérialité,
déploie la poésie en bras de levier. La fenêtre s’ouvre
non pas en large porte qui ne demande qu’a être ouverte, mais en un petit hublot,
cercle parfait où se retire le coeur.

*

Il fît naufrage dans une planète endormie où chaque pas marquait un éveil.
Les maisons tournaient en rond à la recherche de leur propriétaire
Les lampadaires éclairaient des chemins inexistants,
Les moteurs grondaient la plainte d’anciennes rumeurs
couplage regretté et point central de la cohésion
l’espoir que l’homme et la femme reviennent
il ne pouvait en être autrement. La cohue maintenait l’ordre, l’idée radicale que s’il y avait du bruit,
l’homme vivait quelque part, non loin d’ici. Echo de la réalité


Au-delà
La nuit marche
Dévorant
Rêves et souvenirs

*

Le poète pleure.
L’homme et la femme sont partis car ils ne pouvaient plus mentir
Comme si pour vivre il fallait apprendre à abattre le concept

L’homme s’endort.


Dernière édition par ynos le Mer 1 Mai - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: ynos ne dort jamais   Lun 29 Avr - 23:05

Continue de ne pas dormir.
Revenir en haut Aller en bas
ynos




MessageSujet: Re: ynos ne dort jamais   Lun 29 Avr - 23:33

le partiel du lendemain est moins bien passé bizarrement é_è
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: ynos ne dort jamais   Mer 1 Mai - 4:41

Soudain le vertige de la disparition se prononce, toujours dans la chambre cloitrée, on se demande si la pièce n’a pas été aspirée.
Gouffre béant qu’est la table de nuit, si l’on n’en fait pas bien attention,
elle est un noyau solide. L’œil s’y meurt où le rêve demeure.
Et c’est en ce que le jeune poète intervient, allongé sur le lit, il résiste
à la demeure. Il cherche le point d’ancrage entre illuminations et matérialité,
déploie la poésie en bras de levier. La fenêtre s’ouvre
non pas en large porte qui ne demande qu’a être ouverte, mais en un petit hublot,
cercle parfait où s'y retire le coeur.


J'ai mis ici en rouge deux formulations, je m'interroge sur leur correction syntaxique.

Mais ça ne m'a pas gêné dans ma lecture, les idées s'enchaînent avec une agréable fluidité.


Citation :
Les maisons tournaient en rond à la recherche de leur propriétaire

Ce vers m'a rappelé un de mes poèmes.


J'adore les lampadaires éclairant des chemins inexistants.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
ynos




MessageSujet: Re: ynos ne dort jamais   Mer 1 Mai - 10:37

Oui je me souviens de ton poème des maisons, je l'avais beaucoup aimé. Je voulais en faire un tableau é_è

Mais les deux vers que tu cites sont des vers recyclés d'un poème que j'avais écrit il y a longtemps
je suis flemmard
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: ynos ne dort jamais   Ven 24 Mai - 14:53

Je rejoins Shadow, sur ses critiques, et sur ses compliments.

Pour chercher la petite bête j'ai quand même eu du mal avec ce vers :
couplage regretté et point central de la cohésion
J'ai cru avoir ouvert la notice de mon aspirateur.
Et mon aspirateur et moi, je peux te dire que c'est pas le grand amour.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ynos ne dort jamais   

Revenir en haut Aller en bas
 
ynos ne dort jamais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jonathan Lambert - L'Homme qui ne dort jamais !
» ynos ne dort jamais
» La ville qui ne dort jamais
» La ville qui ne dort jamais
» George Bernard Shaw

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Lyrique
-
Sauter vers: