Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 poème très personnel, je vous le poste tout timidement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ynos




MessageSujet: poème très personnel, je vous le poste tout timidement    Ven 10 Mai - 10:18

Je vous l'avoue, je suis un homme misérable, en ce qui me discerne des autres réels, savoir écrire. Car quoiqu'il arrive je garde le même sens commun pour les rêves ou le travail. La tragédie de la pleine conscience de l'avenir et d'y rester cloitré. Je ne vois que le futur, la seconde qui suit le présent, la conséquence de l'action,
et lorsque j'y superpose le présent futur, que je m'y inclus dedans
je me vois toujours vivre dans cette chambre ouverte, entravé par une multitude de futurs invisibles, collé à la chaise à essayer d'explorer l'indénombrable.
Des gens déambulent sans que je n'y fasse bien attention
Le poids d'une vie est déjà très rude par ses possibilité, il suffirait alors que j'y entremêle la ligne de l'humanité, et dieu sait qu'elle est terrifiante, pour que j'y succombe.
Je vis dans un lieu qui n'existe pas et qui n'existera sûrement jamais, produit déformé de mon imagination, qui ne cesse de se remodeler en fonction de toutes mes vies précédentes, morts-nés. (c'est en ce quoi la mort est toujours si proche de nous)
Il n'y a guère que l'idée de ma conscience qui reste la même.
Comprenez vous alors pourquoi j'écris ces vulgaires poèmes, ils sont le seul ticket que je puisse m'offrir vers la vie qui se vie pleinement, sans meurtre où l'on peut construire des usines.
Je remplis tous ces espaces libres avec ma seule volonté et des mois, cousins du moi créateur. Des guerres même y éclatent et l'on reconstruit derrière en plus grand et plus solide.
C'est un présent solitaire où les autres demeurent à l'extérieur (car il y a toujours un dehors) prisonniers de leur héritage.
Et là encore quel sentiment incorrect, puisque je n'écris pas
je ne suis que l'autre dehors, qui me regarde écrire à travers la fenêtre, honteux de me sentir si vivant
sans ne jamais savoir d'où vient cette beauté.
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: poème très personnel, je vous le poste tout timidement    Dim 12 Mai - 18:07

J'ai trouvé l'ensemble un peu dense. certainement à cause de passages longs à déchiffrer. Je pense en particulier à:

je suis un homme misérable, en ce qui me discerne des autres réels, savoir écrire

la vie qui se vie pleinement, sans meurtre où l'on peut construire des usines.

je ne suis que l'autre dehors, qui me regarde écrire à travers la fenêtre, honteux de me sentir si vivant
sans ne jamais savoir d'où vient cette beauté.


Ces formules obscures m'ont empêché de savourer pleinement cette confession. Et j'avoue avoir été un peu dépassé par instants, incapable d'extraire le sens.

Mais je ne voudrais pas appeler à la simplification systématique, je ne donne là qu'un ressenti.



J'ai relevé quelques "erreurs" (en plus du "moi" au pluriel dont je ne peux savoir si c'est voulu):

(c'est en ce quoi la mort est toujours si proche de nous) -> c'est ce en quoi

la vie qui se vie -> qui se vit


_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
ynos




MessageSujet: Re: poème très personnel, je vous le poste tout timidement    Dim 19 Mai - 13:26

Cimer pour la correction, je ne les avais pas vu

Oui les mois au pluriel sont voulus

Je suis triste que tu sois passé au travers, il est peut être un peu trop imperméable :/

Désolé pour la réponse tardive mais je suis en camp de terrain, j'ai très rarement internet
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: poème très personnel, je vous le poste tout timidement    Ven 24 Mai - 14:59

J'ai toujours du mal avec les narration perforée de presqu'une vingtaine de "je". Mais j'ai été intéressé par ce que tu disais dans le poème, plus que par le poème en lui même.

(Bon après j'ai toujours préféré la versification à la "prose".)

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: poème très personnel, je vous le poste tout timidement    

Revenir en haut Aller en bas
 
poème très personnel, je vous le poste tout timidement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.
» [AIDE] HTC Desire HD se décharge très rapidement - Charge CPU à 99% tout le temps
» Besoin d'aide pour un cadeau très personnel
» Quel genre de livre aimez vous ?
» [Poème] - Illusion - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Lyrique
-
Sauter vers: