Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Mendiants d'Azur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Les Mendiants d'Azur   Sam 10 Aoû - 21:48

Lasses, sous l’orée du jardin
Bois divin, clairière d’herbes blanches
S’allongent l’âme et la main
L’orage s’annonce vers leur manche

Ils passent parmi les grandes migrations
L’infini comme promesse de repos
Ils captent l’énergie et les puissantes vibrations
Leurs yeux vivement calmes sont tendrement clos

Se dévoilent en furie les peintures aériennes
Dans l’entrebâillement du ciel l’aigle séduit le Soleil
Les figures de coton font salon sous le vent
Et le soir étincelle ; et la Lune luit merveille…

Les secrets sont dévoilés dans l’éclat
Des astres en fleurs, pétales de nuit
La terre est loin…les hommes ici-bas
S’endorment fous d’avoir frôlé la vie

Ames de l’empyrée ! Ames déshéritées !
Démunies par tous les citoyens
Voilà votre royaume, vos palais éthérés
Où la Beauté rêve et le rêve est souverain !

Libérés de la fréquentation du monde
Du corps et ses aspirations futiles
Ils respirent enfin sans leurs chaînes immondes
D’un souffle pur où la joie rutile

Les maillons, villes criardes en révolution
Brûlaient la chair la tirait à la terre
Arrachaient les ailes de l’oiseau de son
La poésie mourrait dans les rues d’enfer

Cimetière immense, les cites ensevelissent
La fusion des cœurs amoureux des astres
Le champ d’étoiles paisible s’offre aux délices
Des yeux creux d’avoir perçu les désastres

- Pars ! Pars ou reste accroché ici-bas !
Chacun a entendu cette voix de raison
- Abandonne le connu ! Abandonne-toi !
Et le dégoût et l’ailleurs ferma les maisons


- Tu seras nu dans la chair des nuées !
Tu auras froid. L’eau brisera ta chaleur !
Tu brûleras sous les zéniths d’été
Ta peau de cuivre chauffée jusqu’au cœur !

- Alors, dans une impossible perdition
Tu te découvriras en l’état tonitruant
Ta main trouvera une nouvelle condition
Pour l’humain issu du tremblement !

- Tu trembleras, dans les grondements !
L’esprit léger pris dans les tempêtes
La mort sera ton seul cheminement
Au ciel furieux tu chanteras la fête !


Les papillons répandent la rumeur
Pégases blancs aux murmures doux
Ils incantent au fond de la fraîcheur
Les siècles qui hérissent le poil des cous

Les pèlerins, tendres miséreux célestes
Marcheurs du silence, muets bavards
Ecrivent pour une brillance, d’un geste
D’un vers élégant en œil de buvard

Cherchent, au bord de leurs souliers
Troués, crevés par les étoiles filantes
Les dernières âmes du sol à expier
A la lumière de la Voie Vivante

Les œuvres s’échappent en riant fort
Vers de nouveaux continents stellaires
Vagabondes immortelles que les Soleils dorent
Foudroient de mots l’ancien dictionnaire


- Mendiant, perceur de mystères
Tu n’es plus fait pour la boue
Tiens-toi droit, demeure fier,
Tiens la plume que le vent secoue,

Ecris le ciel qui se donne
Par charité d’éclairs et d’orages
Le vent sonne gronde et résonne
La terre est si loin auprès des nuages…


Dernière édition par Mario le Jeu 22 Aoû - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les Mendiants d'Azur   Jeu 22 Aoû - 15:50

Lu ! J'ai bien apprécié le rythme, beau poème.
La fin sonne vraiment bien.

Juste : "Pars ! Par ou reste accroché ici-bas !" une petite faute de frappe, c'est la seule chose terrible méchante que j'ai à dire !

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Les Mendiants d'Azur   Jeu 22 Aoû - 17:20

Je l'ai vue hier soir sur mon blog, en plus...honteux...

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Mendiants d'Azur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Mendiants d'Azur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Collection] Azur (Dupuis)
» Avis de marché - Communauté urbaine Nice Côte d'Azur - Nettoyage oeuvres d'art situéesautour de la ligne 1 du tramway
» Le Merlebleu azuré - Sialia currucoides
» Azur-Riviera ( coll. et édition )
» Jeune curé sur la Côte d'Azur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Lyrique
-
Sauter vers: