Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Poèmes en fraude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Princesse Alice




MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Jeu 21 Aoû - 12:06

Abus c'est quoi cet avatar, c'est Holland jeune ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Jeu 21 Aoû - 19:50

Oui ! Je le trouve trop swagg !
Ça t'apprendra à ne pas mettre d'avatar !

(enfin... évitons de trop flooder sur ce sujet)

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Lun 29 Sep - 20:48

LV.


à ceux qui débutent
en poésie doivent savoir une ou deux petites
maximes de survie pour agir sur le théâtre des opérations

faites des allers, faites des retours, en bus, par jour de grande clarté
toute la journée regardez l'architecture du quotidien
et comptez les pas, comptez les feux, contez-vous une histoire
développez plusieurs vocabulaires
ne jamais perdre de vue que la langue, aussi riche soit-elle
est une beauté de convention
qui se découvre
s'apprivoise
se caresse
et se possède

explorez le ciel, il y a tout un continent en mouvement
écrivez dans le noir, au bord du sommeil, quand s'enfonce le réel
lisez en bovarysme boulimique, soyez des gastronomes des mots
les plus fins gourmets de la littérature de tous les terroirs

essayez toujours, faites et refaites
avec le recul de la dérision
et le courage du forçat, du mineur, de l'ouvrier
car les mots sont une charge légère, qui pèse tellement sur le corps
qu'on en sort la gueule vidée
et jetez beaucoup, sans oublier
ce sera nécessaire : il faut remplir les corbeilles !

n'attendez jamais de félicitations
chaque écriture est toujours là, tendue en suspension
ciselée, modelée, limée, poncée, polie, dans un atelier sémantique
un chantier sur le chemin des lèche-vitrines
poétiques, des cafés alexandrins, des égoutiers de la métrique
qui se tordent de vivre au passage d'une jolie rime

en perdition, une chanson surfant sur les lèvres asséchées par le vent
elle résonne dans les plis de la chair
se laisse aller, savoureuse, baignant dans la lueur d'un baiser
les yeux clos, juste un peu, d'avoir été prononcée

oubliez les avis, les critiques, commentateurs du dimanche
qui roulent comme on roule des mécaniques
tout est soluble dans le temps, poussières de verves mortes
là, il s'agit d'avancer continuellement, et poursuivre le chemin sous de nouvelles étoiles
astronome nouveau que tu es ! explorateur misérable de l'immuable !
à toi de faire tourner manuellement la Grande Roue
choisir l'image que tu veux déposer sur le cercle
et illuminer la place publique des beautés des grands larges

sans abandonner l'effort
enfin, si l'éditeur vous refuse évidemment
faites une heure, deux heures, ce qu'il faudra
tout est soluble, répétez
une heure de route, la radio branchée sur la brèche du monde
écoutez battre les tempos universels

en attendant
nous préparons des licences de la vie
places illimitées
rêveurs attendus
pour un diplôme d'anarchiste du verbe
(10 euros de l'heure)
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Lun 29 Sep - 20:57

LVI. Promenade par temps de spleen


en marchant sous un porche d'arbres
s'installe la conscience étendue du temps
l'érosion camouflée, soignée des avenues
qui ne cache pas le tapis de feuilles rouillées

voilà, me dis-je, la ville est comme un cimetière
un frigo alimenté par la marche d'horloges
on entend encore percer, fluet, rosé
un filet de voix frais qui se repose

ce cri éteint des fêtards hésitants
rares raclements du véhicule sur le pavé froid
le silence dominical des amoureux et des familles
il flotte là un bonheur consistant - puis le soir monte.
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Lun 29 Sep - 22:46

J'aime bien ce mouvement en cloche (sur le LVI).

ça donne un peu l'impression de ne rien contrôler mais c'est plaisant.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Lun 29 Sep - 23:45

Je n'arrive pas très bien à comprendre le commentaire de Shadow, mais j'aime bien les images du LVI.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Lun 12 Jan - 11:55

Petit up pour vous dire que je suis en train de rassembler tous mes textes pour former un bouquin de poèmes. Titrant : poèmes en fraude, bien sûr. Pour l'heure il me manque une partie sur les quatre prévues (Aero Ravarmy, Eulalia, Louise et Poèmes en Fraude), les poèmes adressés à Deedlit, et ajoutés avec son accord. Je pense atteindre les 200 pages avec ceux-là.

Je ne sais pas encore si je vais publier, mais j'aurai ce bouquin chez moi, sur moi, parce que j'ai besoin de le voir sur papier (même si personne n'en veut), pour préparer le deuxième.

Je vous remercie tous pour vos lectures et vos commentaires, vous fûtes vous aussi, d'une certaine façon, mes muses.



et j'ai à cœur le principe d'infini, c'est pourquoi les fraudeurs, comme mon Sonatorium (la machine à rêves), ainsi que les Litanies n'ont pas de fins prévues. c'est valable aussi pour certains poèmes, comme "dans le monde où je vis"
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Lun 12 Jan - 12:17

C'est classe 200 pages. Continue comme ça, bientôt tu dépasseras l’ampleur de l'œuvre de Victor Hugo.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Lun 12 Jan - 12:21

Je ne souhaite que me dépasser moi-même Wink

Et si j'estime qu'il est aisé de dépasser (en style) la poésie hugolienne, les romans par contre.......je n'essaierai même pas
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Lun 12 Jan - 12:49

Si ces 200 pages ne sont pas publiées ce n'est pas parce que personne n'en veut. Je crois qu'au fond ils voudraient tous vivre ta poésie un peu chaque jour, le problème c'est qu'ils ne savent pas par où commencer. La première page? Oui mais la première page c'est déjà loin.

En ce sens, nous sommes des privilégiés.



_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice




MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Ven 12 Juin - 23:54

Mdr mais oui !

Sauf que je vous assure je ne suis pas là par hasard, non faut pas rêver non-plus !!!

Comment je déteste Mario Y-F, mais pff c'est impensable il se la pète un truc de fou tu l'écoutes c'est le roi du monde, bref.

Je cherchais un texte en particulier les filles quantiques ou c'est de quelqu'un d'autre ?

Commande spéciale merci de répondre à mon appel, j'ai un plagia en idée, je veux bien le faire...

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Sam 13 Juin - 18:14

les filles quantiques, c'est de quelqu'un d'autre. je ne suis pas assez modeste pour écrire sur d'autres personnes que moi  



allez, sans rancune

Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Sam 13 Juin - 20:51

Par contre l'image apparait dans un de tes vers, la confusion doit venir de là:


poème:
 

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice




MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Dim 14 Juin - 0:11

Ah je me disais...


Oui c'est bien ce texte, grand merci Shadow Vincent ! Wink

Sinon, Mario me faisait passer pour plus folle que je suis vraiment.

Il était où purée j'ai cherché !! Du coup j'ai lu des trucs que j'avais pas lu, c'est assez impressionnant des fois, j'aime bien.

Là, je vais tenter de faire un plagiat comme j'ai déjà fait quelques fois, donc plagiat de transformation.
Je suis contente, j'espère ça va bien rendre !
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice




MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Dim 14 Juin - 0:25

Comment comprendre un garçon quantique ?

Un qui adresse ses prières aux étoiles
il fait dormir les mortels sur des toits de voiture
mais il ne dort pas
par peur que le sommeil soit une partie de la vérité
un moment particulier
unique illusoire

il partage l'opinion d'Everest plus que d'Everett
premièrement parce que ce n'est qu'une opinion
théorique et singulière, qui aurait pu être autre, ou ne pas être
puis il aime se croire multiples, ailleurs et partout
différent et similaire à ce qu'il est et ce qu'il n'est pas
ce n'est même pas de l'imagination
car il imagine qu'il vit dans un monde sans imagination
il se demande d'ailleurs ce que peut être une véritable imagination
à côté, dans un monde où l'imagination remplacerait l'argent
il y existerait sans imagination, sûrement
en se cherchant différent, et similaire, ailleurs et partout
(et le mot imagination serait autre ou ne serait pas
encore faut-il que le mot désigne bien ce qu'il est quand il est dit ou écrit)

comme personne ne le regarde
il ne sait jamais ce qu'il est
ni même si il est, dans l'essence
il perdure dans son état profond, mystique
perdu aux observations du néant
des bouches engouffrantes
dans l'attente du prochain bus, arrêt n°&
sur les bords d'un trou noir pour la pensée
les berges des fleuves laissant passer les longs-courriers cosmiques
les franges d'un littoral de chiffres
aléatoires probables

une décohérence peut s'emparer de lui
quelquefois lorsqu'il chante, quand il se tait
observant une éclipse ou remplissant des mots croisés sans lettres
au hasard de la dictée du moment
il est plaisant et dangereux, répète-t-il dans son cloaque
de rester la proie des incertitudes profondes

dans ses rencontres, ceux qui ne sont pas heurtés par son existence
ne le comprennent pas tout à fait
c'est pourquoi il se meut souvent seul
sans attaches connues, incompatible avec la parole et l'entendement
il est possible qu'il ait une âme cryptée
ou qu'il n'ait aucune âme sinon une existence dystopique
il n'aimera sans doute jamais
et son contraire, comme le dit la règle fausse,
ne sera pas la certitude du bonheur
mais un être similaire et différent, ailleurs et partout
dans la suspension de ce qui est
l'énergie pure
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice




MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Dim 14 Juin - 0:29

Je vais le refaire parce que je le perçois pas vraiment comme ça ce garçon, mais le texte est pas mal déjà je voulais le montrer.

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice




MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Dim 14 Juin - 1:01

Comment comprendre un garçon quantique ?

Un qui adresse ses prières aux étoiles
au Dieu, le grand Dieu qui ne dort pas
sans pour autant dormir lui-même
par peur que le sommeil soit une partie de la vérité
un moment particulier
unique illusoire

***

Il partage l'opinion d'Everest plus que d'Everett
premièrement parce que c'est une opinion, théoriquement et singulièrement
qui aurait pu être autre ou ne pas être
puis il aime se croire multiples, ailleurs et partout
différent et similaire à ce qu'il est et ce qu'il n'est pas
ce n'est même pas de l'imagination
car il imagine qu'il vit dans un monde sans imagination
il se demande d'ailleurs ce que peut être une véritable imagination
à côté, dans un monde où l'imagination remplacerait l'argent
il y existerait sans imagination, sûrement
en se cherchant différent, et similaire, ailleurs et partout, théoriquement et singulièrement

***

Comme personne ne le regarde
il ne sait jamais ce qu'il est
ni même si il est, dans l'essence
il perdure dans son état profond, mystique
perdu aux observations du néant
des bouches du néant
dans l'attente du prochain n°& arrêt bus
sur les bords d'un trou noir (néant) pour la pensée
les berges des fleuves laissent passer quelqu'uns des longs-courriers cosmiques
sous les franges d'un littoral de chiffres
aléatoires probables
une décohérence peut s'emparer de lui
quelquefois lorsqu'il chante, quand il se tait
observant une éclipse ou remplissant des mots croisés sans lettres
au hasard de la dictée du moment
il est plaisant et dangereux, répète-t-il dans son cloaque
de rester la proie des incertitudes profondes

***

Dans ses rencontres, ceux qui ne sont pas heurtés par son existence
ne le comprennent pas tout à fait
c'est pourquoi il se meut parfois seul
sans attaches connues, incompatibilité parole entendement
il est possible qu'il ait une âme cryptée
ou qu'il n'ait aucune âme sinon une existence dystopique
il n'aimera peut-être jamais
rien n'est son contraire, comme le dit la règle est fausse,
rien et son contraire nous l'expose
similaire et différent, ailleurs et partout
en suspension dans ce qui est.



Voilà !!

Je suis plutôt contente du résultat, hommage à Mario, merci pour tes partages !!!
Bisous quantiques.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Dim 14 Juin - 1:38

ça plairait à une impératrice, pour qui j'ai écrit ce texte.

mais ce n'est pas moi, je le crains


Merci Alice, j'espère encore être le roi de mes mondes quelques temps avant de retrouver la folie bien-aimée.

*prend la pose devant la caméra*

Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Jeu 18 Juin - 10:05

LVII. Pour un poète digital



Les rêves de naguère faisaient vivre le vers
dans une lutte sans merci
pour la poésie, tenue à bout d'un quelque chose indicible
idées théories revendications inspirations
et les sens bavards dans le micro des lettres
ouverts aux quatre vents des âmes

comme une méthode pour mieux savourer la vie
en poète bien sûr
en la jouant entièrement
complètement
essentiellement

pour mourir d'anthologies à peine feuilletées
pneumonie habituelle pour les oubliés fameux

Poetry Connecting People
les poètes connectés n'auront pas la chance
d'être publiés, la gueule en vitrine
la chair devenant papier, la chair transformée en objet

mais auront au sein des rassemblements virtuels
salons fleuris, terrasses chatisantes, toits cioraniques
boulimiques par le nombre
frénétiques du http
en attente de téléchargements romantiques
faisant émerger une nouvelle classe de poètes parmi les siècles
en dehors de toute tradition, puisque ici se comptent en alexandrins vieillis
les poèmes qui racontent demain

dans l'anonymat et les avatars muséifiés
se poursuit chez les poètes digitaux la dernière lecture des vers
suspendus dans les cercles
comme un secret
un murmure, chuchotement fabuleux
trésor d'une jeunesse en construction
qui anime les connexions comme on sortait la dernière revue

enfin, rompre et poursuivre, sans cesse, la grande Parade
qui ne dépend finalement d'aucun support
qui n'attend rien

elle observe ici-bas les digitales nouvelles
dans le silence, leurs floraisons bourgeonnant hors de sa terre
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice




MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Jeu 18 Juin - 11:06

Oui alors il faut que je le dise...
Tampons digitaux, est-ce que ça vous dit quelque chose ?

Peut-être l'avez vous vu écrit sur un emballage dans une salle de bains...

Moi ça me travaille à chaque fois, parce que malgré le fait que le terme soit explicite, il n'en reste pas moins étrange et les gars auraient pu calculer à trouver une autre dénomination, franchement.

Sinon, il fait fun ce texte, il manque peut-être un peu de "logique", on dirait que des phrases ne sont pas finies, comme le second couplet, bon c'est rien ça va !!!

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Jeu 18 Juin - 11:38

oui, certains vers sont moyennement bons, la découpe n'est pas ouf
mais c'est plus pour le message que pour le style
ce qui est la marque de fabrique des fraudeurs

pour les tampons, je ne suis pas compétent, désolé ^^
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Sam 20 Juin - 21:48

Très joli !

J'adore le premier vers et la "méthode pour savourer la vie".

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice




MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Lun 22 Juin - 22:01

Je suis pour faire remonter les poèmes en fraudes en début de page, voire une section exclusive, ce serait plus pratique...

Merci !

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Lun 28 Sep - 12:11

Il y a, au creux des enfances magiques,
Une petite fée
Qui lance des sorts de bonheur tragique,
Toute décoiffée

Elle touche au cœur les poèmes joyeux
Au gré du vent
Comptant les vers sur ses cheveux
De miel savant

Généreuses, allongées, sur un tapis d'azur
Sur ses dix doigts
S'affirment clairement les paroles sûres
Les premières fois

Où les murmures naissent, dans le secret
Des ingrédients
A la voix qui pressent la douceur nacrée
Du frémissement

Car, au contact de l'air poétique,
Une petite fée
Séduite et nue, roucoule et pique,
Toute décoiffée,

Se transforme en philtre, en sortilège
ô naine fatale !
En une malédiction que rien n'allège
du mal vital !

Enrobés, grimoires chantants, ensorcelés
Les  magiciens
Ensemble récitent la réalité
En praticiens

Tant et tant que certains la nomment
"Ma Poésie"
Bien qu'elle se décoiffe pour chaque homme
De fantaisie
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Lun 28 Sep - 14:13

Très sympathique !

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Lun 28 Sep - 17:51

merci
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Lun 28 Sep - 22:18

C'est frais et les rimes sont soignées. J'aime beaucoup.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Ven 9 Oct - 12:57

LVIII. La fille quantique (entre-rimes du soir)


Personne ne comprend vraiment la fille quantique
Est-ce une étoile ? Est-elle seulement sa voix ?
quand l'air est trop simple
et la voix trop mince
pour la contenir tout entière
dans une réalité incapable de la rendre pleinement
à elle-même, où nos yeux, nos rencontres
ne relèvent pas d'une contrafactualité

elle fait mine de ne rien lire
mais elle dort avec Baudelaire accroché au coin du lit
avec une connaissance d'Edgar Allan random qui dépasse
d'un horizon d'écart, un pas de satellite, tous ses spécialistes
qui se tiennent à la toute finalité de sa crinière jasmin
au miroir des routes astrales, encadrée par les prairies comètantes
la fille se remaquille en conduisant
alors c'est Lou quelque chose qui parle
ou bien elle fait parler cet être qui jadis portait un nom
tout à fait quelconque, simple donnée du logiciel
humain, simple donnée archivée sur le long terme
est-ce une étoile ? est-il seulement sa voix ?
elle parle avec lui, ou en décalé, puis encore en couplage
il y a plus qu'un dialogue qui monte
dans une expérience déductive où le dialogue reste introuvable

par la lunette ouverte sur l'impossible noirté des lieux
la recherche d'autres voix avance en démonstrations de fumée
à l'initiation du dénuement pudique de la nuit
l'astronomie jointe, imbibée d'un rire riffeur, au green ravageur
ici la Lune est ou n'est pas le dernier rempart à un entubement forcé
se dire qu'ailleurs et partout existe la multiplicité
les répliques aux questions, les réponses similaires et différentes

sa voix se porte encore aux forêts bestiales, feuilles en sommeil,
les pieds froids cajolent ses rêves qui viennent me réciter à voix hautes
oh...dans la confidence de sa chair, ils me disent
doucement, comme s'échappe la buée de la bouche l'hiver,
personne ne comprend tout à fait le garçon quantique

à ce moment précis la terre se vide enfin
un bonheur incertain délivre l'extase cristalline de ne rien comprendre
jusqu'au dernier lendemain à la surface de ses mèches

sauf rester contre elle, ailleurs et partout
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Sam 10 Oct - 13:38

Très beau.
Et un petit plus pour l'utilisation quasi random du mot random.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Mar 21 Juin - 14:56

LIX. Rituel



Elle attend l'heure du thé
entre quelques temps de passage
un repos de l'âme, une sieste au coeur
une parenthèse de fumée
où la calme vapeur se boit
savoureuse
rose au jus roux

patiemment
elle attend, patiente, dans l'attente
d'une salle nouvelle, pièce inédite, nouveaux théâtres
jeux d'amour, jeux d'enfants, au temps qui ride
les jeux elle attend
que file la pelote
déroulée ou bien figée
en pause café

en pause toujours
quand elle soulève plusieurs minutes
le sachet et l'heure
de la buée sur ses verres - elle s'approche
accélère quand s'évapore - l'heure dite
sans qu'aucun garçon
de café
n'apparaisse
entre les versements des horloges lentes

elle boira bien la tasse un jour
d'un trait court
rapide
enfin

elle attend l'heure du thé.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Mar 21 Juin - 15:08

LX. Download



La mort est une barre de téléchargements
un long-courrier qui vient finir sa course
dans l'espoir rapide,
en haut débit du temps,
et parfois plongé dans l'illégalité

pour que ce soit un peu meilleur
parce qu'interdit

J'invoque la passion des rotatives
la puissance des disques de tous bords
la mémoire figée de nos horizons scotchés
infiniment
le temps que chargent nos vies

la mort est une barre de téléchargements
et si vous souhaitez me lire bien plus tard
bien plus longuement, allez voir
fichier "Poème vivant"
prévoyez quelques stellaoctets pour tout stocker

j'ai l'ambition de compresser l'univers
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain



MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Jeu 23 Juin - 11:29

LXI. Des trucs de filles




Le long des fjords abandonnés aux nuits brûlantes
les filles au comptoir
du dernier bar du dernier port
à nourrir les trépassés
terminus-mangeoires
elles parlent à voix basse
font leurs propres messes
dans l'attente, c'est-à-dire au fond des verres
jamais bus
l'ennui, meilleur collègue de travail
puisque la nuit brûlante devient contre-maître
et les maîtres des bourreaux

elles se disent, au loin de tout,
des trucs de filles sûrement
pour échapper à la nuit
à l'argent
à la douleur
elles se massent mutuellement
jambes, dos, fesses, la tête cernée
par les regards, les mains passantes, les désirs
comme des papillons de sang
des vampires en manque
qui mordent sans savoir les trucs de filles

qui se donnent sans restriction
dans leurs yeux, quand elles se parlent sans rien dire
d'une main amicale, d'une main qui comprend
la dernière passe de l'une d'entre elles
et ce cercle fermé vit pour tenir
un peu plus, un peu plus loin
la nuit qui ne termine jamais complètement
jusqu'au prochain client

il ignorera lui aussi le poème qui me déchire
quand j'entends les pleurs qui tombent
entre les verres
ces petits riens des trucs de filles
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes en fraude   Aujourd'hui à 17:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes en fraude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Poèmes en fraude
» Poèmes dans Bleach
» Cahiers de poèmes, Emily Brontë
» Vos poètes et poèmes préférés
» Poèmes tous doux...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Lyrique
-
Sauter vers: