Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 journal d'un survivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eli Wallace
Ecrivain
avatar


MessageSujet: journal d'un survivant   Lun 4 Nov - 19:10

6 novembre 2023,
journal personnel, heure inconnue:

cela fait maintenant une dizaine de jour que l'épidémie se répand, 10 jours, 10 long jours. je remercie vraiment le client numéro M5H896ZK, d'avoir commandé du matériel de survie, sans tous ce stock de nourriture et d'autre produit utile cela fait longtemps que j'aurais du quitter les lieux.
Mais bon , je parle, mais je ne me présente pas... donc je suis Pierre Broks, responsable des entrepôts de chez Kothan import, je me suis retrouvé dans l’entrepôt lundi matin pour l'ouverture comme tous les jours normaux, les livraisons était sur le point de partir, tous allait pour le mieux. Mais il y a eu un problème, je vaquais tranquillement à mes activités quand j'ai reçu un message sur mon biper: "problème de sécurité, En4".
Un problème de sécurité, mais bien sur, j'aurais du comprendre, j'aurais du appeler les services de police, et non y aller moi même. Je pris mon revolver et je me rendis à l'entrée; rien n'aurais su me préparer à ce que j'ai vu là bas, le sas de sécurité saturé de sang, sur la face vitré, le technicien avait eu le réflexe de verrouiller hermétiquement le sas, et de barricader les fenêtres avec les armoires.
il était assis dans un coin, et je l'entendais murmurer quelque chose d'inaudible. je lui toucha l'épaule, il sursauta, puis il me dit de ne pas m'approcher des fenêtres, je vis son regard suppliant, mais par curiosité je glissa un œil derrière une des armoires.
comme je l'ai dit plus tôt, rien n'aurais pu me préparer à ça, j'ai au début cru à une farce de mauvais goût.

des cadavres au sol, des marres de sang et les tripes à l'air, et puis d'autres en train de mordre dedans, j'avais fait de nombreuses choses dans ma vie, vécu une guerre civile, vu des charniers et des executions, mais cela me souleva l'estomac, si bien que je faillit vomir.
je me demande ce que j'ai fait à ce moment là, mais c'est maudites créatures ont relevé leurs visages couvert de sang et de boyaux, et on regardé dans ma direction, y ont elle vu un repas plus appétissant? je ne sais pas, et je n'ai pas prit la peine de leur demander. J'ai fait deux pas en arrière, je me suis tourné vers le technicien, je lui ai mis deux torgnoles en pleine figure, puis je l'ai tirer vers moi. Nous avons couru, et heureusement, les vitres du hall n'étant pas conçu pour résister à une telle pression, nous avons entendu le verre se fracturer et les armoires être renverser. La chance nous a souris à ce moment là, car nous venions de passer les sas de sécurité des hangars et ces fameux sas, disposent d'une épaisseur de 15 cm ainsi que d'un revêtement en titane, puis j'ai ordonné à un des employé de s'emparer d'un arc à souder qui était dans un des colis ( qu'il allait expédier) et de s'en servir pour condamner la porte, pendant que je m’employais à ôter la cellule énergétique de la porte et de griller les circuit, pour empêcher à ces créatures humanoïde, car je ne connaissais pas leur degrés intelligence, d'ouvrir cette porte.


8 décembre 2023
journal personnel, heure inconnue

il faut vraiment que je trouve une solution pour réparer l'horloge sur mon journal; mais ce n'est pas vraiment mon soucis principal. sur les 8 personnes qui sont enfermé avec moi, un viens de mourir, il c'est pendu, un lettre était dans sa ceinture, il expliquait ne plus supporter les gémissements des zacks (c'est le noms que lui ont donnée les informations), ni le fait de ne pas savoir ce qui était arrivé à ça famille, le geste en soi est tout à fait compréhensible, mais a fait augmenter les tensions dans le groupe. Je me suis imposé comme leader dés le début, mais je craint ne pas pouvoir raisonner certain d'entre eux. l’alimentation n'est pas un problème, puisque nous avons découvert d'autre commande de rations alimentaire mais aussi des conserves de viandes et des boissons, telle que du lait et de l'eau. Par mesure de précaution nous avons réussi à pousser contre les portes des quais de livraison des conteneurs, bien que nous ayons toute de même soudés ces portes, ainsi que devant tous les accès aux entrepôts. Heureusement que le bâtiment dispose de générateurs et de panneaux solaire pour produire de l’électricité, car bien que nous n'utilisons aucun appareil électrique, il nous faut bien nous chauffer et faire fonctionner le système de ventilation et celui de caméras de surveillance. Contrairement à ce que l'on pourrais croire, les média fonctionne toujours mais les seuls messages qu'il fournissent sont justes pour prévenir que nous sommes en crise, mais que la classe politique a un plan, que tous ceci sera bientôt derrière nous.  

22 décembre 2023
journal personnel, heure inconnue

le froid commence à gagner les entrepôts, le système de chauffage ne tourne plus à pleine capacité, je suppose que les chutes de neiges n'y sont pas pour rien. j'ai prévu de faire une sortie, dans la journée pour remplacer les panneaux par des plus petits et d'appoint, mais il y aura un moment où il va falloir que l'on parte de l'entrepôt. il doit bien y exister des campements de réfugiés, avec des ressources et un semblant de gouvernement...
la radio à cesser d'émettre, et il en va de même pour le télé. je ne sais même pas à quoi ressemble l'extérieur, puisque les caméras se sont éteintes une à une, faute d'entretiens, l'eau commence à manquer, par contre l'alcool n'est pas un problème, quand à la nourriture cela fait bien longtemps que les aliment frais et surgelé ont été consommé, il ne reste que des soupe en poudre, et des aliments déshydratés.
nous nous organisons comme on peux, mais je crains que le manque de nourriture et d'eau ainsi que les gémissements incessant, ne provoque encore des suicides, ou bien une tentative de sortie, il va falloir analyser la situation après la sortie sur le toit, je présume qu'il doit rester des véhicules sur le parking, mais je ne me fais de réelle illusions...

(suite à venir très vite)


Dernière édition par Eli Wallace le Dim 17 Nov - 16:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gudule
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: journal d'un survivant   Lun 4 Nov - 21:18

Bon début, je ne sais pas pourquoi, mais j'aime bien les histoire de sf qui parle d'épidémie...
"sourire morbide..."
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: journal d'un survivant   Lun 4 Nov - 23:09

Tu te lances dans le Zoombie !  farao 

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Eli Wallace
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: journal d'un survivant   Dim 10 Nov - 22:39

en effet je change de style avec les zombies, mais un texte avec une épidémie me trotte dans la tête depuis un moment
Revenir en haut Aller en bas
Eli Wallace
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: journal d'un survivant   Jeu 14 Nov - 22:05

nouvel ajout
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: journal d'un survivant   

Revenir en haut Aller en bas
 
journal d'un survivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Les Nouveaux Auteurs] Journal d'une Enfant Survivante de May Kham
» journal de campagne d'une armée de cadian dans la boue
» hors série du journal "L'Alsace Le Pays" sur les 25 ans du festival Bédéciné à Illzach
» Quel journal ou magazine d'actualité lisez-vous ?
» Une piplette dans le journal du jour lol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Nouvelles
 :: Science-Fiction
-
Sauter vers: