Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amertume passagère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Amertume passagère   Mar 15 Avr - 5:41

Je me crée un sujet ici pour éviter d'ouvrir un nouveau sujet pour chaque texte vu la longueur de chacun.



*

Au sommet de la colline j’entends sa voix
Quelque part entre l’océan et les étoiles
She’s calling me

*

Lorsqu’elle s’en ira il n’y aura plus de soleil
Nous pourrons allumer toutes les lumières de la ville mais
Il n'y aura plus de soleil

*

Il nous faudra réinventer l’insouciance
Et ce langage qu’elle maîtrisait si bien
en rassemblant les miettes éparpillées
au fond de nos mémoires et de nos cœurs

Mais, malgré toutes les lumières de la ville
Il n'y aura plus de soleil.


***



Je te verrai dans mes rêves
Disait il, le jazz ancré au cœur
La liberté entre deux doigts
A mi chemin entre la caravane
Et l’horizon.


***




_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Amertume passagère   Jeu 24 Avr - 3:29

*

Il existe des villes aux horizons de nos paupières
fragiles comme des peintures à l’encre de nuit
Perdues quelque part
entre les rivières de soleils
et les champs d’étincelles.

Les enfants y ont le rire léger
et le cœur joyeux comme les astres
Ils construisent leurs rêves
comme des milliers de voiliers
prêts à embrasser l’océan.

Pour eux l’ailleurs n’est qu’un jeu
Qui se termine lorsque s’en vient le soir
Et que les feux se mettent chanter
des airs entrés dans leurs cœurs
bien avant leur naissance.



*

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Amertume passagère   Lun 19 Mai - 14:13

Je me suis piqué le cœur
un soir
de printemps (ou bien était-ce l’automne ?)
Il s’est accroché à la rosée de tes lèvres
Tremblant comme un fruit trop mûr
Que l’amour vient cueillir par surprise
comme on cueille un océan
échoué en silence

Je me suis piqué le cœur
Dans l'éphémère, théâtre de ta voix
J’y ai vu les rideaux pourpres d’une nouvelle aurore
Les rivages fous que l’on réinvente
aux premières lueurs du jour
J’y ai vu les parfums de l’Orient
jusqu’aux soleils des ruelles de Paris

Il est vrai que Paris a faim
On y dévore les belles choses
méthodiquement mais toutes ces belles choses
que ton regard a fait naitre
ont le goût de l’éternité.

Je me suis piqué le cœur
au soleil que j’ai rêvé pour toi
depuis les premiers pas, sur l’esplanada
que j’ai depuis renommée
Esplanada às estrelas

Au cœur des quadras de Brasilia
Je me suis piqué le cœur
aux soleils fous que tu emmenais avec toi

Depuis, les fous murmurent à mon passage
Je crois qu’ils s’amusent de me voir passer
avec ma chemise blanche
plus fou qu’ils ne l’ont jamais été
plus fou qu’ils ne le seront jamais
Puis m’oublient et retournent à leurs mondes
où les fleurs n’ont pas encore inventé les lames
pour déchirer les cœurs de ceux qui s’égarent
à trop les contempler.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Amertume passagère   Lun 26 Mai - 4:10

*

Des dealers de Verlaine
Faisaient l’apologie d’Apollinaire  





*

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Amertume passagère   Jeu 12 Juin - 4:59

.                 Tu trembles,
.                 comme un souvenir
.                 à demi effacé

.                 Laisse moi te multiplier
.                 Et te rendre éternelle.

.                 Je serai

.                 Le parfum
.                 La nuit
.                 Et l’océan

.                 La fleur
.                 L’étoile
.                 Et le navire.

.                  Et tu seras

.                 L'éternité.



*

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Amertume passagère   Jeu 12 Juin - 10:48

Déclaration d'amour ?  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Amertume passagère   Jeu 12 Juin - 15:43

Oui, mais j'hésite encore à envoyer ça.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Amertume passagère   Jeu 12 Juin - 16:05

Je comprend cette recherche de la "simplicitas". (L'une des règle majeure de la beauté selon Pline l'Ancien). Mais je préfères quand même cette version plus osée, qu'il faudrait peut-être retravailler pour l'occasion, mais qui m'enchante toujours :

http://poetesecrivains.forum-actif.net/t477-si-dieu-n-existait-pas-j-aurais-invente-l-amour

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Amertume passagère   Jeu 12 Juin - 16:43

Oui ça me faisait penser à ça aussi. Mais effectivement il y aurait des choses à revoir pour rendre l'ensemble un plus fluide. Cette tâche est toujours dans un coin de mon esprit.


_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Amertume passagère   Jeu 12 Juin - 22:43

Ils sont sympas, on aurait cru Rimbaut le dernier.
J'osais pas laisser un message pour gâcher le post.

Smile
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Amertume passagère   Mer 18 Juin - 17:12

Embarassed merci.

C'est effectivement devenu difficile d'isoler le mot "éternité" dans un vers sans avoir l'impression d'emprunter à Rimbaud:

Elle est retrouvée.
Quoi ? — L'Éternité.
C'est la mer allée
Avec le soleil.


_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amertume passagère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amertume passagère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amertume passagère
» L'amertume
» Amertume...
» Amertume
» Amertume...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Lyrique
-
Sauter vers: