Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Joy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Joy   Jeu 10 Juil - 23:20

Poème pour un JdR.


Poème de l'éternité (partie 1)



J'ai passé plus de mille ans
à chasser les démons du passé
dans les charniers des horloges
dans les chantiers des naissances
j'ai pleuré des morts inconnues
des familles qui étaient miennes
sans que je sois un de leur fils
mais je suis le seul survivant
en dansant avec Joy


les yeux des hommes suppliants
les prières des puissants
les appels des révolutionnaires
j'ai contemplé le monde d'ennui
dans le vide de mon asile
intérieur mon hôpital mon corps
j'ai cherché une réponse ici
tandis que j'avais les mains coupées
en dansant avec Joy


la terre m'appelle Etoile Errante
mais j'ai oublié mon nom
quand j'ai pris peur de mes anniversaires
les jours terribles de ma vie
qui n'en finit pas, n'en finit pas
alors je marche parmi les rêves
et personne ne me laisse les miens
personne encore à moi ne vient
en dansant avec Joy


Qui dira les torts de mon âme
qui osera soulever le poids de ma lutte
je suis seul sur une surface lisse
à attendre que quelque chose bouge
j'entends au loin sur une plage
l'été de mes dernières vacances
le rire de mon enfant, le sourire
de la femme qui me hante dans la sueur
en dansant avec Joy


alors je reste là au seuil de ma mort
à l'attendre jusqu'à l'éternité
je contemple le lit défait le soleil
mes cauchemars qui bavent au sol
mes cris qui se répercutent sans cesse
contre mon crâne frénétiquement fou
j'implore l'oubli et l'abandon
mais ma vie me tient par le coeur
en dansant avec Joy


J'entends des ponts rouler vers mes yeux
je ressens des piqûres de mots
mais il y a un monde dans mes mondes
un vide dans mes globes
un milliard de morts dans des cercueils
en forme de pianos à queue
ils jouent, ils jouent pour moi
en dansant avec Joy

Entends-tu, mon amour, mon âme, ma vie
on t'a volée à mon regard par cruauté
Viens, donne-moi la main, ma belle
donne-moi le dernier baiser, la fin
entre tes lèvres osseuses
Entends-tu, ma fille, je chante
ta berceuse préférée, quand tu t'endors
je sais que tu es bien au chaud
en dansant avec Joy


le temps a perdu toute cause juste
et je ne suis qu'un cercueil qui parle
tout seul sous la terre du silence
à la face d'une lumière trop dure
j'ai crié au fond des nuits claires
vos noms jusqu'à saigner dans la voix
je me suis heurté contre les murs
jusqu'à tomber inanimé dans ma révolte
en dansant avec Joy
Revenir en haut Aller en bas
 
Joy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Lyrique
-
Sauter vers: