Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Shinogeru AMmano (Protecteur Céleste.)

Aller en bas 
AuteurMessage
séro

séro


Shinogeru AMmano (Protecteur Céleste.) Empty
MessageSujet: Shinogeru AMmano (Protecteur Céleste.)   Shinogeru AMmano (Protecteur Céleste.) I_icon_minitimeMar 26 Aoû - 10:17

Bonjour tout le monde!

Voici un projet en cour, c'est un prototype expérimental et il y aura tout du long beaucoup à revoir, je m'en doute et je m'excuse des éventuels pépins qui risquent de piquer les yeux et dont je ne me rend pas compte.

Merci bien.

Bonne lecture à vous (enfin, j'espère!^^)




Shinogeru amano.

Protecteur Céleste.



Il y a huit cents ans, une guerre éclata sur une planète nommée Terre.

Lé Démons qui habitaient jadis sur cette terre se sacrifièrent pour sauver la nation qu'ils avaient bâtit avec les humains libres pour avoir un avenir commun.

Après ce conflit destructeur, les survivants de la nation « Libre » créée par les derniers humains et les Démons, quittèrent la Terre épuisées et dévastée.

En l'an 848 du nouveau calendrier, sur le petit continent de la planète colonisée depuis ce temps par la nouvelle humanité, s'ouvrit un portail gigantesque.

Une puissance d'origine inconnue s'attaqua à l'humanité et ravagea entièrement tout le continent, faisant plus de trois cents millions de morts.

six ans plus tard, l'ennemi fut repoussé jusqu'à son monde d'origine. Trois ans après, les première colonies virent le jour sur l'autre planète. Il fallut encore vingt-six ans de lutte pour installer bases, armées, villes militaires, usines, industrie et tout ce qui nécessitait l'extraction de ressources minières et la fabrication d'armes pour  soutenir les forces présentes là-bas.

Mais onze ans après ces événements, l'ennemi lança de forte offensives et réduisit d'un quart les territoires sur l'autre planète nommée Hédra.

Nous sommes en 894 et depuis plus de trente ans, le combat continue sur la planète d'un ennemi inaccessible dont la nature même échappe à l'humanité. Depuis désormais trente-sept ans, la lutte fait rage sur l'autre planète.


...

Revenir en haut Aller en bas
boubou

boubou


Shinogeru AMmano (Protecteur Céleste.) Empty
MessageSujet: Re: Shinogeru AMmano (Protecteur Céleste.)   Shinogeru AMmano (Protecteur Céleste.) I_icon_minitimeMer 27 Aoû - 23:21

hum... intéressant Smile
Difficile d'en tirer quelque chose cependant même si ton texte est plutôt bien écrit.
La façon dont tu rédiges ça me rappelle le début des épisodes de star wars... (pas de commentaire sur mes références svp :p )
Donc voilà pour ma part j'apprécie le style et j’attends si possible la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
séro

séro


Shinogeru AMmano (Protecteur Céleste.) Empty
MessageSujet: Re: Shinogeru AMmano (Protecteur Céleste.)   Shinogeru AMmano (Protecteur Céleste.) I_icon_minitimeLun 1 Sep - 9:55

Merci bien.

Voici la suite, en espérant que ce soit pas trop mal, les combats c'est pas trop mon truc...


INTRODUCTION.




Le paysage d'en bas, fait de forêts déchirée, de terres plus ou moins sombres ou grises entre les déchirures, de lacs, contrastait avec la couleur bleu très claire d'un ciel nuageux où une étoile blanche brillait avec ardeur.

Ici et là des explosions grondaient dans leurs flammes dans des nuages de fumée ténébreuse. Des appareils sans pilotes, les Spectres, fusaient à toute vitesse, bougeant comme peu de gens pouvaient manier leurs propres machines. Les avions de combat pilotés par des « Humanes » étaient soit poursuivis par des Spectres et tentaient des manœuvres d'esquives ou de contre-mesure, soit ils attaquaient ces machines terrifiantes.

Leurs apparence était comparable à celle des machines du peuple unifié, des humains fusionnant avec les Démons. Pourtant ils en différaient sur tous les plans. Les missiles fusaient en tous, explosant sur des contres-mesures ou sur la terre ferme, parfois atteignant leur objectif. Les pilotes communiquaient par groupes, parfois entre eux, contre un ennemi en surnombre.

Les Spectres, formes faites de pointes, tels des avions, ailes pointue inclinées vers l'avant, d'eux pointes aussi telles deux épées saillant vers l'arrières et allongées, ils devaient êtres faits décoller. De couleur blanche, leurs lumières bleuté très claires rappelant leurs différents systèmes de visions, leur deux propulseurs arrières en pointes crachant des flammes jaunes ou bleus, presque blanches, leur corps fait comme des écailles parcourant leur dos, ils étaient impressionnants.

Les appareils Humanes restaient plus modestes, plus petits aussi, avec soit deux puissants réacteurs, soit deux plus modestes et un central plus conséquent. Leurs machines disposaient certes de boucliers et d'un bon blindage, mais l'ennemi arrivait à les oblitérer, à les détruire.

«Silco huit, silco huit… Spectre derrière vous, je répète, vous êtes traqués ! »

Trois nouveaux engins adverses entrèrent dans le champ de bataille, fusant à une telle vitesse que l'on percevait l'air brûler autour d'eux, laissant une longue traînée blanchâtre à leur passage.

« Horos zéro, trois nouveaux appareils, à vous ! Je les prend en chasse pour faire diversion et vous donner du temps ! »

À une très haute altitude, une très gros modèle de combat conçus pour scanner à longue distance et observer l'ennemi et son évolution, scrutait le combat, entièrement automatisé et se contentant de réunir les données puis d'envoyer aux bases qui faisaient leur rapport au commandement général. Grandes ailes inclinée vers le bas et l'arrière, deux grandes pointes rétractable en bas des ailes sur les flancs de la machines aux allures d'oiseau géant, ses capteurs et système de mesure ou de détection, il effectuait sa mission, froidement.

L'appareil qui prit en chasse les trois arrivant décela une anomalie. Leur forme, leur taille, une longue pointe sur le dos partant vers l'arrière, deux autres plus en avant sur les côtés partant aussi dans la même direction, des ailes non pas longues et droites telles les lames d'une épée à double tranchant, mais d'abord des angles élégants partant sur les côtés, légèrement vers le bas et deux pointes angulaire stylisé allant vers l'avant, remontant légèrement.

Ils affichaient une couleur blanche et des zébrures argentées parcourant ses belles courbes. Quatre puissants réacteurs doubles à l'arrière crachaient des flammes jaunes très claires voir blanche en certains points. Son museau, long, nanti de deux ailerons pointus partant aussi en arrière et de deux pointes proches l'une de l'autre vers le s'inclinait doucement vers le bas. Pour compléter son apparence élégante malgré sa masse, les pointes des moteurs étaient allongées, légèrement incurvées les une vers les autres.

Une forme étrange, longue, bougea sous leur ventre et ils ralentirent presque en même temps. Il s'agissait d'un canon de gros calibre qui sortait d'une gaine dans le corps de la machine. Déployés, ils prirent pour cible le chasseur adverse et du vendre des Spectre ces jaillirent des missiles plus petits que ceux habituels mais bien plus rapides. L'avion esquiva immédiatement, tirant ses mini missiles de contre mesure et prenant une autre direction d'approche pour intercepter les attaquants qui venaient d'arriver. Prenant une accélération surprenante, l'un d'eux esquissa une manœuvre d'approche et le pilote tenta automatiquement uns esquive.

Nouvelles salve de missiles, il éleva tout de suite le plat de sa machine et réussit à passer derrière les projectiles qui tournèrent vivement sur eux même pour le poursuivre. Un des canons ouvrit alors le feu, le projectile fusa si vite qu'il laissa une traînée enflammée tout du long dans une ligne bien droite sur son passage. Celui-ci toucha sa cible en un point sensible, le traversant comme un rien, provoquant une violente secousse à l'impact qui déstabilisa complètement le chasseur et une explosion juste après.

Conscient qu'il ne pourrait pas s'échapper le pilote tenta un ultime sacrifice. Un des réacteurs était très endommagé, le premier générateur venait d'exploser et à ce rythme il finirait en morceaux, abattu par un des ces trois maudits Spectres. Poussant l'appareil à sa propulsion maximale en mode automatique, il fonça sur l'un des drones venant d'arriver. Il était en feu, les autres et de l'engin qui les observait de haut, il attaqua de front le premier Spectre venu.

Ses mitrailleuses crachèrent le feu, ses missiles partirent et le temps que sa proie esquive, il se trouvait dessus. Mais, contre toute attente, contre toutes ses espérances, cette chose diabolique, comme s'il venait de comprendre son but, d'un coup de propulseur spéciaux à des points clés sur son corps pour des manœuvres d'urgences et rapides, s'écarta d'un coup de propulsion. Système surchargés, le pilote réagit néanmoins au quart de tour, parvenant à s'approcher un peu avant de faire exploser son avion.

L'explosion engloba le Spectre… toutefois… il serait peu probable qu'il ait eu de réel dégâts même avec les projections. À la surprise de tous, il émergea du nuage, indemne et, pire encore, avec d'étranges reflets d'énergie autour de lui qui s'estompèrent. Ils prirent en chasse leur victimes déjà en difficultés contre une force en présence plus nombreuse.




La main s'abattit sur le comptoir et la voie de l'homme emplit le silence qui venait tout juste de s'instaurer après le rapport et le compte rendu ainsi que les images prises durant cette bataille.

–Des boucliers d'énergie et un système de propulsion plus puissant ! Foutaises ! Nous avons estimés leurs capacités technologique insuffisantes et quand bien même… leurs unités d'alimentation ne peuvent le permettre et il leur faudrait des appareils plus grands pour alimenter des boucliers ! (Se lève comme pour exprimer son incompréhension et sa colère) Personne n'est revenu de ce combat ! Et ces nouveaux modèles de Spectres ont disparus en territoire ennemis bien trop vite pour qu'on puisse les prendre en chasse!

La commandante générale, ainsi que les hommes et femmes autour de la vaste table ronde sans rien au centre, dans cette vaste pièce aux lumière bleuté ou vertes claires qui se voulaient apaisantes, restait les bras croisés. Elle l'interrompit, yeux clos, comme pour contenir ses émotions. Cheveux noirs soulignant ses origines démones avec ses oreilles pointues, un tint légèrement mate, d'âge mur, un certain charme, elle dégageait une forte présence qui imposait le respect et l’écoute.

–Certes… il est certains que les Spectres récupèrent, comme nous, les carcasses de nos appareils sur les champs de batailles. Vous le savez, leur technologie est peut-être moins avancée… mais elle n'en reste pas moins très élaborée et relativement complexe. Il n'est pas impossible qu'ils aient mis au point de nouvelles armes et ce que nous avons vu est peut-être un prémisse de ce qui nous attend. Leur armes sont, proportionnellement aux nôtres et aux circonstances, moins efficaces contre nos blindages et nos boucliers. (Elle ouvrit les yeux en partit, plus sérieuse, concentrée et déterminée qu'on ne l'aurait cru, insistant dans son regard amplis d'une logique infaillible.) Comme vous l'avez si bien souligné… avec leur technologie estimée… ils leur faudrait des moyens considérables pour générer des boucliers et donc concevoir de drones nettement plus gros, plus lourds. En fait, à tel point que… ces derniers ne pourraient rivaliser avec la maniabilité et la vitesse tout comme la nervosité de nos machines et ils seraient tout simplement dépassés par nos forces.

Un homme aux cheveux blancs, âgée de plus de soixante ans, calme, tête posée sur ses mains jointes et coudes sur la table, s'exprima à son tour. L'amiral en chef qui épaulait la Commandante.

–Vous avez très certainement deviné… major Lankaï. Depuis le début de ce conflit, leur technologie n'a cessé de s'améliorer et rivalise de plus en plus et de mieux en mieux avec la nôtre même si techniquement elle est très en-dessous. Ce nouveau modèle semble aussi très inspiré de certains de nos appareils… dont le Shinogéru Amano. Il a été utilisé au sur les champs de batailles dès son entrée en service et a donné de très bons résultats, bien au-delà de ce que nous aurions pus espérer.

–Je sais… ma section est équipée, mise à jour sur ces armes et est en partie spécialisée pour…

L'homme se pencha en partie vers l'avant, posant ses mains aux plis divers sur la table, un calme inquiétant venant empreindre sa voix indescriptible, marquée par ses années de service et d'expérience mais aussi une certaine forme de sagesse et de logique.

–Ils semblerait que.. depuis notre arrivée ici sur cette planète, ils nous observent, tentent de copier nos technologies pour nous expulser mais aussi… pour un jour revenir sur Hédra. Il est clair qu'en récupérant les épaves de nos appareils tombés au combat, ils ont récupérer des éléments, reconstitués pas mal de chose à partir de pièces détachées. Ils les ont sans doute longuement testés, étudiés, décortiqués, pour mettre au point des armes toujours plus dangereuses pour nous et qui sont de plus en plus… proches des nôtres.

La commandante s'exprima à nouveau, de sa voix tendancieuse, grave, agréable à entendre mais pleine d'autorité. Elle gardait la même expression, toujours déterminée.

–En d'autre termes… nous devons revoir nos stratégies. De plus, en l'espace de trente-sept ans… nous n'avons jamais vu aucun de nos ennemis. De plus, nous ne pouvons rien envoyer dans l'espace. En d'autre termes, nous ignorons s'ils sont des machines ou des êtres vivants. Il nous faut revoir entièrement nos stratégies… bien, la séance est levée, retournons à nos postes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Shinogeru AMmano (Protecteur Céleste.) Empty
MessageSujet: Re: Shinogeru AMmano (Protecteur Céleste.)   Shinogeru AMmano (Protecteur Céleste.) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Shinogeru AMmano (Protecteur Céleste.)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nanosilice comme revêtement protecteur
» L'argus bleu céleste
» [aide] dalle tactile arrachée en retirant mon protecteur d'ecran
» [Luminet, Jean-Pierre] La Discorde céleste
» Grotte du Palais Céleste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Fictions & Romans
 :: Science-Fiction
-
Sauter vers: