Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I. Déstructuration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: I. Déstructuration   Jeu 2 Juil - 0:21

Réponse liamesque au poème Structure de Mario. Vous pouvez crier au plagiat si ça vous chante, mais c'est un peu osé et vous feriez mieux d'écouter du Eric Satie. D'autres réponses sont peut-être à venir répondant toujours à d'autres poèmes de ce même Mario. C'est plus engagé que lyrique, à choisir.

EDIT : Nouvelle version.
A Mario






Nous nous sommes échappés
Du bagne mort de nos pères
L'érosion a érodé
Tous leurs éclats de pierre.

Nous n'y retournerons plus
Si ce n'est pour connaître
D’où l'on vient, qui on fut ;
Quels fous le monde fit naître.

Nous n'y reviendrons plus
Si ce n'est pour apprendre
Que d'autres fous ont su
Balayer d'autres cendres,

Qu'ils furent, jour et nuit,
Forcés de travailler
Car ils étaient aussi
Des hommes insurgés,

Que la plus belle façon
D'honorer leur amour
Pour la Révolution
C'est de se révolter

Piétinant leurs idées
Et leurs rimes
Et leurs rythmes
Bien trop bien installés.

Quand la Révolution
A vieillit
Elle est réactionnaire ;
Tuons-là dans son lit !

Et nous déstructurerons
Les structures niées
Les déstructurations
Et nous ne construirons rien !

Construire est trop facile,
Il vaut mieux vivre nu
Parler nu, penser nu
Croire nu, mourir nu.

Ainsi
Le bagne sera un paradis
Sans mur, sans toit ; Il sera
L'indéfini redéfini.

Le bagne n'en sera plus un
Régissant le Chaos du Chaos
Sans barreau ni gardien,
Tout et rien auront le même parfum.

L'incendier,
Le violer, le tuer
l'incendier, le tuer, le tuer,
L'incendier

Ce sera comme lui rendre la vie.
Lui rendre la vie
Ce sera comme lui ren
Dre la vie.






Vous n'avez pas aimé et vous avez particulièrement détesté la fin ? Parlez à ma tomate. Liam Daläa.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*


Dernière édition par Liam Daläa le Mer 15 Juil - 15:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Jeu 2 Juil - 13:39

ta réponse est amusante, mais l'idée de structure est bien différente de la simple image.
quant à la déstructuration...soit, je regarderai avec du pop-corn.

pour commencer par la bande d'annonce, même ta réponse forme une structure, tes mots également, chaque syllabe aussi. Il faudrait te taire à jamais pour tout déconstruire, pour parfaire ton idéal. ce qui est parfois la destinée de quelques poètes. Tu pourras "me répondre" sur l'architecture du ciel et du son définissant la poésie, également.

enfin, toi qui apprécies les correspondances, sache que je les vis comme une structure. la base, les sens.
il est possible de déstructurer les sens, à partir de là, je l'ai fait, et sans me la raconter, "j'en suis revenu". Je préfère construire, dès lors, que rester nu comme j'ai pu l'être, dans des endroits que tes mots ne voudraient pas rencontrer.

Content que tu réécrives, cela dit. J'espère que tu iras plus loin que des réponses à mes textes, que tu prendras ton propre chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Jeu 2 Juil - 14:40

Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Ven 3 Juil - 18:45

La structure d'une chose, son ossement, ce n'est pour moi qu'une frontière intérieure qu'il faut transgresser.


Je vois ces derniers temps plus d'art dans la destruction, dans l'explosion atomique, dans dématérialisation de la poésie, que dans son élaboration. C'est peut-être mon côté anti-poète !

Mais je pense qu'il devrait en fait y avoir un mot se situant à la frontière exacte entre le mot détruire et le mot construire. Loin du mot instruire, quelque-chose proche d'abstruire... disons adstruire.
Mais c'est assez imprononçable.


_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Sam 4 Juil - 2:04

tu vois la structure comme quelque chose qu'il est possible de détruire, or c'est justement impossible.

la destruction ne m'intéresse que si elle apporte derrière elle du nouveau. la destruction pour elle-même ne m'intéresse pas, il y a quelques années que j'ai renoncé à mes idéaux nihilistes. Parce qu'en détruisant, en voulant la modeler d'une manière déconstruite, tu construis déjà, tu structures une pensée. Ce n'est qu'un point détail parmi d'autres, qui fait que ton raisonnement tombe rapidement par terre.

le mot que tu cherches, c'est écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Sam 4 Juil - 2:06

pour l'heure donc ton discours ne me convainc pas, il faudrait creuser encore, mais je pense que tu te trouves dans une aporie, ce qui est le lot des gens qui écrivent et créent.

la destruction est toujours plus facile, le matériau est présent. Créer à partir de rien, former du nouveau, voilà pour l'heure un défi qui m'intéresse bien plus, et qui demande à la fois de tout déconstruire, de tout détruire, pour s'élever soi-même, architecture mentale, dans une nouvelle façon de vivre et d'écrire. Ce qui devrait prendre toute ma vie
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Sam 4 Juil - 3:05

Je ne parle plus de destruction, je parle désormais d'adstruction.
Tu pourras affirmer que mon raisonnement tombe par terre que quand je l'aurais clairement énoncé et surtout que tu l'auras clairement compris. Pour l'instant tu n'en sais rien.

La structure est destructible, toujours. Et le chaos est possible.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Sam 4 Juil - 12:03

platonicien que je suis, je crois saisir même les idées qui ne sont pas clairement énoncées. Il suffit d'admettre qu'autrui réfléchit par lui-même pour arriver aux mêmes idées et conclusions que soi ^^
Je vois donc le raisonnement non clairement énoncé, et je me ferai une joie de le détruire une fois qu'il sera construit (mehehe)

le chaos est possible, mais il demeure une structure. L'idée même de nommer la chose, de vouloir structurellement déconstruire, selon un paradigme ou un modèle, du moins une volonté, relève de la structure. Tu feras donc ce que j'affirme, tout en le niant. Le seul moyen possible d'adstruire la poésie (ou la déconstruire ou ce que tu veux) est le silence du mot. Sans son, sans rien. Le reste, aussi chaotique soit-il, relèvera d'une structure particulière. Mais peut-être n'a-t-on pas la même définition du mot. Peut-être que tu manques justement de structure pour qu'il soit parfaitement entendu pour penser l'adstruction (etc)
s'il s'agit de s'envoyer simplement du oui/non sans discussion, elle s'arrêtera ici même.
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Sam 4 Juil - 12:12

Il est posté où déjà le Structure ?

Je voudrais comprendre d'où sort cet ignoble:

C'est lui ren

dre la vie
dre la vie

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Sam 4 Juil - 12:55


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Sam 4 Juil - 16:04

Mouais, à part que je crois qu'on a pas le même méthode de raisonnement, la tienne à une certaine rigueur, la mienne est plus fallacieuse. Et pourtant je penses que les deux obtiennent des vérités différentes. Tu es trop philosophe, pour moi, tu cherches trop la vérité dans tes explications poétiques, moi je préfère déformer la réalité pour qu'elle colle à mes explications, c'est plus artistique.

Shadow a écrit:

Je voudrais comprendre d'où sort cet ignoble:

C'est lui ren

dre la vie
dre la vie

Ca vient tout droit de mon propre rectum. C'était pas mal de l'humour, Shadow, de l'autodérision. Mais le chaos n'est pas toujours très esthétique, et selon le regard qu'on lui porte, pas très poétique. Pour moi le chaos existe, sinon le concept de structure n'a aucuns sens.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Sam 4 Juil - 17:25

déformer la réalité pour qu'elle colle à soi ne mène à rien, je préfère l'imaginer déformée collectivement.. j'ai préféré déformer le rêve par la fantaisie, mais la réalité n'est que présence et évidence devant soi, de là, la première vérité dont on peut être certains.

à partir de là, ma poésie se situe entre rêve et réel, comme disait la marquise.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Sam 4 Juil - 18:20

Sur ce sujet, tu as strictement raison, c'est pour ça que ce que tu dis ne m’intéresse pas.

Parce que la réalité à deux visages. D'abord son visage pur et incessible, et d'un autre côté, celui qui m’intéresse plus ici car c'est le seul qui nous est accessible : son visage factice où la vérité ne se résume qu'à ce qu'on en perçoit. Pour moi aucune des deux faces de la réalité n'a plus d'importance que l'autre. Par contre on peut faire le choix de composer avec l'un ou l'autre. Tu semble ne reconnaitre que l'existence de l'un, et moi je compose plus avec l'autre.

Et je penses que la rigueur philosophique et la rigueur scientifique ne touchent pas plus à la Réalité que ne le fait l'Art.

L'Adstruction, n'est pas une construction, mais c'est plus un mouvement d'anti-construction permanent, de la déstructuration qui n'a pas pour but de déstructurer une quelconque structure, mais juste le but de se déstructurer elle-même à l'infini.
On ne peut pas réellement définir l'adstruction. Sa définition tient du fait qu'elle n'en a pas.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Sam 4 Juil - 19:04

J'ai édité mon poème. Car j'avais besoin de faire une version un peu améliorée.
La fin est moins violente, j'ai pris en compte la réaction de Shadow.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Dim 5 Juil - 10:45

sur les sens, la vérité qu'on perçoit, j'aurais beaucoup de choses à dire, mais dont je parle peu...je compose l'un avec l'autre, mais je préfère écrire sur la première partie, la seconde étant d'une complexité que j'ai approchée par les sens déréglés, vécus dans la chair.

et c'est bien ce que je disais, l'adstruction pour elle-même ne mène à rien. et sans définition, dans un mouvement permanent de nihilisme ou équivalent, elle n'aura qu'à mourir sur elle-même, et trouver dans le néant son accomplissement. Mais peut-être me prouveras-tu le contraire
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Dim 5 Juil - 10:48




Je vois pas en quoi ce texte est une réponse, je dois être "nulle".

Bonne journée et merci du partage !
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Dim 5 Juil - 22:04

l'indéfini redéfini, ça m'amuse assez...
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Dim 5 Juil - 23:59

Le nihilisme c'est nier l’existence de toute chose.

L'adstruction c'est nier le bien fondé de l'existence de toutes les choses construites, y compris celles qui le sont par l'artiste qui adstruit. Elle fait de l'échec sa matière première. Allant d'échec en échec, puisqu'elle est irréalisable et inachevable, elle garde son élan. C'est cet élan qui importe. Car au fond chacun de ses échecs contribuent à la rendre plus absurde et de se fait, à développer en elle une dimension artistique.

Je dis n'importe-quoi, mais je conçois ce n’importe-quoi si bien qu'il devient une réalité pour moi. Et cette réalité, bien qu'artificielle, ne me semble pas plus absurde que celles qui nous sont imposées quotidiennement.




Alice, tu n'es pas nulle, ne t'inquiètes pas si ce que je fais/dis t’échappe, j'y suis pour beaucoup.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Lun 6 Juil - 0:48

Ah d'accord !!!

Bon bon tout va bien alors.

Cool !

J'avais trouvé un bon premier son, je travaillais le poème du concours je...

J'espère être la seule à avoir eu l'idée et qu'elle va être bien perçue.

Je vais le retravailler un peu.

A plus !!!

Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Lun 6 Juil - 19:44

l'élan par la non-réalisation, ça ne restera que la non-réalisation, donc un seul élan sans manière de l'exprimer correctement. de là, il est difficile de parler d'art...c'est moins absurde que fatiguant. j'attends de voir la dimension artistique de ce que tu proposes.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Lun 6 Juil - 21:01

qu'est ce que l'élan mis à part l'animal, de l'art il me semble, oui c'est fatiguant des fois.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: I. Déstructuration   Mar 7 Juil - 19:58

La non-violence, n'est pas la simple absence de violence, c'est la déconstruction de l’intérêt de la violence. C'est une manière de la surpasser.
Et ceci est une métaphore.

Bon pour l'instant, je vais me concentrer sur l'os.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I. Déstructuration   

Revenir en haut Aller en bas
 
I. Déstructuration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Engagé
-
Sauter vers: