Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alice Poète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Jeu 25 Fév - 23:50


Consolation VI

Mes souvenirs sont au sol
Et mangent à leurs racines
Les minéraux restent
De simples numéros au tableau
Et les cieux emparés de leurs couleurs
Se découpent en étiquettes
Avec des noms pour les reconnaitre
En valeur, comme les fiches de l'étudiant.

Assise au pied du trône
Je profite mieux de la vue
Que le jour montré aille
Cueillir pour moi un cœur nouveau
Que sa douceur à la venue du soir
M'attire au sommeil adéquat
Que la lumière fut.


J'ai plus trop envie de ponctuer en ce moment aussi on dirait...
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Dim 28 Fév - 22:44

Nature morte

D'un feu repris des braises
D'un feu repris à la langueur des flammes
Montant du cénotaphe
Montant de mon esprit
L'amour
Abreuve la mésange posée
Entre les pâquerettes et la rosée
Les violettes blanches,
Me voici encore au jardin de mon enfance
Au printemps dans les petites allées
Dégorger quelques unes de mes pensées
Sur du papier
Et chanter, ces artères à donner au complet
Le champ qu'elles s'ouvrent au sang
Voyageant en lui-même qu'il y laisse
Une empreinte un dessin emprisonné,
Si je choisi je préfère qu'il aille
Griser mes épaules lentes
Soignant ainsi la page de sentiers tunnelés
Approchant la nature
Comme la paroi d'un feu sacré
Que l'on puisse y sentir
La limite en posant les mains
Sur la vitre
Que sa peau en fuselage
Soit neutre, non-inventée
Presque sauvage
En grandes branchées
Rameaux verdis que l'on veuille au feuillage
Croquer
Sans pouvoir atteindre
L'apogée d'un moment
Sourdit qu'on y reconnaisse pourtant
La grandeur substantielle
Pour laisser meurtrir le paysage
Par les saisons simplement
Sauçant du plat
De nos mains mises à part
De ses choses secrètes et éternelles
Qu'ont la beauté de l'avancée du temps.

Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Lun 29 Fév - 0:28

Mon amour

De ses bleu fers
Au sourire avancé
Ne s'efforce à monter
Du levier
Le pan des cieux caché
Ses yeux ont encore le pli
Et j'aime regarder au pied
Des rayons estompés
Les blessures blanches
Nidées
Collier mis au sommet
De la cime reliée de cordes en cordes
Des cils à la joie
Sommeil au duvet
Repli de ma chair
Grignotant de jour
Sur mes pensées allées.



^^'
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Lun 29 Fév - 23:36

Les questions sauveront le monde

Les couleurs de leurs pétales
Souvent de leur langueur
Comme des tiges parfumées
Jusqu'à leur déclin laissées
Infuser draps et rideaux
Ondulent au léger courant d'air laissé

Ta tête appuyée aux restes
Du conte quelques pages
Esseulées au chevet
Calme les surplus d'âmes
Habillés du servant plié au charme
Que lance la musique laissée

Dans la chambre
Principale thématique des fleurs
Que les anges frôlent mon amour laissé
Penché aux boutons des tiroirs les fleurs


Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Lun 29 Fév - 23:37

On dirait j'aime les brouillons en ce moment !
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Ven 4 Mar - 23:24

Le fil pris de ton amour
A ma main
Balbutie
Dans l'espace
Le reste des mers.

Nos mains calices
A qui saura les prendre
Le ciel amènera
Tout l'amour qu'il voudra.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Ven 4 Mar - 23:52

Lettres prises glacé pâle
Minime mise placée
Ovale à la crue
Plainte surprise
A la transparence
Dans un calque de satin
De sollicitude
A ses bras
A travers ce rêve
Encore inconnu
Que les choses m'amènent ton bonheur
Tes plaisirs et mon amour tu sauras
Comme je t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Mar 8 Mar - 0:57

Netteté

Ainsi je pose à nouveau la mine
Sur la feuille appuyée,
Le poids note plus qu'il ne donne
Mon désir d'insister.

De la force mise à cet appui
- jolie feinte narrative à remarquer -
L'effort fuit
De mon cœur que je décline
Autrefois rendu, de toutes manières.

Alors,
Aller simple ou simple aller
De retour sur l'effort
La plante est glanée
Prise au cou
Où la douceur à vue
Se glace en un pli
Pointé parfois
Comme un désert nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Mer 9 Mar - 15:43

Netteté II

Cela dit les dissonances
La bouche mise à parler dans un fond de verre
Le vin de la coupe accroché
A calcul d'une tiédeur saturée en tanins
Repose encore aux lèvres pour en offrir
Un râle bleuissant une comète tardive
Que l’œil perçoit en temps semi-réel
Ivre du temps allant du verre à la chair
De là chère aux vers
Comme l'esprit convertit à l'acceptation
Du sacrifice de son autre
Hors de son corps
Placé à côté
J'écris ici quelques nettetés.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Mer 9 Mar - 15:48

ahahahahahahahahahahah

Laughing

tchek tchek


https://youtu.be/aMukuj7FnTs

tin on s'en lasse pas !!

Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Jeu 10 Mar - 0:53

Au dur revers de votre bouche
Je trouve où laisser la mienne
Aller
Calme-calme l'attraction simple
De ma calame ennuyeuse
Sortir-sortir de la calme greffe
Je puise encore un peu
D'une métaphore sensible
Le glissement sonore
De l'or-de l'or à semer sur la plage
Sable à vos joues-
A vos joues posés les petits grains
De moi je joue à picorer sur vous
Le bonheur étonnée d'être là toute à vous.

Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Lun 14 Mar - 12:20

Victoire

Cogne aux parois
Triste
Dans une mise à vue
D'un reste posé à tes cuisses
De ma maison pliée
Comme en gestation
Des duvets de miel à ma peau
Languissent
Le matin à son heure glissée à
Des sursis de paille
Au col remonté
Butoir de la sieste
Auréole de ma victoire détournée
De tes mains dessinées
Au cadran du souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Mar 15 Mar - 8:52

Simulation

La vue mêlée au placer
D'une rive à l'autre
Sur un cheminement glacé
De sèmes se vautre
Comme un tic.

La lourdeur s'installe
Dans le sable
Et grignote le temps
Au fond d'un lit réduit
Microscopique, tchadique
En évolution
Si l'on recueille
D'une prunelle à l'autre
Un semblant d'émotion
Parfois grisé
Parfois noirci
Toujours allant
A l'itinéraire
Pressant les regards infaillibles
A glisser au chemin
De cet or minuscule mais pur
Lâché de pierres
Mères innocentes et rêveuses.

Allons,
Il n'existe de souplesse
A apprendre aux restants
Même cette berceuse tendre
Valeur nominative sans but
Sont encore quelques douceurs
Juste un petit monde de douleurs.

Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Jeu 17 Mar - 19:58

Souvenirs

Quelques torsades ont pris ciel au lit d'azur
Quelle belle mise en ciel est parure ?
Belle fin jeu d'esthétique
Sur la cime les hauteurs sont abaissées
Au niveau d'une nef désordrastique.
Laisse-moi encore dormir à ton sein
J'aime lacée à toi-même
Entendre la respiration du désespoir matinal
Non-sommeil encore au revers insomniaque
Tenant votre clair, encore, découpé

Ciel bleu, bleu ciel

A ma main caressant
Votre chair rongée
D'un soleil si grand
Enfant de vous-même
J'aurai souhaité qu'il ne se retourne apprécier la quiétude du monstre
Ou ses larmes, hoquetant du malheur de ne voir à nouveau
Qu'un pari à votre vie
Existe, soit le choix de vous imaginer mort
Comme le fut Hannibal, un temps
A ses salades grise à l'écoute
De la distorsions des plaintes
Plaintes ou désirs

Ciel bleu, bleu ciel

D'un miroir presque tendre
Eus-je un rayon trop ardant
Je n'eus qu'à me plaindre de votre absence
Pour en sentir l'arrachement.
Chacun comprend sa mère
Même un tout petit enfant
A la cloison de chair
Avez-vous seulement eu la décence de regarder
Si le feu donnait
Les rapports sont de nettes compensations au

Ciel bleu, bleu ciel

Nuit bleu, bleu nuit

Je sais que le moyen
L'appui fécond de vos grâces
Le temps donné aux lamentations
L'écriture concises de vos paroles
Auraient délecté un Rémi avide
De contemplations "féroces"
Les concerts mélancoliques ont la fâcheuse idée de concevoir leur amour de manière à ne les accepter qu'en pleine puissance.
Ai-je tort de prononcer mes craintes ?

Nuit bleu, bleu nuit

Vos yeux ont-ils un sursis ?
J'ai tant de fois lutté en peine
A mieux vous aimer pour au final
Détenir votre amour ainsi
Merci.
Je garde mes notes en appât morbide
Qu'en crève les plus chanceux
Votre sourire
Est posé en moi-même
Plus qu'un souvenir il est résignation
Pointe du modernisme
Il dévore quelques envieux
Cajole quelques paresseux
Et place les autres dans l'embarras
Débarras de leurs peines
Continuant ainsi de déménager les soupçons de rêves

Nuit bleu, bleu nuit

Laisse-moi te dire encore que je t'aime
Tu déglutiras mon petit pain
Mes mains iront à nouveau à ton ventre
Chercher quelques douceurs et attentions.
Tu me manques parfois.
<3
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Ven 18 Mar - 10:19

trop long, j'lis pas
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Ven 18 Mar - 21:24

On peut avoir un power point ?

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Ven 18 Mar - 22:10

Ou un tag ?
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Sam 19 Mar - 8:58

lol
Oui oui oui oui, je posterai, j'en ai fait un joli.

Mais faut que je recopie, j'ai la flemme on dirait lol, ah non, je l'avais recopier.

^^


Il arrive il arrive il est sens bon le sable chaud, il est beau, il a sept têtes voire plus on dirait une jacinthe, roh...
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Sam 19 Mar - 9:02

*
Ce soir, ou autre, j'aimerai, un jour, demain
- Peu importe au poète -
Peut-être, pris dans l'effort que
Tu me donnes ta main, car
Sais-tu, il y aura alors, un jour, demain, ou
L'épaisseur d'un crâne
A hisser, de vos décombres, j'ai
A remonter, de mon intérieur, encore
Au haut de mon ventre, j'appelle
Par respirations et petits souvenirs de la courbe de vos joues
- Dune profil / Plaine face -
Désormais à la gorge par à-coups lascifs
La jouissance pure cherchée par le sage
Maintenue par ma langue au palais
Serrée pour ne perdre, les restes de la gloire
Prise à la chaire de Chopin, à son étude prolongée
De la quiétude, tranquillité, transcendance offerte à celui le suivant
A la fine observation des silences de la nature
Dans laquelle je broie, comme vous, monsieur, mon sein
Cette petite chambre à glisser, à peindre, cloisonner
Plier, gribouiller de fond en comble à en imiter, au calvaire
La moisson au soleil que tiennent les heures.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Lun 21 Mar - 0:17

L'épreuve      
                         D'un appui
N'osait                
                         Suspendre
Dans les airs
Et allait toujours
Là où
Les heures allaient sans fin
Mordre aux crins
Des seules certitudes
Feutre terni
Des noyades au faisceau
Cintré dans nos ossatures
Bâties débâties du temps
Pincé dans ses meurtritudes
Seuls, de nos encres transparentes
J'écris.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Jeu 24 Mar - 23:15

Sommeil

Le feu du soir ployait comme la destruction d'un éphémère
Rempart laissé en un froissement dosé
Au bord d'un sommeil subtil à vous clore
L’ouïe et vous noyer dans la flamme
Sans que la moindre défaillance n'apparaisse à votre joue
Le regard encore à glisser en le vacarme
L'incitant à sortir à nouveau de ses profondeurs et
Le hissant au point de ses limites dans un effort
Du récupération sublime de la foison de sentiments contenus
A cet effet : allumer au pied du mur
Le bois des fondations, le ramenant à ses racines où
Je t'embrasse pleinement, dans le cadre particulier
D'une multitude de mots dont rien ne résulte
A gagner à mes chairs grignotées de l'air
Du pont, délicatement remis aux filaments
Cloitrés en quelques chiffres, souvent primés
Car la numérotation exprime
Quelques valeurs, voici :
Un beau torchon seulement pour les invités.

Le ZÉRO a l'allure d'un soleil pré-cosmique
Un UN, vandale, vandalise jusqu'à moi-même
Ce DEUX, hm sera présent
Pour ce TROIS que j'aimerai
QUATRE !
CINQ en vadrouille

Main dans ta face
Peu, ce n'est
Valeur de poissonniers
Joignant les rets
Glas glas glas
Soyons déclinés.

Je rêve je dors.

Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Jeu 24 Mar - 23:17

Sad
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Jeu 24 Mar - 23:38

Hymnance en I majeur,

Déroulerement de ganotilles

L'estine glotée de latoverque rani
Glinotte mitrone à l'ansconce allée
Je parmenie de tant zanentour
Pour ma tinesse sente mantée.


Sorme latrife sanée
Quème natigne ganée
Soumprefresque vo tanate.
Les sontis
J'ai de plerques habitude
De sombrer où nommes l'habitée
Belle rastant que nousse l'écume
De l'air chant risques allés
Sommeillent en troquant tagan tagan
L'est blanchi solitude fanée
Offerte mise et reclue
Q'un bâtonnet m'encense et berce à l'horizon
Deux trois mélancolies fermées à la maison.

Nance, preste t'allée
Gligne sorme malée
Burotan les slinfers dune mona été
Sur la figne les astour de jalé



Y'avait longtemps !
C'est du premier jet, faite sur l'ordi (ce qui est rare) !
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Ven 25 Mar - 22:47


Ignorance


Les airs portent de poussières en poussières
Rien, ne manque
Les cieux assainis n'ont de vertigineux
Rien, ne manque
Les rêves n'embrassent sans raison
Les ides babyloniennes et ne froissent
De papiers à tort
Elle mène à nos sensibilités
L'ignorance que nous avons
Des glaises rigides
L'alumine telle ne cueille pas
Nature de sa cloison elle nature
Son métal à son cristallin
Du jardin déserté elle glisse
Une auréole de blessé.


Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Lun 28 Mar - 0:17

Amour

L'un sur l'autre avons-nous
Trouvé
Repartons en septime
Râle
Le nœud clôt le rien de sang
Laissé
A ta chemise blanche
Épuisée
Un pan de mur où nous poser
Nouveaux
Nos passions d'héliotropes
Glaçon
Gardé au dos
Plein
Gré
Éloigne-nous du centre
Bleu
Clair
Mange à ma main de cendrier
Grains et frissons
Encore moire
Épousée douce
Titubant du lest
Embrassé de l'écume
D'un temps aux plis
Seulement calque vieux papier
Soupirant de poèmes.

Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Lun 28 Mar - 23:35

Amour II


Le ciel de mon plafond
J'étends
Au loin.

Lueur quelques halos
Sel mis
En mire
"troteline"
Ma main travaille encore à poser à ta source
L'amour plein de bruit last
Clameur tracée de l'aller
Quiet flaire
Sortie de la sente
J'ai déposé un lit plein de sable
Feu de verre
Verre en feu
-Fusion
Clair de somme
Somme clair
Les coloris plantés à la fourche de ton œil
Vont à la surface, vont et viennent
A l'objet
Clairvoyante cette beauté
Pivoine blanche
Belle fleur pâle
Odorante
Éclose
Double.
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Mar 29 Mar - 13:19

L'avant dernier est globalement superbe.
Malgré des retours à la ligne peut être un peu abusifs.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Mer 30 Mar - 1:07

Merci !!!


Constance

Soleil grimpant de plume à joie
Mes années à ta main déployées
Le temps d'une obédience
Cherche à poser à toi un soupir.
J'aime te regarder et laisser mener
A bien mon calme ressenti
Prêle même de papier
Ton cœur est sur le mien
Deux trois fois endormi mais encore
Je mens à l'infini
Sauf, vraiment, je pleure à mon lit
Tes mains étaient douces
Caresses j'aime aussi
Voir votre âme douce
Même au soir lointain
En querelle de brousse
Où au ciel grimpait de plume à joie
Mes années en appui à ta main déployée.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Mer 30 Mar - 2:48

Constance II

Pointe diluée
Arme jetée
Qu'effleure un carnet
Beau
Défait les yeux allant tourner.
Glaçage au gâteau
Cerise miroir
Sucre de neige
Fleur d'amandes
Douceur au palais
Que le ciel délicate
Mise en linceul
Voile voile blanc
Certitudes encore en corps
Crève d'encre
Grève d'encre
Bredouillement de poète
Soupirs soupirs soupirs
Mer d'adages
Agate
Créneau de feu
J'embrasserai tes yeux cognés à la chair face à tes pupilles.
Revenir en haut Aller en bas
tortssib

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Jeu 31 Mar - 1:32

Quelle belle plume Quelle belle plume QUElLLLLELZPDK BELLE L ZISDPLUMEMA HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Jeu 31 Mar - 10:09

Alice, tu contamines les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Jeu 31 Mar - 21:37

Merci beaucoup...

Billet

Si je pensais à toi des heures durant, depuis
Ma bouche ne cessait de dire dans son sommeil
Ton nom
A me mener à l'endormissement
Dont je munissais las désormais ma figure
D'un torse
Au plaisir d'écrire tel qu'il est, beau.

Tes yeux ont à mon cristallin vernis la taille
Reste à ma main le sel d'un triste alexandrin

Connu, commence
Je pars en silence à ton tendre repos.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Ven 1 Avr - 23:06

Segment
Géométrie première

Point point
Disparition
Deux trois à un
Subliment la cause
A B
Soulèvement de milieu à pleine
Segmentation
Moteur
Dynamo
B A
Grâce
Mise en musique
"Greul"
"Creul"
La supplication entre à contre tour dans un inverse imprimé au gré d'une chute aléatoire montrée
Les faits en sont à leur ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Ven 1 Avr - 23:07

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Dim 3 Avr - 21:28

Feux

Tangue le feu pris
Que le jeu mise
Et veille au clair cheminement
De la vieille latitude étreinte
En temps de trêve
Les effets de la lente accumulation
Fer de l'an révolu
Où tintaient clochettes à la brise allée
Ajoute au déploiement des embruns
Le sel d'un rejet de lampe
Atteinte éteinte et débleuie
La feuille du charme sertie
Rubis de peine
Tourmaline d'ennui
Où jadis flottait
L'air entonne encore
Comme l'eau se souvient
Des placers
Une entorse conduit l'ancien flot
Au creux virevolté
.
Langage ancien
D'ocre
Posé au magma dévore à nos pieds les âmes
Et glisse nos corps à leur duvet
Revêtement de métal
Tricote à nos grains tiédis
Un manteau de tes grains.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Dim 3 Avr - 22:07

Perles

Tes yeux sont à l'effort du monde
Un bout de question
Blotti aux mains des siècles
Où grandissent les envahissements
Perles aux parois des ombres
Le soleil à cueillir vos reflets
Poindra un jour d'échange
Mielant le sucre des envies
Cerclant sa mesure au glas des nombres
Menant de linceuls en linceuls
Au lieu où vous couchez lisse surprise
Encore miroitantes des jeux de votre emprise.

Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Lun 4 Avr - 23:16

Face

Seulement
Repris déjà
Le vieux tricot
Reprisé aura
Au fil doré
Laissé
Des vœux
Anciennement mépris
Au seuil
De la netteté
Monnaie
Façonnée
Du bruit
Équivalent
Entre
Au plexus en mon centre.

Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Lun 4 Avr - 23:36

Pile

Clair de promesse
Naissant
Cherche à passer
Passer encore
Las est
Lacé au mors
Ton visage
Assailli
Axé remords
Stade stable
Qu'un revers ignore
Comme le sable posé
Tendrement à la plage
Où chaque grain est une idée
Ainsi le ciel vaudra toujours une beauté fertile
Que ces grains en miroir ont tant
Tant
-Temps de cannes à quille-


Laughing au moins ça m'amuse, ça doit être bon signe, sinon je crois je vais arrêter d'écrire, j'en fais trop...
Je sais pas si c'est trop bon non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Mar 5 Avr - 23:07

Albatros

Albatros au creux de ma main
Prenait des rebonds
Tant ses yeux s'enroulaient à ma taille
Ployait mon regard
Son cœur tendre tenait encore
Peut-être à mon sourire
Mis en bouche
Lesté de sel
Fondu en pacotilles
Reflets, à son dos gisait le satin
Bleu comme un marbre
Orange, mécanique sombre à mon cou
Une nouvelle corde
Nouvel anneau
Étiquette post-
Mor-dant le monde à son épaule (droite)
Trop de scènes à l'étage vont
Et viens aspirer
Au fond de son gouffre
L'albatros en guenille.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Mar 5 Avr - 23:50

Les grenouilles

Tirelire à l'oreille
Quelle proie soudaine
Croasse
Perle à peau
Où allaient en vallées
De leurs maigres valises
Distinguée la maigre ossature
D'un dîner du dimanche
Oh les belles grenouilles
Frites, persillées, soignées !
Encore tenues
L'une à l'autre
Signe de qualité.


Sad
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Mer 6 Avr - 0:17

Il faudrait que tu lises la Batrachomyomachie.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Mer 6 Avr - 23:47

Ah oui ça a l'air sympa.
Smile


Au sceau de mon cœur apprêté

Seul où avez-vous pris l'envers
D'un décor si éparpillé
Prés d'un temps soit deux encore à venir
Silence d'une heure apposée
Au sceau de mon coeur apprêté
Cette lampe au bureau a cligné
Bénis soit ces mots.
Je tiens à reprendre mon étude
Et les concentrations articulées
Nées d'actes pulsés pour l'éternité
Prendront un réel épanouissement au gré de leur environnement
Sans qu'ils puissent parfois s'y résoudre
Puisque
Chaque instant n'est qu'un appel profond de l'outrage primordialement vécu
Je vous aime.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Dim 10 Avr - 11:40

j’ai toujours voulu être passionnée par un jeune homme
c'est à dire à la fois par ses opinions battements de cils
que ce soit toujours l'été
dans le hasard de ses paroles
et toutes les choses qu'il effleure
ma tête sur ses genoux
ou l'inverse
dormir dans l'idée du confort comme le font les chats

flâner en lui pour que sans cesse
s'ouvre des terrasses au hasard du regard
puis regagner le cœur des chambres
par sa barbe grinçante comme des vieux volets
corps balbutié des ricochets
sur la surface de l’étendue
sa peau une eau qu’on trouble
un langage ses lèvres connues

il suffit qu’il fasse un geste
pour voir dans moi toutes les fenêtres ouvertes
y entrant l’une après l’autre les paroles
les cigarettes

et on pourrait se dire
qu'il est l'heure de dormir
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Dim 10 Avr - 13:00

très joli
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Dim 10 Avr - 16:55

Très sophistiqué, dans la construction, tout en restant accessible dans les images, j'adore ce style.

ça fait longtemps que j'ai pas fait un commentaire dépassant une ligne, du coup je vais détailler un peu, parce que, voilà, c'est la révolution, et que la révolution passe aussi et peut être surtout par la poésie. Parce que dans "révolution" il y a "rêve" et que la poésie est vecteur de rêves. Oui la démonstration est bancale, mais c'est la révolution. Et dans "révolution" il y a "rêve", et non "démonstration", même si ça rime.

- Mouais... je ne suis pas convaincu    scratch

Dans "convaincu" il y a "vaincu", et dans "vaincu" il y a... ok, j'arrête, place au commentaire.


*

j’ai toujours voulu être passionnée par un jeune homme

L'ouverture "amusante", avec cette généralité concentrant déjà tout le message du poème en un vers.
avec ce "c'est à dire", juste derrière, surprenant mais ça passe bien.

c'est à dire à la fois par ses opinions battements de cils

Les "opinions battements de cils", je rois que c'est 'image qui m'échappe le plus dans ce poème. Une "opinion battement de cils" c'est quelque chose qui change sans cesse, c'est chiant, ça veut dire que la personne n'a pas d'opinion, mais d'un autre côté ça peut aussi faire référence à une certaine folie-fantaisie, et du coup c'est plus du tout chiant. Je suis partagé, mais au final peut être que c'est normal d'être attiré(e) par l'insaisissable et l'éphémère.  

que ce soit toujours l'été
dans le hasard de ses paroles


Cf, le passage ci dessus sur la "folie-fantaisie". Je me comprends. Je crois que ça renforce mon analyse, et ma deuxième hypothèse.

et toutes les choses qu'il effleure

Je ne sais pas trop si je dois mettre ce vers dans le bloc d'avant ou celui d'après. C'est un peu l'effleurement suspendu au milieu de rien. Cette milliseconde avant l'arrivée du soleil, du sommeil de 15h30.

flâner en lui pour que sans cesse
s'ouvre des terrasses au hasard du regard
puis regagner le cœur des chambres


drunken

La flemme de commenter, c'est juste magnifique.


par sa barbe grinçante comme des vieux volets
corps balbutié des ricochets
sur la surface de l’étendue
sa peau une eau qu’on trouble
un langage ses lèvres connues


Pas grand chose à dire sur ce passage, si ce n'est qu'il me fait encore plus apprécier la fin:

il suffit qu’il fasse un geste
pour voir dans moi toutes les fenêtres ouvertes
y entrant l’une après l’autre les paroles
les cigarettes


drunken

et on pourrait se dire
qu'il est l'heure de dormir


La transition, avec ce "et on" est peu être légèrement bancale, mais bon, c'est du détail.

*


En résumé: c'est très stylé, continue.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Dim 10 Avr - 17:11

Ouais, c'est stylé de ouf.

Le premier vers m'a tout de suite fait pensé aux premiers mots d'un de mes textes dysfonctionnistes qui commençait par :
"Un beau jour, alors je m'étais mis à chercher une jeune fille que j'avais perdu..."

(In A la Recherche de Clémentine, owi, je me cite, on dirait que je suis un poète !)

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Dim 10 Avr - 17:12

rofl
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Lun 11 Avr - 7:50

Merci tout de même pour le com...

Oui stylé, j'ai toujours aimé les petits sauts, le côté moderne, la sècheresse non abusive, la tendresse auto-reniée.

ça me fait penser à Aurélius aussi lol pour changer.

Franchement, j'aurai pu le travailler un peu plus, mais j'ai voulu garder une certainement empreinte qui le rend comme "résultat spontané".

C'est bizarre la référence à "Clémentine", du fait que ce soit une réécriture, le côté masculin a du rester.

Merci pour vos coms.

Ce topic commence à devenir trop chargé, ça me saoule, je comptais attendre la quatrième page mais bon, je pense je vais en ouvrir un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Jeu 28 Avr - 17:01

On dirait des haïkus !
Smile

Qu'ai-je pris de ma main d'ange
Et posé épousée de votre sage
Vœu, soupir givré
Petit cœur des landes
De vos prestes baisers
Où j'ai l'air encore allumée.




Les oiseaux soleillés sont
Mis en cage
Carreaux de vos yeux
Surpris à vous aimer.

Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Alice Poète   Sam 30 Avr - 23:54

Vues

Des fenêtres mises en bouteilles
Comme l'épilogue du demain
A la remorque éprise d'une
Crète aux aspérités conjointes
Comme silex tome 300 volumes
De la caillasse et des papiers
Un chiffon encore laissé
Le bleu surpris à gronder
Quelle lointaine dune
Posée à se lisser doucement
A vos genoux mis au calme
Placés comme des sarments à ma terre
Aux quelques arrondies
De volutes de roseaux
Grillagés de minces fils rangés au bois de rose
Jusqu'aux fenêtres
Tachées de mauve.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alice Poète   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alice Poète
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alice, Eo et bibliothéque de la jeunesse
» [Ciné...] Alice au Pays des... cauchemars !!!
» Siegfried de Alex Alice
» ALICE ROY ATTERRIT... CHEZ BAYARD
» Alice du mois de février : Alice et le manoir hanté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Lyrique
-
Sauter vers: