Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Etudes pour une mobilisation générale...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Etudes pour une mobilisation générale...   Mer 9 Mar - 16:00

Bon, en ces temps de manifestations remplies d'idéaux, je souhaite lancer de la boue aux visages des #Indignés. Et apporter une réflexion autour de la politisation via Internet.

J'ai suivi avec une demi-molle les débats autour de la loi sur le droit du travail, clairement une enculade supplémentaire de la part du gouvernement. Pourtant, celle-ci n'est pas passée, et a été mise en avant par une tripotée de Youtubeurs (certains de gauche, d'extrême gauche, d'autres peut-être apolitiques). Suivie par les politiques, et le particulier qui like comme un fou furieux toutes les vidéos abordant ce sujet.

Bien sûr, que la toile se mobilise contre une telle loi est une bonne chose, et ce n'est pas ça qui me gêne, et que je cherche à décortiquer. La question qui me vient naturellement, c'est : pourquoi pour cette loi ? Le travail, ça concerne "tout le monde" (ah bon ? quand je vois mon entourage, ça concerne 50% des gens en fait, notamment dans les 20-35 ans), on est d'accord, mais ça fait quelques temps que les sujets qui concernent "tout le monde" sont attaqués à la sulfateuse libérale. Pourquoi pour cette loi, c'est différent ? Hasard du calendrier, soutien des partis politiques en opposition, manifestation prévue dans ces eaux ?

Je veux dire, pourquoi voit-on les gens s'élever contre cette pauvre ministre (je dis pauvre car elle a accepté le merdier qui l'entoure) et sa loi débile, quand il y a personne contre la TAFTA (depuis 2013 les mecs !!!) , qui va nous la mettre bien bien profond, et bien plus fortement que cette loi du travail ? Pourquoi y'a-t-il personne sur les scandales alimentaires ? Ça concerne tout le monde, et si l'on peut vivre sans travail, on vit moins bien sans la santé (captain obvious, merci d'être venu). Pourquoi n'y a-t-il AUCUNE mobilisation contre les complémentaires santé, qui sont en train de défoncer totalement le principe de santé sociale, la sécu, en gros notre système social - par ailleurs un pote bossait en mutuelle, elles sont toutes en train de couler à pic...Pourquoi n'y-a-t-il pas des "On vieut mieux que ça" quand on laisse les émigrés à Calais ?

Mais quand je m'intéresse aux revendications de cette jeunesse Youtube anti-système (et là tu rigoles, puisque Youtube est l'une des grandes marques du système, mais passons), je tombe sur lui par exemple :

https://www.youtube.com/watch?v=cVwp5NPjx8E

Bon, encore une fois, il a raison, la loi est scandaleuse et tout. Okay, totalement d'accord. Mais peut-on venir critiquer un gouvernement alors que ton lien suivant, du même mec, c'est "Pourquoi je ne vote pas ?". C'est facile de proposer une opposition quand on ne vote pas, c'est-à-dire quand on ne s'exprime pas, c'est-à-dire quand on donne tellement de leçons citoyennes qu'on en oublie les fondamentales.
Comment peut-on prétendre agir contre un gouvernement quand on ne vote pas ?
Comment critiquer un gouvernement en étant si démocratique que le système démocratique n'est pas assez bien pour soi ?
Ces questions sont à moitié rhétoriques et ne tendent pas à donner de leçons.

Je dis cela tout en partageant son point de vue : aucun parti ne me convient, ou presque. Mais le vote est aucunement un choix individuel, et c'est là la grand erreur de nos générations remplies d'ego. Le vote est une conscience individuelle saisie dans le collectif, et non pas des raisonnements pseudo-intellectuels autour de ce que je veux/ne veux pas. C'est pas fromage ou dessert sinon rien.


Je digresse, mais à partir de là, quand on s'oublie à ce point sur les fondamentaux citoyens tout en bondissant sur la vie citoyenne et sa défense - dont nous avons cruellement besoin, nous pouvons remercier ces Youtubeurs, je le répète (même si Usul est un cliché vivant)- comment appeler à se bouger, à une mobilisation générale ? J'ai bien peur, et je conclurai mon questionnement là-dessus, de deux choses :

- Youtube, comme Facebook ne crée pas de mobilisations puissantes et rêvées car lutter contre le système revient à lutter contre sa propre zone de confort. En d'autres termes, les Youtubeurs râlent de la direction de l'entreprise tout en touchant les cadeaux du directeur (comme bon nombre de syndicats de la grande époque tiens).  Au delà de ça, Internet s'arrête au moment où il a réussi son tour de force. Je vous invite à vous pencher sur la Tunisie actuelle, ce qu'elle est devenue suite à sa révolution...au passage, la frontière sud est une passoire pour l'Etat Islamique, ce qui deviendra dans les mois à venir un véritable problème. Mais il est plus facile de parler du malaise de la ministre dont le corbillard est en feu.

- Une mobilisation contre une loi en particulier cache toujours quelque chose. Une volonté de faire chuter un ministre, un député, une date précise. J'ai peur que les Youtubeurs tombent dans tous les pièges de la politique et des médias, tout en refusant ces deux univers. On en revient à "pourquoi cette loi ?". Les verra-t-on sur d'autres sujets ? Est-ce suffisant ? Que proposent-ils ?
Il est important de lire entre les lignes. Par exemple, qui a noté que Thomas Thévenoud travaillait, au moment de sa "phobies des impôts" (j'en ris encore), sur un dossier intitulé : Taxis et voitures de transport avec chauffeur ? Tiens, en plein milieu de la décision entre taxis et ubers, comme par hasard, ce monsieur est tombé en disgrâce...



Bien sûr j'ai forcé le trait pour laisser répondre les révolutionnaires du monde.


maintenant, si on veut se tirer intellectuellement les doigts du cul et mettre à profit des vidéos Youtube, on peut toujours aller écouter des gens un peu plus sérieux...Anecdote, je me rappellerai toujours Usul, proposant un cours d'histoire à partir du jeu Civilization IV (un de mes favoris), et faisant intervenir un intervenant présenté comme "un expert en histoire". Quand on est à ce niveau de précision et d'intellectualité, on peut bien faire la révolution en hashtag.

https://www.youtube.com/watch?v=4PEJlSvVZaY : la révolution n'est pas un pique-nique
https://www.youtube.com/watch?v=N5BXOdSTcmA : débat sur le capitalisme

je vous suggère également de prendre conscience de plus de problèmes, plus graves, après tout nous sommes sur poètes et écrivains du monde, en allant sur la chaîne Youtube de Mediapart ou de Ce soir ou Jamais.

Sur le sujet alimentaire, y'aurait de quoi hastager : https://www.youtube.com/watch?v=b_HttrPwA2M

Et je finirai sur une évidence de réflexion, toujours sur Youtube.
https://www.youtube.com/watch?v=GXJQvEUsHzg



Avec en fond cette question : peut-on faire émerger une révolution ou des révolutionnaires sur un site comme Youtube ? De manière véritable, non pas de Panurge.


Dernière édition par Mario le Mer 9 Mar - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Etudes pour une mobilisation générale...   Mer 9 Mar - 16:27

Fait des textes moins longs, c'est chiant à lire.

:/
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Etudes pour une mobilisation générale...   Mer 9 Mar - 16:40

on applaudit bien fort un master en lettres classiques !
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Etudes pour une mobilisation générale...   Mer 9 Mar - 19:38

Spécialité "médiévale" avec grande préférence pour les longs textes en rimes, octosyllabiques (bourrage de crâne, tatatata tatatata), royaliste, bref le reste... Allez hop pobelle !


Désolé, je te dis ça, peut-être faudrait un style plus "prospectus" "dépliant en triptyque", qu'on ait qu'à bouger les yeux d'une idée à une autre...

Sinon bien sûr, je me doute qu'ils font en sorte de se bourrer les poches de fric et qu'il y a besoin de substantifs et d'adjectifs, relatives et subordonnées qualificatives pour se défouler au max.

Donne nous des directives ou alors, je suis sûre que les gens aimeraient faire des trucs pour aider.
Revenir en haut Aller en bas
Deedlit
Correctrice
Correctrice
avatar


MessageSujet: Re: Etudes pour une mobilisation générale...   Mer 9 Mar - 22:15

Et pourquoi pas un powerpoint, au point où on en est ?

_________________
"La résignation est un suicide quotidien." Honoré de Balzac.
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Etudes pour une mobilisation générale...   Jeu 10 Mar - 2:35

Je crois en effet que ta question est pertinente: pourquoi une mobilisation contre ce projet de loi et pas un autre ? J'ai beau chercher une proposition, je ne trouve pas de début de réponse.

Il est pourtant plus direct de comprendre que le traitement des migrants à Calais est inhumain, que les efforts pour la protection de l'environnement sont insuffisants, que la guerre en Syrie est inhumaine, plutôt que d'évaluer l'impact global que pourrait avoir ce projet de loi une fois les conséquences positives (car oui, il y en a) et négatives agrégées.

 

*

Mario a écrit:
Le vote est une conscience individuelle saisie dans le collectif, et non pas des raisonnements pseudo-intellectuels autour de ce que je veux/ne veux pas. C'est pas fromage ou dessert sinon rien.

Très jolie formule mais tu m'as perdu avec cette conscience individuelle saisie dans le collectif. Pourrais tu reformuler pour un illettré comme moi ? J'aimerais la ressortir autour d'un café à l'occasion, mais pour ça il me faut en maitriser le sens. Pas comme tout à l'heure où j'affirmais cette formule que je venais d'improviser: "la perfection porte en elle les germes de l'imperfection", sans avoir aucune idée de ce que cela pouvait bien signifier.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Etudes pour une mobilisation générale...   Jeu 10 Mar - 10:35

Certes, mais il n'y a pas de compétition ou de comparaisons à effectuer. C'est aussi un trait insupportable de notre époque que de dire "ouais, j'aimerais pas être à la place d'un mec au Bangladesh, alors je me fais traiter comme une sous-merde au taf". Il faut se scandaliser dans les deux cas, point barre.

Tu m'as fait rire, il est vrai que la phrase mérite développement ! Selon moi (je précise car que je n'ai pas la science qui fuse...ooooh la belle rose) on se méprend sur l'acte de votation comme disent les suisses. L'individualisme crétinisant de notre société l'a simplifié en "c'est mon choix, c'est que moi que ça regarde là dis-donc !" alors que non, le vote implique un travail de lectures, de visionnages, de réflexions, de questions citoyennes, une prise de conscience de l'individu par l'individu, selon la phrase de Hegel "L'histoire universelle est le progrès de la conscience de la liberté". La conscience de la liberté amène le progrès, le progrès qui fait l'histoire. J'appose ici le progrès sur toutes les facettes de la société, y compris la politique, ou, allons plus loin, la politisation. Raison pour laquelle l'engagement par Youtube est intéressant à suivre, mais laisse des questions en suspens quant à la politisation virtuelle !

Dès lors, le vote n'est pas une volonté personnelle de voir son canasson passer la ligne en premier, mais une prise de position selon un collectif - le collectif social, la société et ses besoins. On peut dès lors expliquer pourquoi un anarchiste vote Hollande en 2012 et veut ensuite se tirer une balle sur la tempe, ou pourquoi tout le monde a voté Chirac pour lui donner un score de dictateur africain, quand l'entre-deux tours fut un immense et intense temps social ! Le collectif dans le vote passe avant tes petits désirs de consommateurs qui veut pour lui et lui seul tel téléphone. Mais c'est compliqué à penser pour une génération gâtée au possible qui ne voit pas plus loin que ses propres désirs, idées, et non pas l'ensemble.

La question étant, à partir de cette phrase : et si la conscience individuelle ne repère aucun vote satisfaisant pour le collectif ? Hé bien, en voyant le système (à la con) du vote en France, il vaut mieux voter en conscience, c'est-à-dire utiliser le système pour mettre en valeur le moins pire de nos candidats. Bien sûr, il faut avant de voter avoir lu les programmes, avoir suivi la campagne, et connaître les projets possibles et relever les mensonges. Souvenez-vous du vase de Soissons, et de 2012...JE SERAI L'ENNEMI DE LA FINANCE ! Bim, on embauche Macron, le petit génie de la banque Rothschild...

Et je rappelle que, en cas d'enculerie profonde sur le vote, l'article 35 de la DDHC de 1793 permet le droit à l'insurrection. Il commence par "Quand le gouvernement viole les droits du peuple". Le droit de vote est le premier à se prendre une bastos, quid dès lors de la conscience individuelle ? Sommes-nous républicains ou alors on va se comporter encore et toujours comme des porcs élevés en batterie ? Alors oui, nous valons mieux que ça, mais nous le dirons de quelle manière ?


Dernière édition par Mario le Jeu 10 Mar - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Etudes pour une mobilisation générale...   Jeu 10 Mar - 10:37

Pour Alice, une version simplifiée, pdfisée de mon message
(un bouquin parle du pdf comme destructeur de la pensée actuelle, à bon entendeur)


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Etudes pour une mobilisation générale...   Jeu 10 Mar - 11:32

C'est qui, Larochefoucault ?

Si c'est lui je suis trop forte, je le conseille, c'est de la philo vraiment vraiment à la fois démocratique et royaliste.

Je reviens de la réunion d'information d'ASH (fuck vous chercherez la déf.), oh con que des cassos, vous savez ce que j'ai entendu... : "On ne parle pas à son patron ou à un patient comme à son pote". Bon personnellement moi qui suis à la recherche d'une certaine vérité, j'avoue avoir eu peur. Je suis partie à mi-chemin du truc, pendant une heure on nous a expliqué qu'il fallait arriver à l'heure au travail, aller au travail même quand on a mal au ventre, qu'on était obligés d'avoir un uniforme, qu'on devait couper nos ongles, attacher nos cheveux et obéir aux supérieurs hiérarchiques, une heure !!! Le siège était pas confortable et moment venu de la pause, moment où je me suis échappée, on nous a gentillement proposé d'aller acheter des trucs aux tirettes de l'école, gling gling les piècettes pour le passeur Laughing. Du coup je suis allée la voir et je lui ai dit pour ma formation, d'un coup, la femme a tendu son dos, elle avait peur de moi !! :/

Pas étonnant le monde il tourne pas rond franchement, et des fois ça m'amuse vraiment pas.

On devrait faire étudier Niska dès le collège avec une véritable analyse de texte, j'ai envie que tout le monde soit au courant que la misère et la famine, c'est pas 5 minutes et hop c'est fini, ça devrait pas exister, la vie est courte ok mais s'ouvrir et se refermer aprés faut pas s'étonner et faire son malheureux, des nions dans la gueule ça mérite.


Bla bla bla bla bla, faut des sous pour acheter des graines, mais bien sûr et un jour y'aura plus de chocolat et les épidémies et bin les docteurs ils voudront plus réfléchir parce que leur salaire sera plus assez important... Et oui mais c'est la vie pauvre Alice..
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Etudes pour une mobilisation générale...   Ven 11 Mar - 1:22

Je suis d'accord avec le premier message d'Alice.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Etudes pour une mobilisation générale...   Ven 11 Mar - 10:07

communiste
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Etudes pour une mobilisation générale...   Ven 11 Mar - 16:47

(Ton explication est très claire, merci. )

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etudes pour une mobilisation générale...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etudes pour une mobilisation générale...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cursus pour devenir conservateur- restaurateur ?
» kie kie kie Kabila Appelle le peuple a la Mobilisation Populaire
» Quizz sur les secrets de Disneyland Paris et d'autres pour la culture générale
» Faut il faire des etudes pour se faire édité
» Mobilisation générale 1914

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Espace de liberté et de communication
 :: Salon Débat
-
Sauter vers: