Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et si on recommençait ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Et si on recommençait ?   Mer 3 Aoû - 23:43

Olala, comme j'ai envie de relancer un poker-poème-là, pour une rentrée toute en fascination artistique !!!!!


J'en mise dix.
à la ligne


Oui je suis motivée !!!!
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Jeu 4 Aoû - 15:23

C'est vrai que ça fait longtemps. Je suis, à un.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Jeu 4 Aoû - 16:55

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Ven 5 Aoû - 21:56

Amna pourrait pas faire une appli qui transmet les poèmes direct de mon carnet au fofo.


Laughing


Tin, fa caguou !!
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Sam 6 Aoû - 22:58

Je me permets l'ouverture...
Very Happy


Au passage des heures le bleu ciel s'étoilait
Impression passoirée
Celle que nous retrouverons en d'autres jours
Croisés par un frais courant
Fraiche prairie déjà peinte
Par un artiste fatigué
Pour qui les brins d'herbes sont un exercice
Auquel il ne se fatigue jamais que
Pour faire plaisir à sa dame et aux quelques badauds
Insistant à s'adonner dans une langueur suspecte
A croiser recroiser et allonger les tristes brindilles
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Dim 7 Aoû - 4:30

Je suis, comme Shadow, à un.

Mais je ne vous garantis pas la qualité de la cam.


_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Dim 7 Aoû - 18:39

Comme moi...

En même temps c'est écrit dans la signature, ceci dit, on est modeste aussi.
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Ven 12 Aoû - 23:54

.


Un p'tit one shot tout juste sorti de ma chambre (désolé pour la fin brutale):


https://soundcloud.com/solarsailor/les-samourais-du-style





.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Lun 15 Aoû - 12:48

lol trop staylé

Faut je revienne avec des gros textes là


Ouais ouais ça va arriver !!!


Cool
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Lun 15 Aoû - 15:54

je suis sur dix
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Lun 15 Aoû - 16:00

La nuit des étoiles





La bouche solaire s'ouvre pour lancer
ses rayons forts, armes de la meilleure rêverie,
envoyés comme des flèches
en une charge de cavalerie
céleste sur le troupeau épris de transhumance
vers la grande Cité des Etoiles

Animée dans l'opposition des lèvres d'ombres
les souffles cachés derrière des astres flous
Partout la Gueule Jaune essaie sa fonction
pour la foule amassée aux quatre coins des globes
où la pensée, toujours présente, même en déserts
a la consistance de l'air ou des murs

Elle s'écrit, au fond du lit des grandes autoroutes
" - En retournant l'espace comme un simple vêtement
Je me suis gantée d'élégance
avec l'amour des étoiles
J'ai trouvé le temps infini d'une lenteur
tout à fait exquise
Les siècles passent parmi les instants
L'homme tient de la limace
L'éternel, d'un moment
J'ai écrit, en faisant les tours d'horloge
depuis...mes doigts forçats
- Le voyage prochain, et si proche, si lointain !"

Un discours croqué en coups de soleil
s'étire à la vitesse de la lumière et choque
rebondit, culbute, s'enfuit hors de toutes limites
Il s'en va, ainsi d'une idée sotte
mais tenace - une idée qui tient en chaleur
- une de celles qui empêche de dormir -
tient l'éveil avec sur elle une chandelle fabuleuse
le trésor donné par les tendres vibrations du corps

La pensée consistante récoltée comme un fruit
cultivée au secret, butinée par les papillons solaires,
uniquement pour la tribu qui parcourt l'histoire :
la Caravane prophétique des voyageurs des grands larges !
en orbite éternelle autour de vous, de vous seules
nos âmes...


Dernière édition par Mario le Lun 15 Aoû - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Lun 15 Aoû - 16:06

(fraudeur)


On m'a appelé au début
ministre de la première chance
sans savoir vraiment
si ma fonction relevait du soleil, de la rosée
des gamins qui me regardent
refilés dans l'attente d'un truc, quelque chose
et qui vont, et qui crient, et qui hurlent, qui vivent
comme vont les vers sous ma charge
abandonnés, dans la confiance
la continuité nécessaire

Puisque chacun est une poésie
sans être de mes mots
Il y a de l'ouvrage encore
celui-là : il écrit sur l'air comme sur une feuille blanche
puisque le style est l'âme, le monde est poème
et si ses gamins rient encore dans l'ignorance
si la rime leur ressemble de plus en plus
je veux devenir pour eux, toujours eux, eux toujours
l'homme qui allume les yeux
d'une grande et sereine clarté que rien n'effraie
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Lun 15 Aoû - 16:21

(fraudeur)
Manifeste de l'Ailleurs (Da Lec'h All)


La poésie est un parcours d'idées et de sons
conjugués
utilisés, l'un mis en avant sur l'autre, ou l'autre choisi
(rayez ce que vous voudrez
ou rajoutez itou)
comme dans une boutique pour consommateurs savants
(plus ou moins)
un free poetry service
la multinationale aux sinistres succursales
ils y passent, les clients, ils ont réglé des notes sans pourboire :
- contenir la somme des idées de son temps
- se rendre voyant
- la musique avant toute chose
- l'art pour l'art
- voir ce qu'il y a à survoir
- métaphysiques diverses, hermétisme
- hétéronymie
- refus de l'art, abstraction, destruction, collage et amusements
(je fais des tirs groupés, on est pressé)
et tous les mouvements passés au tamis
entre l'étude et la postérité
les poussières affadis retombées
jusqu'à l'oubli

Nous appelons à une refonte du tracé
Plus que des mots et des choses
plus que la valeur de l'individu
une nouvelle vue s'impose sur tous les paysages
puisque partout, en dehors de nous se donne l'action

l'écrire, le penser, le savoir et la mesure
si bien qu'il faut rendre (pour de bon ?) la poésie au monde
accepter la copie faussée ou le véritable sosie
que dis-je, la nouvelle et douce nature, le naturel poétique
et la rime à l'Ailleurs
ce qui demeure et tournoie en dehors de nos frontières
poreuses, mentales, sociales (débrouillez-vous)
et même les éducations poétiques les plus tenaces (bis)
car si tout vibre, tout se donne en vibrations palpables (et vos chèques)

ce  qui fait naître l'Ailleurs, l'extérieur
et intérieur, le soi, l'autre en soi, les autres
ceux qui débordent
à considérer que chaque recoin connu de nos êtres
est une terre d'inconnus

Nous appelons au point final de ce poème
- à une grande convergence puisque l'inspiration n'est plus
(restons sérieux)
tout s'écrit, avec mesure, avec musicalité
voulu, involontaire, ignorante ou dans le mépris crasseux du son
qui perdure dans l'ombre du Verbe !
l'universelle mesure, la musique
quand le pluriel devient entièrement singulier
similaire, identique, le grand ensemble de la beauté
(à vous foutre le tournis)
- pour former le plus complet, le plus abouti des poèmes
(autant que faire se peut)
et un jour, à force d'Ailleurs, par le travail des corps
le mouvement trouvera l'éternel, et il perdurera !
- perdu au sein de cet univers qui attend
la bonne phrase
et les points de suspension

laissés ça et là entre nos gloires, nos ambitions et les ponctuations fameuses.


Dernière édition par Mario le Lun 15 Aoû - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Lun 15 Aoû - 16:31

L'esprit Joyeux


Pris dans le quotidien
Un poète s'oublie vite
Se trompe de chemins
Et renie ses bons rites

A force d'habitudes
Sans la contemplation
Les heures deviennent rudes
Rythmées sans passions !

J'ai omis de fêter la vie !
La voie de la joie !
Chante ! Poète enchante !
Les mots sont à toi.

Y'a-t-il une belle époque
Pour faire rimer le monde ?
Un moment où l'on troque
Le rire au pleur immonde ?

Pour faire valser les villes
Comme une belle utopie
Où sont les guerres civiles
De la beauté, de l'esprit ?

J'ai omis de fêter la vie !
La voie de la joie !
Chante ! Poète enchante !
Les mots sont à toi.

Les mœurs s'éloignent bien
Dans les programmes du soir
Si le peuple part au loin
Le poète l'écrit tard

L'histoire des fleurs nouvelles
Aux floraisons d'espérances
Dans les jardins le dégel
A le goût du jour rance

J'ai omis de fêter la vie !
La voie de la joie !
Chante ! Poète enchante !
Les mots sont à toi.

Une saveur d'aurore
Celle d'une vanille forte
Fait des légions de morts
Toutes les sottises mortes

Puisque la poésie revient
Par l'écran de ton œil !
Puisque la rime devient
Le salut par la feuille !

J'ai omis de fêter la vie !
La voie de la joie !
Chante ! Poète enchante !
Les mots sont à toi.

Si l'habitude se métrise
A la mesure de l'âme
On amène les plumes conquises
A développer les flammes

D'une autre volution
Par le son, par le bruit !
Par les chœurs des passions !
Par les cœurs de nos nuits !

J'ai omis de fêter la vie !
La voie de la joie !
Chante ! Poète enchante !
Les mots sont à toi.

Sans violence d’apparat
On gagne par un bon mot
Le poème n'est qu'un appât
Pour refaire les cerveaux

Tournés vers les avenirs
Et les champs des possibles
On moissonne de prédire
Quelques nouvelles bibles !

J'ai omis de fêter la vie !
La voie de la joie !
Chante ! Poète enchante !
Les mots sont à toi.

Par la simplicité faite
Homme femme éternels
On écrit sur les crêtes
Des lettres-hirondelles

En vol commun mondial
Des poètes rassemblés
La rime à l'air de chorale
Une poésie renouvelée

J'ai omis de fêter la vie !
La voie de la joie !
Chante ! Poète enchante !
Les mots sont à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Mar 16 Aoû - 18:00

pk tu fais ça mario ?

Bon ok j'arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Mar 16 Aoû - 18:00

Aussi, pourrais-tu changer d'avatar, je le trouve un peu trop arrogant...
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Mar 16 Aoû - 18:30

Brouillons arrangés


La mine écrouait encore la page...
Précisons, sans façon qu'elle insistait à me le faire croire
Est-il vrai : la droite, la gauche et les porcs ?

Mon amour, vois-tu, de mes quelques guenilles
Un drapé toujours bien posé ?

Sur un air tardif les oiseaux sont au pré et avancent
Des intuitions.

Vos yeux sont devins par là
Et florilège meilleur que la mise en sourdine.
Ceci dit, ne n'oublie pas avant l'an mille
Que ne soit pas inscrites
Les tresses de papier que j'avais à défaire
Tant éprise.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Mar 16 Aoû - 18:50

Scolie

Lorsqu'il m'aimait sans peur
Il se disait égoïste
Et de son amour naissait
Un amour de choriste
J'avais dans ses yeux sales
- pruneaux en friandises -
Un reflet de moi-même.

Il louait au petit jour
Les poèmes des grands
Et les hommes politiques
Espérant peu serein
De voir le monde se rendre
Pratique.

En cheval il laissait
Le fer battre sa croupe
Et allait droit devant
Où cqfd
Corolaire vainquait
L'épreuve fantastique.

Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Mar 16 Aoû - 19:26

De Mario:
 


Je suis très fan de ces strophes.



*

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Mar 16 Aoû - 19:48

Geayaumaytry

De deux points : un extérieur - un intérieur
Il ne connaissait que le segment
Le sol en remontât jusqu'à mes ovaires
Qui réclamaient de manière étrange
Le plafond lui avait été transpercé
Et saignait légèrement à un angle.

Ses mains, malgré l'effort, se noyaient
A mes cheveux pour éteindre un désir haineux
Ainsi, son désir amoureux parade singulière
N'était abordable à mon esprit
Puisque se réclamait une traduction à tous ses maux
Puisque de notre rectangle étaient deux carrés.

Du mien l'ouvrage se colorait d'or
Du sien d'argent
D'une raison connue, le sien plongeait
La face couronnée de lauriers
Tranchait au mien de clématites
Alors le sort dû nous attacher
Et pour ceci il choisit une liane de lierre
Ce disant qu'un jour, celui-ci en fera le tour.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Ven 19 Aoû - 1:15

T'es une petite joueuse Alice, voilà tout.
Quant à l'avatar, j'ai au moins la prétention de ne pas afficher mon propre visage...

Merci Liam, ravi que ça te plaise.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Sam 20 Aoû - 18:46

Dos au mur

Nos yeux sont oranges
Qu'on emporte
Sans mers et orages
Au feu qu'on porte.

Va aux fruits
Selle emporte
Vos culs sont troubadours
Tel sel en porte.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Dim 21 Aoû - 4:13

Un jour je dessinerai l'impossible



Inspiré des filaments de méduses et de Marnie





Un jour je
Un jour je dessinerai l'impossible
Il sera rouge, plein de fils et de lumières
Plein de fils, plein de lumières
Plein de fois
Un jour je dessinerai le réel
Il sera impossible
Comme un rayon
Un rayon de ciel gorgé de Vrai
Un jour je
Oui
Un jour je

Je dessinerai le possible
Plein de fois
Ils sera irréel
Ils sera plein de fils et de lumières
Et ce jour là
Et ce jour là
Je mourrai avec le sourire
J'aurai tué le temps
Et moi aussi d'ailleurs

Un jour je
Et ce jour là
Ce sera fini
De tout
De la nuit
De la solitude
Et des larmes aux bords des lèvres
Et du sel dedans ma voix

Un jour je dessinerai l'impossible
Avec mes propres mains
Et ce jour là
Je serai déterminé
Et ce jour là
Il fera nuit partout sur la Terre
Et la nuit sera morte
Et moi aussi d'ailleurs

Un jour je
Un jour je prendrai la mer
Sans bateau
Je descendrai aux enfers
Prendre de l'eau dans la rivière
Et sans un mot
Je pourfendrai les nuages
Et les flots
Ou c'est eux qui me prendront

Un jour je
Et ce jour là
On n'aura jamais vu de plus belles aubes rouges
Sur les joues d'un enfant
Et ce jour là
Et ce jour là
Un jour je
Et ce sera vrai






*

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Dim 21 Aoû - 22:06

Soleils

Pris de cent jeux de bières
C'est à dire de mille cimetières
Les airs sur la erre mouvaient
Ternes façons, le cœur enveloppé
Dégringolait de pierre en pierre :
Si nous devions !
Enveloppés, croasser, à l'accroche
Et quelques contrefaçons
Plaisir
De l'encontre blotti au songe
Sans transport que la nuit impose
Délasser les corsets
Et recueillir la fleur
Blanche
Partie dévouer sans peine
Puis accueillir de simple traine
L’œil de ma reine
Sur lequel rodait encore
L'azur
Plein de félicité
Je donnerai comme au soleil
Le reste de mon intimité.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Dim 21 Aoû - 22:15

Ciels

D'où n'ai-je mécru
Le ciel en bandeau
comme plongeant
En dessous de l'ossature d'un torse
Par là, me joignant au non-tracé
Pour en poser quelques baisers ?

Le temps encore à votre manche
Et repris, le cœur loin des os
A vos doigts si je cherchais
A aplanir ma peine
Si peu défaite.

Que ce ciel mépris
Coincé entre monts à chaque part
Je plaçais déjà quelques espoirs
Pour réapprendre
Comme si j'avais un jour oublié
Comme si il avait pu me donner
Lorsque je donnais
Lorsqu'il chantait
Que sa voix de part en part
Comptait dans l'espace
Que son sursis n'avalait que lui
Et sans grand peine
Les traits allés gronder lamienne.

Je pleure pour ne partir
Peut-être pour mieux le fuir
Le faisions-nous
Ton berceau de tes bras
Comme j'aimais m'en souvenir
Prés de toi, pour m'endormir
Je t'embrassais et nous allions
Devoir nous en souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Dim 21 Aoû - 22:19

De mieux à autre
Au coin de la famine
Œillet en papillons
Se posaient à ta bouche
Pour parfaire mon goût de plume
A choisir le plat de l'écume
Mer tendre au dégoût des mains
Qu'un soucis à m'en défaire
Je ployais s'en dire
De mieux à autre.



Celui ci je pense que ça va être ma base pour le concours jeune écrivain sur le thème du pardon...
Mais si abstrait ils vont pas l'aimer, je vais leur arranger !
^^'

Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Lun 29 Aoû - 0:27

Ciel est bien là si je le retravaille un peu, tin comme je suis modeste.


Pour la peine j'en fais un et je vous le poste;

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Lun 29 Aoû - 0:38

Fable
Du stylo et des feuillets

Deux papiers se connaissaient
Ils avaient Un et Trois avec stylo
Comptez pour 1 sans l'autre
Sans 1 aussi même pour l'autre.

De-là, en regardant l'un l'autre
Il naîtra un carnet
Car de Deux feuillets
Et d'Un simple stylo
Naît Un carnet.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Jeu 1 Sep - 14:19

Joy Blues


Les luttes et les rêves au bord des chemins
sont nés de la même racine
où les corbeaux ont trop longtemps, trop longtemps
mangé, mangé, picoré
les fleurs amères élevées dans les herbes hautes
les grands bandits et les monstruosités calmes

Le blues de Joy c'est la clarté du ciel
Dieu qui est une guitare à sept cordes
Une descente de voiture
sa grande échelle
Grimpe la musique de la marche
et continue

Les luttes et les rêves au bord des chemins
sont du bruit partout où les champs chantent encore
en retournant la terre le ciel les eaux
les forêts quand l'humain devient lointain
l'aurore saisit le rêve
l'aurore saisit le rêve
et le soir éteint les luttes vaines
l'orchestre qui continue de chanter la ville
la fille, la vie qui rafale
il le faut bien oh il le faut pour...
te tenir debout, les jambes droites, et fortes, et rudes
ici on récolte l'espérance

Le blues de Joy c'est la clarté du ciel
Dieu qui est une guitare à sept cordes
Une descente de voiture
sa grande échelle
Grimpe la musique de la marche
et continue

Les luttes et les rêves au bord des chemins
amènent les villages comme de grands navires échoués
gueule noire ouverte, banc de poissons, icebergs à la dérive
dans la fonte cérébrale des derniers continents
les tours, les routes, les voitures, tous les moteurs
artificiels de la grande machinerie du diable - oh mon âme
quelque chose...ah, quelque chose comme l'amour
et les yeux d'une amante laissée en haut de l'escalier
en haut, ils étaient surplombant la conquête de l'ouest
musicale, deux lingots d'or que personne n'achetait

Le blues de Joy c'est la clarté du ciel
Dieu qui est une guitare à sept cordes
Une descente de voiture
sa grande échelle
Grimpe la musique de la marche
et continue

Les luttes et les rêves au bord des chemins
tiennent encore éveillé le soir au silence, quand la fatigue repose
l'herbe molle, l'herbe folle, qui soupire sur sa joue
tout s'amenuise dans un calme étendu, c'est l'heure voilà
l'heure heureuse où elle...elle...
autour de sa peau ça ne tourne pas si mal
à cette heure sans heures où l'on parle avec cruauté
cet homme que tu joues, ma femme, c'est le blues de la joie
qui tient un peu de toi, un peu des chocs entre nos mains
les claques dans le noir, le mal dans l'amour
et jamais tout à fait tu ne reposes dans la musique
et jamais complètement je ne suis heureux dans la joie

Le blues de Joy c'est la clarté du ciel
Dieu qui est une guitare à sept cordes
Une descente de voiture
sa grande échelle
Grimpe la musique de la marche
et continue
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Jeu 1 Sep - 15:43

Lof




Parmi la cantine de l'équipage
à l'écriture-virage d'un texte-truc-machin-beau
sur l'âme en archipels
le capitaine, encore paumé au large
de sa barbe de barbare
salé a gueulé que la haine de la mer s'apprend
ici  dans le rinceur
du sel, la bourrée viscérale
tes tripes mêlées infâmes à celles des poissons
éventrées
aux pieds de chaque marin

elle prend naissance à quelques plongeons
des cabines
des engelures
des contemplations sans paroles
dites ou avancées
confidences des pluies douces
et toutes ces misères simples échouées
sur les berges des Iles Lofoten

La haine de la mer
hachée pour la guerre, noire, dure
tueuse immobile
si lointaine des couchers, des levers du soleil
à des miles des vacanciers gras
la mer, qu'on ne pardonne pas
mais on y pêche sur ses pentes comme on pâture
dans la fraîcheur des Alpes

la viande se gave des herbes glacées
entre les crevasses
les puits sans fonds
on pêche quasiment avec la canne de l'irréel
puisque ça vit ici, partout, autour, à toutes les températures
"un peu comme le Balakirev", disait-il

Il est drôle de détester autant
ce qui fait vivre et tenir
et son semblable
ce paysage de montagnes tenues par les flots
la houle comme un vent
les avalanches en tempête
Le froid brisait l'âme en archipels
filet d'îles minces épinglées dans la douleur des forçats

et hors de toutes les cartes
les haines salées se développent pour déchirer
les yeux sur les flots statiques des Lofoten
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Ven 2 Sep - 0:32

Ciels et temps

Le temps n'a plus pied
Il est du temps éteint
Où le feu se défait tant qu'il n'est plus teint

Le coeur ou la première défaite
L'étreinte et de fait
Posé à son désert
Est le sommeil empreinte de chacun
Dis-je dans le mien

Mon amour le plus parfait
Le plus énoncé et le mieux coloré
Me désigne la nuit de ses orteils

Nature est de son paysage
Autre fouillée par passion
Et cloîtrée sans breuvage

Du sien au présent
D'un billet trouvé rongé
D'une question trop précoce

Je savais ses yeux même froissés
J'en eus fait des colliers
Et mes doigts pliaient
Bien tous mes petits papiers

Car le temps n'a plus pied
Oui, il est du temps éteint
Où le feu se défait tant qu'il n'est plus teint.

A croire que mon coeur
A démembré mon amour
Un voleur
Un prend-racine
J'aurai du monter jusqu'au coude
Oui...
Travailler le moignon
Car les cicatrices sont sublimes
Elles sont le tracé de la plaie
Le chemin de la peau au revenir
En surface toutes différentes

A penser ainsi j'avais perdu des années
Des ans à penser le mouvement
A regarder des torsions
Servir l'espace
Convertir le temps en sucre ainsi
Et garder ses têtes
En souvenir

Alors puisque le temps reprit pied
Il était du temps teint
Lueurs et presque un ciel tout inondé..
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Ven 2 Sep - 0:42

Mouais...

Il m'en reste qu'un il me semble ; mais je n'aime pas trop mes productions du moment...

La petite fable me plait plus.

Je pensais sortir de bons textes franchement j'étais super motivée...

J'ai l'impression en plus Mario il change pas il fait toujours de trés bons textes mis à part le dernier Joy qui est, j'ai envie de dire, surtout dernière partie plutôt gros boffichard (bof-y-char : bof et voiture ou moto n'importe : summum du bof (vous remarquerez le y-f en verlan, qui ajoute un carré à la boffitude...)).

Voilà bon il me semble tout est dit.

Je ne relance pas, je tenterai une petite prose pour ma mise initiale de 10 textes.

monkey


Dernière édition par Princesse Alice le Ven 2 Sep - 0:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Ven 2 Sep - 0:46

Je me couche ! Mais on le savait déjà ;p

Et pour l'appli ! Je sais pas faire de la magie comme ça :p

Maintenant si je codais un forum de a à Z et que ton carnet était relié à des capteurs retranscrivant le texte...hum...essaie d'aller voir google il te vendront un truc à plusieurs millions qui doit faire ça très bien ;p

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Ven 2 Sep - 0:47

Edit :

La dernière partie...

Mille excuses.
J'édite immédiatement parce y'a des gens connectés sur le forum...

Aprés ils vont lire et ils vont me croire !!!
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Ven 2 Sep - 0:51

Oh Amna !

Une sorte de tablette !

J'y ai pensé aprés...

Je sais pas si ce serait le même confort d'écriture que le papier, la tablette et le stylet...

Sad
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Ven 2 Sep - 3:39

Bah je pense que ça existe pas encore, mais c'est pas absurde d'imaginer qu'un jour il y aura des capteurs assez balèze pour retranscrire ton écriture depuis une feuille de papier vers un pc.

Le tout en wifi.

Tout est quasiment connecté maintenant, donc de là à imaginer qu'un jour on aura des cahiers connectés 99% papier et 1% électronique pour le coté transmission....

C'est pas pour aujourd'hui c'est clair, mais un jour ça existera faut pas se leurrer.

D'ailleurs imagine que ça pourrait voir le jour sans que tu le saches....imagine à quel point tu gagnerais une méthode d'espionnage surpuissante x)


===============

Je me fais des films ouai surement, ça doit être parce que j'arrive pas à dormir et que jme lève dans 4h pour me faire couper les cheveux...encore une nuit blanche quoi x)


==============

Blague à part, je suis de plus en plus tenté par le fait de coder un forum de a à Z, le seul truc c'est que j'ai du mal à imaginer la masse de données à stocker par rapport aux messages postés sachant que la grande parties des BDD gratuites sont hyper limités.

Faudrait que je farfouille dans les stats du forum voir si je peux retrouver le nombre de caractères de tous les messages postés depuis la création du forum, faire un soft à la con qui va me recopier x fois un char dans un fichier et voir la taille du fichier.

Plein de bidouilles que j'aimerais faire mais j'ai un problème qui s'appelle la flemme x)

J'aimerais bien coder un nouvel éditeur de texte aussi parce que je le trouve un peu limité celui de forum actif, on pourrait rajouter pleins de fonctionnalités super sympas et totalement inutile !

Bon faut que je me calme sur les hors sujets...je suis un très bon admin heinnn que c'est vrai ! :d

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Ven 2 Sep - 10:48

peut-être parce que le blues n'est pas un poème Smile
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Ven 2 Sep - 11:09

Mais si c'est un bon admin Admna.
lol


Ah oui moi j'aimerai que le forum se modernise, en plus je sais pas tu pourrais peut-être le monnayer à forumactif, bref je m'y connais pas !

A prés, ça pourrait être simplement le stylo qui est connecté avec un capteur.

Sinon pour le forum je veux :

comme je disais : des boutons jolis dans les encarts à gauche là ! Ils sont pas trés jolis là...
ça rebute bcp de personnes ce desing, ça fait je-m'en-foutiste.
Revenir en haut Aller en bas
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Ven 2 Sep - 11:30

Bah pour les boutons ya rien à coder, propose les tiens, on fera un sondage (tiens ça fait longtemps^^) et si les gens aiment bien on les mettra.

Monétiser le forum ? Liam doit s'arracher les cheveux ahaha, il n'a jamais été question de faire ça pour notre petit forum loufoque né dans le CDI après un tp de chimie !

De toute façon c'est clairement pas possible et réaliste au vu du traffic du forum, il faudrait vraiment avoir une trentaine de connecté quotidien pour y penser...loin d'être le cas =) Et toute façon je crois qu'aucun d'entre nous ne voudrait ça.

Sa impliquerait de commencer à respecter les règlements déjà et je serais le premier que ça fera chier !

PS: J'avais pas pensé au stylo mais c'est vrai, même principe qu'une wi en fait.

Donc ça doit déjà exister c'est même sûr...si ça existe pas, tu as lancé l'idée révolutionnaire ! :d

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Ven 2 Sep - 23:14

Une chose à retenir de ce flood :

Amnael a écrit:
J'aimerais bien coder un nouvel éditeur de texte aussi parce que je le trouve un peu limité celui de forum actif, on pourrait rajouter pleins de fonctionnalités super sympas et totalement inutile !


Je... je suis prêt à te payer pour ça.




***
**
*

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Amnael
Administrateur Graphiste
Administrateur Graphiste
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Ven 2 Sep - 23:44

En vrai, je saurais comment en coder un, par contre je saurais pas comment l'intégrer à la place de celui de forum actif...donc finalement il servirait à rien^^

Par contre si vraiment ya un truc qui te dérange niveau design je suis sur qu'en fouillant je trouverais quel css modifier.

Pour ajouter des fonctionnalités en revanche je sais pas du tout comment faire ça vis à vis de forumactif.

C'est toujours le même problème, le site nous offre une interface de gestion facile à mettre en place et pratique, mais on est limité dans la personnalisation.


Mais je sais que c'est possible j'ai croisé plusieurs forum qui avaient modifié leur éditeur..

_________________
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Sam 3 Sep - 0:52

On pourrait avoir une marge qui sépare le texte de la partie où se trouve l'avatar ?
Et faire des alinéas ?

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Sam 3 Sep - 23:03

En fait je sais pas faire les proses...
Donc une sorte de prose !!!!!!

Youpi j'ai fini !


Misérable Duc.
A Lautréamont,
Oui encore, c'est mon maitre et alors !
Peu nous chaut de vos remontrances.
^^

A regarder passer les chevreuils et les lièvres
Assombri comme l'écorce du mélèze
Rude charmant odorifère
A l'épine soyeuse verte à en mourir
En claquant des doigts comme aux orties
Vous aviez l'air bien moqueur disant leur cadence
Et leur clin d’œil le cas échéant...
Ceci dit vous ne pointiez qu'eux sans fin d'une de vos branches
Où un cadavre gisait encore une fois !

Ne faites pas l'innocent à vos jeux de charades, je me souviens des trois godets :
Un vide, un avec un bonbon et un avec une pigne.
Vous saviez laquelle d'avance je choisirai
Pensant à mon père, pauvre bûcheron
Heureusement vous m'aviez empli ce verre en me demandant :
L'effort sera-t'il de regarder à nouveau à l'huis ?
Ou de plaire à nouveau au loup ce grand méchant ?
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Lun 12 Sep - 2:07

Comme je n'arrive pas à dormir, je relance de un ma mise.





Un sifflement s'élève
Long, aigu, infernal
Et c'est mon front qui siffle
Contre mes deux oreilles

Pourquoi ? Pourquoi faut-il
Que tout s’étreigne mal ?
Dysfonctionne, clignote
Et jamais ne s'éveille ?

Je n'arrive pas à vivre
La vie est pleine d'électrons
La mélancolie qui plane
Dans mes entrailles gronde

Marine, Coline, Ke
Ne sont plus que des mensonges
Le vide est insupportable
Le vide est immonde

Et c'est mon front qui siffle
Contre mes deux oreilles
Mes neurones sont gorgés
De regrets et de rêves

J'ai vu plusieurs fois
Ma musique qui s'enraye
Et la guerre est totale
Il n'y aura pas de trêve

Et c'est mon front qui siffle
Contre mes deux oreilles
Et c'est mon front qui siffle
Contre mes deux oreilles









Liam Daläa. Électrisez-moi de tomates contre mes deux oreilles.

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Mar 20 Sep - 19:54

C'est du lourd...

:/


Je me demande à quel point la victoire ne peut pas être remportée qu'avec ce titre.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Daläa
Chef Administrateur
Chef Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Mer 21 Sep - 11:22

Tu parles de mon texte ?

_________________

Je m'appelle Invité comme tous le monde.

Erik Satie



*
Revenir en haut Aller en bas
http://poetesecrivains.forum-actif.net
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Mar 27 Sep - 12:45

Oui
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Mer 28 Sep - 11:32

Métropoélitain



Cette ville porte ma face d'ange
ailleurs et hagarde

la misère parcourt les fils
tenus de nuages aux cimes des arbres aux crânes des mômes
des sorties d'écoles, l'avenir en récréation
joies simples et espoirs fidèles
les tourbillons de l'avion en papier de mon neveu
qui est ma foi la plus intense
en nous

pendant que les bouches de métro aspirent les pas
la misère parcourt les marches
pour que tu respires et crèves en lâche
les hommes tombent par-terre
la poésie ne peut relever
son propre cadavre
et elle regarde, et elle regarde, pour écrire sans frémir

J'ai partout le trajet lyrique
mes yeux fourmillent et prient en butinant sur les feuilles de la matière
comme une grande armée de coccinelles chanteuses
sacrifiées
invoquant dans le renouvellement le désordre
les grandes forêts calmes au milieu de nos pensées
tandis qu'ici et là, les messages sacrés poursuivent la grande discussion
du siècle en extinction d'âmes, les messages des gaz de misère
et les cris des trottoirs
camouflent aux insectes qui ruchent dans mon cœur
la beauté des êtres et les rondeurs des femmes qui hantent mon bracelet

puisque l'odeur de la ville est plus forte et plus âcre
que les miennes, mais elle porte et supporte toujours
ma face d'ange et la ville et la misère qui parcourt nerveusement
les écrans fatigués les arrières-mondes et le ciel bienheureux
juste là
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Mer 28 Sep - 11:45

Tendre Claque


Au bout des doigts commence
la fin du monde
les petits bouts de soi posés sur un clavier
palette, lèvre, glaise, élément, ciel, peau
matériaux disponibles aux mains de la création

ça vit, ça vieillit et ça meurt sans disparaître
après l'exhalaison dernière

Au bout des doigts commence
la fin du monde
et elle se termine allongée d'illuminations douces
de timides tremblements de terre
qui vibrent comme autant de guerres secrètes

impitoyables dans leur silence

bousculent sans gêne ni pudeur ni pincettes
le bruit fort et bref d'une claque au cœur aux fesses
et sur le visage qui finit un jour de briller
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Alice

avatar


MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   Jeu 29 Sep - 12:27

On dirait que j'aime mieux que les précédents, plus joyeux peut être...

La fin du premier m'a particulièrement plu il y avait une petite musique que j'aime bien a reconnaitre et même pendant un moment j'ai pensé : "Tiens il pourrait pas travailler ça pour moi... :/...". Oui pk je sais que ça marche plutôt bien... Sad

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on recommençait ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on recommençait ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» et si on recommençait
» Recommandée de DENAIN (Nord) du 2.4.1938 pour MADAGASCAR.
» Victor HUGO (1802-1885) La chute du damné recommença. - Terrible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Poker-poèmes
-
Sauter vers: