Bienvenue à l'Académie !
 
AccueilPortailFAQAnnexeNos partenairesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Traductions de poèmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Traductions de poèmes   Lun 23 Mai - 23:49

C'est une idée de Mario, qui, en regardant le film sur ce poète anglais dont le titre est tiré de ce poème, a été choqué (à juste titre je reconnais) par la traduction française du poème. En effet selon ses termes il s'agirait d'une "traduction reverso à peine retravaillée" (voir spoiler en bas de page).
Si j'ai bien compris c'est celle qui apparaîtrait dans la version française du film. Pour réparer cette aberration notre poète s'est aussitôt emparé de sa plume (et peut être aussi de son dictionnaire français-anglais, mais ça on s'en fout) et a fait sa propre traduction.

Voici l'original, "by John Keats":

Bright star, would I were stedfast as thou art---
Not in lone splendour hung aloft the night
And watching, with eternal lids apart,
Like nature's patient, sleepless Eremite,
The moving waters at their priestlike task
Of pure ablution round earth's human shores,
Or gazing on the new soft-fallen mask
Of snow upon the mountains and the moors---
No---yet still stedfast, still unchangeable,
Pillowed upon my fair love's ripening breast,
To feel for ever its soft fall and swell,
Awake for ever in a sweet unrest,
Still, still to hear her tender-taken breath,
And so live ever---or else swoon in death.



La traduction de Mario:

Brillante étoile, puissé-je être comme toi
Immuable parmi les soleils de la nuit
Observant, le regard éternellement vif,
De la nature poète, ermite qui veille,
Les eaux remuantes dans leur flux infini
Laver le rivage des hommes sur la Terre
Ou, contemplant le nouveau manteau déposé
De la neige sur les montagnes et les landes
A jamais éternel, à jamais immuable,
Rêvant sur le doux sein mûri de mon amour
Sentir encore un long et fol emportement
Pourtant éveillé, dans un trouble savoureux
Entendre son souffle délicatement repris
Et vivre ainsi toujours - ou défaillir dans la mort.




La mienne:

Brillante étoile, que ne suis-je comme toi
Suspendue dans la nuit et la splendeur solitaire
Observant d'un regard éternel,
Sentinelle immobile, ermite sans sommeil,
Les eaux mouvantes dans leur tâche rituelle
Purifier les rivages de l'homme sur Terre,
Ou, contemplant le léger manteau de neige
Tout juste déposé sur les montagnes et les landes.
Encore inchangé, toujours immuable,
Reposant sur le sein muri de mon amour,
Pour toujours sentir son doux soulèvement,
Pour toujours plongé dans un trouble exquis,
Entendre encore son souffle apaisé,
Et vivre ainsi pour toujours ou s'éteindre et mourir.





Pour la version film:

Spoiler:
 

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.


Dernière édition par The shadow le Mer 8 Juin - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Traductions de poèmes   Mar 24 Mai - 0:05

Hum, la version du film se tient, mais elle manque cruellement de lyrisme. Y'a des limites à la traduction littérale, comme on peut le voir.

Cela n'enlève pas la justesse de certains vers parfois repris, cependant. Je ne sais pas pour toi, Shadow, mais pour ma part je suis resté influencé par la narration, et le débit de paroles (comme sur le dernier vers, qui conclut le film...).
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Traductions de poèmes   Mar 24 Mai - 0:50

Non pas influencé par la narration puisque je n'ai pas vu le film. Mais influencé par la traduction par contre. En tout cas je suis totalement séduit par ton deuxième vers.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Traductions de poèmes   Mer 8 Juin - 14:55

Bon, je continue sur les traductions de poème.


J'avais voulu débuter l'exercice avec un poème récité par Doherty et Barat (leaders des Libertines) pendant les NME.

De Siegfried Sassoon.


Citation :
SUICIDE IN THE TRENCHES


I knew a simple soldier boy
Who grinned at life in empty joy,
Slept soundly through the lonesome dark,
And whistled early with the lark.

In winter trenches, cowed and glum,
With crumps and lice and lack of rum,
He put a bullet through his brain.
No one spoke of him again.

You smug-faced crowds with kindling eye
Who cheer when soldier lads march by,
Sneak home and pray you'll never know
The hell where youth and laughter go.



Version de Mario :


Je connaissais un gars simple soldat
Qui riait sans peine à la vie
Il dormait sereinement, seul dans le noir
Et sifflait de bon matin avec l'alouette.

Dans les tranchées glacées, effrayé, en pleurs
Parmi les bombes et les poux et le manque de rhum
Il s'est tiré une balle dans la tête
Personne ne parla plus jamais de lui.

Vous, foules affolées à l’œil enflammé
Qui acclamez les soldats passant au pas
Rentrez chez vous, priez de toujours ignorer
L'enfer où la jeunesse et le rire s'en vont.



Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Traductions de poèmes   Mer 8 Juin - 16:55

Merci pour cette traduction, le poème est joli et s'apprécie plus facilement en français.

Une petite réserve pour ce vers quand même: Parmi les bombes et les poux et le manque de rhum
Parmi le manque de rhum... ça me parait un peu hasardeux au niveau du sens.
Et la répétition du "et" je trouve pas ça terrible.

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
Mario
Ecrivain
avatar


MessageSujet: Re: Traductions de poèmes   Mer 8 Juin - 16:57

Oui, j'ai laissé la formule, assez dépité, n'ayant rien trouvé de mieux pour à la fois coller au texte, et le rendre plus lyrique.
J'ai aussi opté pour le "parmi" pour accentuer l'impression de mélange...et l'expression passe mal, je sais.
Revenir en haut Aller en bas
The shadow
Chef correcteur
Chef correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Traductions de poèmes   Mer 8 Juin - 17:17

Après une petite recherche j'avoue avoir du mal à voir comment remplacer ça sans renoncer à un des trois éléments ("bombes" "poux" "manque de rhum").

_________________
Quand je vois Aphrodite, je pense à « hermaphrodite » et du coup j’imagine un escargot.
Revenir en haut Aller en bas
rastagogo
Correcteur
Correcteur
avatar


MessageSujet: Re: Traductions de poèmes   Jeu 9 Juin - 10:27

J'essaierai de traduire un poème prochainement, tiens.
Sinon, quant au premier poème que vous avez traduit ici.. Je ne saurais dire qui de vous deux a réalisé la plus belle traduction. Le poème est tellement beau, et vous avez tous deux sorti des vers fantastiques. Les fins sont également respectables, puisque m'ont réellement et littéralement figé sur place. Waow!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Traductions de poèmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Traductions de poèmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traductions de poèmes
» Poèmes dans Bleach
» Cahiers de poèmes, Emily Brontë
» Vos poètes et poèmes préférés
» Poèmes tous doux...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poètes et écrivains du Monde :: 
Poèmes, Chansons & Slams
 :: Lyrique
-
Sauter vers: